graphologie et recrutement

Affichage des résultats du sondage: Graphologie dans le cadre d’un processus de recrutement

Votants
65. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • Une fumisterie

    20 30,77%
  • Une sorte de test informel de recrutement

    23 35,38%
  • Un bon moyen de connaître une personnalité

    8 12,31%
  • Une curiosité archaïque

    14 21,54%
+ Répondre à la discussion
Page 4 sur 11
PremièrePremière 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 40 sur 107

Discussion: graphologie et recrutement

  1. #31
    Date d'inscription
    February 2003
    Localisation
    sud de Paris
    Messages
    46

    Par défaut Un premier point : attention "terrain piégé"

    Candide1 a édicté "quatre principes" qui peuvent être retenus comme points de repères.
    Leonxx lui a expérimenté le "test formulaire questionnaire" qui consiste à adapter son graphisme dans le cadre impartit et par extension adapter son graphisme à ce que l'on énonce.

    Ces deux intervenants, l'un par son vécu, l'autre une lecture attentive, ont éprouvé le besoin de faire le point.
    Je vais donc essayer dans leurs sillages de faire un premier point sur les pièges les plus importants pour ne pas dire dangereux :

    Ayons bien en mémoire que le test graphologique de la lettre manuscrite est "totalement libre":
    En effet la seule consigne est d'envoyer une lettre manuscrite.

    À priori il n'y a pas de quoi à en faire tout un fromage: car quoi de plus banale qu'une lettre manuscrite?

    C'est précisément là est le Premier piège :
    La banalité, la routine endorment le méfiance!

    Deuxième piège :
    Dans l'expression "lettre manuscrite de motivation" la plus part des candidats se concentre sur l'aspect "motivation" en ayant grand soin de le choisir des mots adéquats et mettent au second plan l'aspect "lettre manuscrite"

    Troisième piège:
    L'information sur la graphologie reste, pour le moins qu'on puisse dire, est entretenue dans un flou artistique où fausses recettes et préjugés tenaces brouillent les informations au plus grand plaisir des graphologues lesquels peuvent exercer leur métier sans crainte d'être démystifiés.

    Lorsque vous serez convaincus de la réalité de ces piéges alors vous serez plus réceptifs aux moyens de déjouer les pièges.
    Ce fut déjà le cas de Leonxx (voir son intervention du 30 mars 2003).
    .....
    (à suivre)

  2. #32
    mikawamithe Guest

    Par défaut

    Votre sujet est captivant.
    J'ai pu vous lire en prenant tout mon temps, crayon en main pour noter au passage les points importants qui surgissent çà et là au cours de vos conversations.
    Vous avez dit qu'oublier de signer est un indice de ne pas vouloir s'impliquer à fond.
    Cela m'est arrivé il n'y a pas si longtemps de cela et c'est le recruteur lors d'un entretien d'embauche qui m'a posé la question presque à la fin de l'entretien en me disant "au fait regardez vous avez pas signé votre lettre" puis il s'est mis à sourire.
    Sur le coup je n'ai attaché plus d'importance que cela mais maintenant je me demande si ca n'a pas peser sur le rejet final de ma candidature.
    De toute façon, le poste proposé n'etait pas intéressant.
    Avez vous d'autres trucs?

  3. #33
    Date d'inscription
    February 2003
    Localisation
    sud de Paris
    Messages
    46

    Par défaut Peut-on procéder autrement?

    Je comprends que celui qui aborde en toute première lecture ce sujet il a l'impression que tout est dit à bâton rompu et qu'il faut glaner par si par là des informations et de trucs et astuces.
    A mon avis c'est plus qu'une impression : c'est une réalité!
    Pour ma part je ne vois pas comment faire autrement puisqu'il s'agit d'une permanente improvisation en ce sens que l'un répond à l'autre sans plan préétabli.
    Si vous avez une idée plus méthodique d'aborder les thèmes sans pour autant d'enlever de la spontanéité faites le nous savoir!

  4. #34
    etsi Guest

    Par défaut Est-ce vrai que la signature peut en dire long?

    J'ai entendu dire qu'il y a des recruteurs qui se contentent de se faire une option sur la psychologie du candidat à partir de la signature apposée à la lettre de motivation même si elle est imprimée par traitement de texte.
    Est-ce vrai et si oui quelles sont les parades?

  5. #35
    Date d'inscription
    February 2003
    Localisation
    sud de Paris
    Messages
    46

    Par défaut

    Signature...

    La question que pose Etsi

    Est-ce vrai que la signature peut en dire long?

    La réponse est:

    "oui" mais... avec beaucoup de réserve.


    Je sais, cette réponse ne saurait vous satisfaire car on ne peut en faire aucune application pratique!

    Mais pour vous répondre d'une façon satisfaisante il faudrait prendre beaucoup de temps : la question semble simple mais la réponse pour être très nuancée nécessiterait un long développement.
    Pourquoi?
    Parce que la signature est totalement libre ce qui rend son classement complexe.
    Néanmoins, il y a moyen de s'y repérer à partir des indices symboliques exprimés.
    Par exemple:
    Une signature où figure prénom et nom indique symboliquement que la personne s'implique intégralement.
    Une signature du prénom seul marque de l'intimité ou un désire inconscient ne pas engager son patrimoine (absence de nom de famille)
    Une signature du nom seul indique que la personne sépare sa vie privée (prénom) de sa vie professionnelle ou extérieure (nom)
    Une signature illisible marque un désir inconscient de garder un certain secret (la personne n'aime pas se livrer)
    Une signature très lisible est un indice d'être qui s'affiche "tel quel"!

    Ces quelques pistes devraient vous donner un tout petit aperçu de ce qui peut être déduit de l'observation d'une signature.
    La signature est donc un très vaste sujet, aussi je crois qu'il est plus simple de répondre à vos questions que de faire un exposé général.

  6. #36
    wallkyrie Guest

    Par défaut Objection

    Comment pouvez dire qu'en observant une signature il est possible de déduire des tendances du caractère d'une personnalité actuelle alors que cette signature est identique depuis souvent plusieurs années.
    Si je prends mon cas, j'ai la même signature depuis mon adolescence mais je puis vous dire qu'actuellement j'ai changé de caractère par rapport au moment où j'ai adopté ma signature. Donc si la signature exprime quelque chose, ce quelque chose date de mon adolescence et non pas de ma personnalité d'adulte actuelle !
    "élémentaire mon" cher Watson n'est-ce pas?

  7. #37
    Date d'inscription
    February 2003
    Localisation
    sud de Paris
    Messages
    46

    Par défaut Réponse sur l'objection de Wallkyrie

    Si je prends mon cas, j'ai la même signature depuis mon adolescence mais je puis vous dire qu'actuellement j'ai changé de caractère par rapport au moment où j'ai adopté ma signature. Donc si la signature exprime quelque chose, ce quelque chose date de mon adolescence et non pas de ma personnalité d'adulte actuelle !
    Votre objection est tout à le fois exacte et inexacte .
    La partie exacte de votre réponse repose sur le fait que grosso modo LA FORME DE LA SIGNATURE est constante donc a quelque chose de figé dans le temps reflétant des traits de caractères au moment où il a été créé.

    Par contre:
    LA PARTIE INEXACTE de votre objection réside dans le fait que la signature recèle un certains nombre de "PARAMÈTRES VARIABLES" qui eux sont bel et bien actuels.

    Prenons un exemple pour illustrer mes propos:
    Une personne atteinte de tremblement aura une "signature tremblée" en ce sens que les traits de sa signature ne seront plus aussi nets (il s'agit d'un paramètre variable) mais globalement la forme de la signature reste identique à la signature initiale (la forme de la signature reste constante).

    Un des paramètres variables les plus courants et facilement repérables est la "pression".

    La "pression" est détectée en passant le doigt au dos de l'écrit pour ressentir le "relief" (ou l'emprunte") qu'a imprimé la signature.
    Plus ce relief est important plus il y a "pression".
    La "pression" résulte de la plus ou moins grande force d'appui sur le stylo : plus on appuie plus on marque inconsciemment ce que l'on fait et ici comme il s'agit de la signature symbolisant une auto identification.
    L'indice de pression révèle une sorte de l'affirmation de soi:
    Plus il y a "pression" plus il y a affirmation de soi.

    Notons en passant:
    La pression laisse donc une emprunte invisible mais existante que les voleurs de chéquiers s'empressent de détecter pour "avoir la signature exacte". C'est pourquoi les banques recommandent de signer le cheque hors du chéquier pour ne pas laisser d'emprunte sur le cheque suivant.

    Vous voyez donc que cette indice de pression peut être "très révélatrice" et lourde de conséquence en dehors même de la signature de la lettre de motivation!

  8. #38
    frieden Guest

    Par défaut

    Je trouve que l'usage de la graphologie pour le recrutement est abusif. C'est un moyen qui permet de gagner du temps à l'entreprise, en éliminant des profils selon des critères non scientifiques, en évitant des entretiens. Ce sont donc des impératifs économiques, et l'on sait bien que l'écriture peut être modifiée par l'humeur, la fatigue etc... Tout ceci me semble très arbitraire et surfait. La possibilité de donner des astuces pour éviter les pièges de la sélection ne valorise pas l'analyse. Effectivement, si l'on peut ainsi augmenter ses chances, pourquoi ne pas en profiter. Ca devient alors une méthode inéquitable, non ?

  9. #39
    Date d'inscription
    February 2003
    Localisation
    sud de Paris
    Messages
    46

    Par défaut éthique et business

    Freiden, puis-je vous poser trois petites questions :
    1-Quel est le but fondamental d'une entreprise?
    "Faire du profit" me répondrez-vous!

    2-Qu'est qu'une "méthode inéquitable"?
    C'est une méthode dont les chances de réussites sont inégale de part et autre.
    Autrement dit une des parties posséde d'avantage d'atouts que l'autre.

    3-L'iniquité entre qui et qui?
    J'ai cru comprendre que dans votre optique cette "méthode inéquitable" concerne les postulants entre eux: il y a des postulants informés sur les procédés de la graphologie et les autres qui écrivent "spontanément".

    Si vous agréez mes trois questions et leurs réponses nous sommes conduits à déduire que le temps étant de l'argent, l'entreprise cherche une solution rapide de dénicher le "meilleur candidat" à moindre frais.
    Pour cela elle utilise un moyen simple et surtout méconnu qu'est la graphologie.

    Habituellement, les candidats cherchent à se montrer sur leur meilleurs jours en pofinant leurs argumentaires et présentation de leur CV et de leurs lettres de motivations. Tout ceci est parfaitement admis, ça fait partie du jeu n'est-ce-pas?

    Certes, mais, là déjà, comme vous le dites si bien:

    si l'on peut ainsi augmenter ses chances, pourquoi ne pas en profiter. Ca devient alors une méthode inéquitable, non ?
    Éthiquement parlant "oui vous avez raison" mais, business is business et il faut bien "se vendre au mieux"

    Pour ma part, ce que j'essaie de faire tout au long de ce sujet c'est fournir des informations sur la graphologie, de donner quelques atouts supplémentaires . Libre aux intéressés d'en faire ce qu'ils en veulent.
    Voilà pourquoi je ne comprends pas très bien le sens de votre phrase rappelée ci-dessous:


    La possibilité de donner des astuces pour éviter les pièges de la sélection ne valorise pas l'analyse.
    Car je ne cherche pas à "valoriser l'analyse"
    Ce que je cherche c'est d'expliquer certains aspects pour démystifier la méthode et le cas échéant engendrer des indices propres à cette méthode pour faire en sorte que l'analyse conclue le plus positivement possible en faveur de celui qui a écrit.

  10. #40
    wallkyrie Guest

    Par défaut Je n'ai jamais la même écriture!

    Je viens de m'apercevoir que mon écriture change souvent d'une journée à une autre alors que si j'observe les écrits d'autres personnes leur écriture restent grosso modo toujours semblables.
    Suis-je une exception et quel en est la signification?

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts