+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion: "Il n'y a donc pas de liberté sans lois, ni où quelqu'un au-dessus des lois" ROUSSEAU

  1. #1
    Date d'inscription
    March 2008
    Messages
    2

    Unhappy "Il n'y a donc pas de liberté sans lois, ni où quelqu'un au-dessus des lois" ROUSSEAU

    Bonjour à tous.
    Voilà j'ai l'explication de texte suivante à faire :

    Il n'y a donc point de liberté sans lois, ni où quelqu'un est au-dessus des lois : dans l'état même de nature l'homme n'est libre qu'à la faveur de la loi naturelle qui commande à tous. Un peuple libre obéit, mais il ne sert pas ; il a des chefs et non pas des maîtres ; il obéit aux lois, mais il n'obéit qu'aux lois et c'est par la force des lois qu'il n'obéit pas aux hommes. Toutes les barrières qu'on donne dans les républiques au pouvoir des magistrats ne sont établies que pour garantir de leurs atteintes l'enceinte sacrée des lois : ils en sont les ministres, non les arbitres, ils doivent les garder, non les enfreindre. Un peuple est libre, quelque forme qu'ait son gouvernement, quand dans celui qui le gouverne il ne voit point l'homme, mais l'organe de la loi. En un mot, la liberté suit toujours le sort des lois, elle règne ou périt avec elles ; je ne sache rien de plus certain."

    Alors j'ai un peu de mal (c'est pour Lundi 10 Mars), et j'avais pensé à ce plan :

    I- Le paradoxe rousseautiste de l'existence de la liberté
    II- La volonté des hommes de concerver leur liberté et la hantise du tyran...

    Par contre je n'ai pas de sous-parties, et je rame un peu...

  2. #2
    Date d'inscription
    March 2008
    Messages
    2

    Par défaut

    Personnes ne peut m'aider ??? Please !!!

  3. #3
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 924

    Par défaut

    Lisez l'avertissemen en haut de cette page.
    Une piste pour la compréhension:
    Bonjour
    = Commencer par lire:
    http://www.philagora.net/dissert2/loi-lib.php

    Un peuple libre c'est un peuple qui a des Lois car il n'y a pas de liberté sans lois et la liberté suit le sort des lois (= disparaît si les lois disparaissent) nous Dit Rousseau.
    "L'obéissance à la loi qu'on s'est prescrite est liberté"
    C'est que s'il y a des lois, personne n'est au-dessus de la Loi (La loi est pour tous) . Dans ces conditions il ne peut y avoir ni maîtres ni esclaves puisque tous obeissent à la Loi.
    la loi:

    ==> elle est légitime
    ==> sa justification tient à ce qu'elle poursuit le bien commun
    ==> elle est un être de raison par sa double universalité: pour tous (égalité) et par tous (liberté).
    ==> qu dans un état de droit, on obéit à la loi: lorsqu'on obéit à la loi, on obéit à personne, il n'y a pas de maître.
    ==> elle assure la liberté: la liberté suit le sort des lois, Rousseau
    Pour le reste utilisez les deux moteurs de recherche
    http://forum.philagora.net/showthrea...-sur-Philagora

    Des pistes...pas des corrigés qui servent très peu.....

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts