+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Discussion: Qu'est-ce qu'une initiation?

  1. #1
    dinou Guest

    Post Qu'est-ce qu'une initiation?

    Bonjour,
    je suis en classe d'hypokhâgne, et j'ai ce sujet "qu'est qu'une initiation?" à traiter en philosophie dans le but d'en faire un exposé.
    Je suis donc en quête de sources, de références précises à des auteurs de façon à documenter mon exposé et à l'étayer.
    Je précise qu'il s'agit d'un exposé de philosophie, et qu'il est probablement préférable de circonscrire l'initiation à quelque chose de relatif à la philosophie, ou du moins, rester dans cette perspective.

    Cordialement.


    Amandine.

  2. #2
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 927

    Par défaut

    Qu'est-ce qu'une initiation?

    Je comprends votre souci de rester dans une perspective philosophique. Elle n'est pourtant pas indiquée dans la formulation du sujet!

    Il existe un petit livre de Vialatoux intitulé: L'initiation philosophique qui a, lui, le mérite d'être explicite.

    De toute façon, l'initiation a une telle importance que vous ne pouvez ignorer l'excellent article de Roger Bastide dans L'Encyclopedia Universalis, Corpus, Tome IX.

    J'ajoute que, une initiation, c'est une introduction dans, une admission à la participation à...
    Si l'arbre a des racines, l'homme est un nomade qui n'en n'a pas.

    Cela implique une démarche, un effort personnel, des rites, l'ouverture d'un milieu qui était préalablement clos pour diverses raisons, par exemple, l'âge: on est admis à. Mais surtout ne croyez pas que l'on se contente de recevoir: en réalité, on reçoit parce qu'on se donne. 

    Pour ce qui est de la philosophie rien ne vaut la relecture de la fin du Livre VI et du Livre VII de La République de Platon: PLATON- le soleil, la ligne la caverne

    -N'oubliez pas le moteur de recherche dans philagora: http://www.philagora.net/cgi/pg-farfouineurpro.cgi

    -Voyez aussi  aide aux dissertations : http://www.philagora.net/dissert.php
    Si ce n'est déjà fait abonnez-vous à "Graphitti" (gratuit) http://www.philagora.net/abonne.php pour recevoir directement les nouveautés. ©
    http://forum.philagora.net/showthrea...-sur-Philagora

    Des pistes...pas des corrigés qui servent très peu.....

  3. #3
    dinou Guest

    Lightbulb Précisions...idées...

    Re,

    alors, j'ai réfléchi à ce que vous aviez dit à propos de l'initiation. D'autres idées me sont venues entre temps.

    Donc, dans une première partie, je pense traiter de l'importance de l'initiation, et de son caractère irréversible.
    C'est à dire :
    - de la nécessité d'être initié quand on ne trouve pas directement en soi, les ressources nécessaires à son éducation et à son accomplissement.
    - de la nécessité d'être initié pour atteindre un stade supérieur. Ce que formule S.Hutin par exemple (cf: Encycl.Universalis).
    - de l'irréversibilité de l'initiation : qui m'amenerait à dire qu'une fois initié, qu'une fois que l'on a accédé au réel, ne serait-ce qu'un peu, il est impossible de faire marche arrière, sauf politique de l'autruche bien profonde... (;-) )

    Ensuite, dans une seconde partie, je pensais évoquer l'initiateur et l'initié. Puisqu'à mon humble avis, la question "qu'est-ce qu'une initiation?" en sous-entend d'autres "qu'est-ce qu'un initiateur?" / "Qu'est-ce qu'un initié?"...
    - il serait donc question de la différence entre les deux. EN y réfléchissant, je me suis dit que le rapport initiateur/initié était assez proche finalement du rapoort éraste/éroumène. Dans le sens où l'un aime enseigné, aime transmettre un savoir, et l'autre, le recevoir... Comme l'un aime aimer et l'autre aime être aimé...
    - il serait ensuite question du rôle essentiel des deux.
    De la volonté réciproque qui entre en jeu dans l'initiation. Il faut alors un émetteur, un recepteur et un message. Si l'une des trois conditions n'est pas rempli, alors l'initiation en elle-même n'aura pas le même prix.
    - et il serait enfin question de l'antériorité du savoir. Condition sinequanone d'une initiation de valeur. Et pour ce faire, j'ai pensé au Premier Alcibiade de Platon, où Socrate explique à Alcibiade pourquoi il est stupide de sa part de vouloir faire de la politique alors qu'il ne sait pas ce qu'est le juste...
    D'où la nécessité, pour transmettre quelque chose, de l'avoir compris avant...

    Et puis enfin, dans une troisième partie,
    je pensais évoquer l'aspect élitiste et partial de l'initiation.
    - d'abord en ce qui concerne les initiateurs...et essayez de comprendre par exemple, pourquoi certains profs ont du succès et d'autres moins...sorte de rôle de la pédagogie en plus du bien-fondé du message transmis...
    - ensuite, évoqué l'importance de l'amour entre initiateur et initié.
    - et enfin, l'élitisme, en un genre de "tout le monde peut-il s'appeler Socrate?"... tout le monde peut-il être initié à la philosophie...ou bien faut-il remplir certaines conditions?...


    Voilà.
    Je pense que ces idées constitueront l'ébauche de mon plan.
    J'aimerais savoir ce que vous en pensez.


    Cordialement.


    Amandine.
    -

  4. #4
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 927

    Par défaut

    Bonne réflexion
    http://forum.philagora.net/showthrea...-sur-Philagora

    Des pistes...pas des corrigés qui servent très peu.....

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts