graphologie et recrutement

Affichage des résultats du sondage: Graphologie dans le cadre d’un processus de recrutement

Votants
65. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • Une fumisterie

    20 30,77%
  • Une sorte de test informel de recrutement

    23 35,38%
  • Un bon moyen de connaître une personnalité

    8 12,31%
  • Une curiosité archaïque

    14 21,54%
+ Répondre à la discussion
Page 10 sur 11
PremièrePremière 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 DernièreDernière
Affichage des résultats 91 à 100 sur 107

Discussion: graphologie et recrutement

  1. #91
    Date d'inscription
    February 2003
    Localisation
    sud de Paris
    Messages
    46

    Question essais

    Salut!
    ceci est un essai d'envoi de message à partir de mon nouveau matériel.
    En principe tout devrait etre ok...

  2. #92
    enricomino Guest

    Par défaut

    Ton message s'affiche sur mon ordi, je pense qu'il n'y a pas de problème...
    A bientot pour de nouvelles aventures.

  3. #93
    Date d'inscription
    February 2003
    Localisation
    sud de Paris
    Messages
    46

    Exclamation Jugement ou recherche d’adéquation ?

    Après un long et fastidieux changement de matériel j’ai le plaisir de vous informer que je suis enfin en mesure de reprendre nos discussions.
    Je vais commencer par répondre aux objections soulevées par Enricomino le 27 juin :

    Il disait :
    …………….
    Dans la vie tout le monde se juge les uns les autres sans le dire ouvertement, et pour rentrer dans le monde du travail il faut passer devant un jugeur professionnel, c'est la règle du jeu.

    ………………………..

    Je dirai pour ma part que dans le cas de la graphologie il s’agit plus d’une « description de profil psychologique » que « d’un jugement. »

    Je m’explique :
    Le « jugement » se réfère à une notion de « droit » ou de « bien ou mal » alors que la « description » se contente de décrire sans se soucier si c’est bien ou mal, bon ou de mauvais.
    Par exemple je dois faire un déménagement partiel pour ce faire il me faut une camionnette de 5 mètres cubes si le loueur de véhicule me propose une camionnette de douze mètres cubes et que je refuse ce n’est pas que je « juge » son offre comme mauvaise mais simplement en inéquation par rapport à mon besoin.
    Son véhicule peut être parfait mais est « trop grand » pour ce que j’envisage d’en faire.
    Pour revenir au cas qui nous occupe : lors d’une sélection d’embauche une personne peut être écartée car son profil est « trop haut » par rapport au poste proposé.
    Pour illustrer mes propos voici un exemple caricatural :
    Une cantine scolaire chercher un cuisinier. Si on lui propose un chef ayant une longue expérience dans un restaurant quatre étoiles Il y a fort à parier que cette candidature ne soit pas retenue… pourtant qui peut le plus peut le moins dit-on !
    Dans ce cas d’espèce il ne s’agit pas d’une question de « jugement » mais de « bon sens » :
    Un chef de cette envergure se sentira très vite à l’étroit dans « sa cuisine de cantine » d’autant plus que le budget de la cantine ne lui permettra pas de réaliser les recettes succulentes de son savoir faire.
    Il s’agit donc d’une inéquation plus que d’un jugement.
    Si j’insiste lourdement sur ce point, c’est pour attirer l’attention qu’un candidat n’est pas « jugé et jaugé » mais « que son profil est mis en équation de par rapport au profil du poste » : plus il y a des points communs entre ces profils plus le candidat a des chances de faire l’affaire.

  4. #94
    chouchou007 Guest

    Par défaut Sur ce point nous sommes d'accord

    Mais que pensez vous de mes remarques, certes un peu acerbes, de mon message intitulé 'salut, graphus !' deu 27 juin ?

  5. #95
    Date d'inscription
    February 2003
    Localisation
    sud de Paris
    Messages
    46

    Par défaut pour une demystification

    Bonjour Chouchou007,
    Votre intervention du 27 juin est très intéressante et instructive à plus d’un titre:
    Vous avez solutionné une fois pour toutes le problème de recrutement en optant pour la fonction publique.
    Votre frère, lui est allé sous des cieux plus conformes à son éthique…
    Bien que en discuter avec passion pour vous le problème n’est pas « vital » !
    Hélas, ce n’est pas le cas pour tout le monde: je pense à tous ceux qui un jour ou l’autre peuvent être contrains à faire « une lettre manuscrite de candidature ».
    Volontairement j’oriente mes réponses en pensant à eux, tout en comprenant votre phrase que je rappèle ici:

    …………………………………………..

    Je dis et je répète donc que pour des salariés comme moi ou mon frère, dont la valeur ajoutée dans leur fonction professionnelle est leur expertise sur un domaine très précis, l'expertise étant accessoirement le cœur de la richesse des entreprises innovantes, eh bien le passage devant le recruteur est un véritable cauchemar.

    ………………………………………………….

    Vous exprimez là une vérité que partage le plus grand nombre… Mais les choses étant ce qu’elles sont, le cauchemar existe bel et bien: le tout est de le combattre…

    Pour ma part, libre désormais du « devoir de réserve » (puisque récemment retraité) je me fais un devoir de démystifier cet aspect du recrutement que je connais par ailleurs très bien.

    Vous dites :
    ……………………………………………………………….


    En effet, les recruteurs sont là pour vous juger sur des critères qui ne vous sont pas forcément connus, voire inconnus, voire 'ésotérique' (l'exemple du 'mauvais graphologue' ou du 'mauvais morphopsychologue'), alors que l'expertise que vous apportez à l'entreprise est elle même inconnue du recruteur lui même.

    ……………………………………………………………………..

    En disant cela, vous traduisez bien un des aspects du « mythe » dont je fais allusion et que vous dénommez à juste titre de « critères qui ne vous sont pas forcément connus, voire inconnus, voire 'ésotérique' » .

    En théorie, il s’agit le plus souvent de quelques critères seulement exemple: Diplomate ou au contraire autoritaire; méthodiste ou au contraire improvisateur…. etc.

    En fait la plupart du temps ces « critères » sont énoncés dans l’annonce d’offre d’emploi à la rubrique « profil du poste ».
    Par exemple:
    « La personne recherchée devra faire preuve de diplomatie et agir avec méthode ».

    Ceci étant dit, comme dans tout métier, il y a des professionnels sérieux et des margoulins…

    Mais ce que je reproche le plus dans cette profession c’est la tendance générale à entretenir un certain « flou artistique » sur les méthodes employées.

    Par exemple il existe des ouvrages pour démystifier les tests d’embauches ne mais rien de niveau comparable sur la graphologie… c’est ce manque j’ambitionne de combler à terme.

  6. #96
    etsi Guest

    Thumbs up Pour faire le point

    je viens de tout imprimer pour essayer de faire le point.
    je ne sais pas si vous etes comme moi mais je finis par me perdre dans toutes ces interventions.

  7. #97
    Date d'inscription
    February 2003
    Localisation
    sud de Paris
    Messages
    46

    Par défaut quand il fait chaud...

    et oui il faudra faire une sorte de point ou résumer l'essentiel mais en ce moment il fait trop chaud...
    Aufait avez-vous remarquer que le graphisme de votre écriture quand il fait tres chaud?....
    La raison?... : la chaleur influe sur nos mouvements...
    Mais aussi ce que nous buvons... proportionnel au degré d'alcole...

  8. #98
    Date d'inscription
    February 2003
    Localisation
    sud de Paris
    Messages
    46

    Question La liberté, c’est aussi ça!

    Eh oui!: on est libre de boycotter les offres d’emploi mentionnant « joindre une lettre manuscrite de motivations »… Mais peut-on exercer cette liberté en toute liberté dans le contexte actuel?

    Hélas non : Le principe de réalité conduit même les opposants farouches à se plier aux exigences des « offreurs d’emploi ».


    Pour ce qui nous occupe, le moins que l’on puisse dire, les règles du jeu sont faussées dès le départ!

    Qu’en est-il donc de la « Liberté » gravée au fronton de nos édifices publics?

    En conséquence, pourquoi avoir des scrupules à adapter volontairement sa lettre manuscrite de motivation pour qu’elle soit conforme à ce que « recherche le recruteur »… On rétablit ainsi une sorte de compensation dans ce jeu forcé!

    Si vous êtes d’accord sur ce mode de raisonnement je vous propose des suggestions pour réaliser des lettres manuscrites adaptées aux postes proposés. => http://forum.philagora.net/showthrea...threadid=11309

    Vos approbations seront les bienvenues.

  9. #99
    nostradryhus Guest

    Thumbs up J’ai tout relu !

    C’est long mais il y a pas mal de choses intéressantes mais dommage qu’il n’a aucune illustration !
    J’en profite pour lancer au Webmaster un vœux : faire en sorte qu’il soit possible de joindre des Jif.

    Salut la compagnie!

  10. #100
    Date d'inscription
    February 2003
    Localisation
    sud de Paris
    Messages
    46

    Par défaut Ça progresse.

    L’ébauche du mini-site ayant pour sujet « trucs et astuces relatifs à la graphologie d’embauche » se termine.
    Il y aura deux parties:
    1-Mise en page de la lettre de motivation et autres « options y afférents » comme choix du stylo, de l’enveloppe, du timbre, etc.
    2-Optimisation du graphisme.

    Je prépare en ce moment les illustrations.

    Vous voyez, les choses progressent, lentement, mais sûrement.

    Merci de votre patience.


    .

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts