+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Discussion: l'ipséité

Threaded View

  1. #1
    Kaa Guest

    Unhappy l'ipséité

    Help !
    Par où commencer ? Merci d'avance

  2. #2
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 948

    Par défaut

    Simplement par ce que désigne le terme "ipséité":
    Le fait d'être soi-même et distinct de tout autre. (ce qui fait qu'un individu est cela et pas autre chose).
    Lisez , à la suite/de suite, la citation de M. Henry à la fin de l'aide. Vous comprendrez la définition et les problèmes ...

    =>Je suis une chose qui pense, certes, mais comment est-ce que je le sais?
    Comment le soi s'apparait-il à lui-même? Quel est le mode de son apparaître?
    S'il s'apparaissait comme un objet, une chose il ne serait pas soi mais à distance, autre, à l'horizon de l'intentionnalité. Absurde: il pourrait se quitter.
    Il faut donc que l'ipséité jaillisse de la présence à soi, de l'auto-affection de l'acte de transcendance. L'apparaître, de l'apparaître,
    "L'essence de la manifestation", selon Michel Henry.
    Alors "le soi est ce qui ne peut échapper à soi"
    http://www.philagora.net/philo-fac/henry.php

    L'ipséité, comme ce qui ne peut échapper à soi, ne peut jamais apparaître dans le trou de lumière de l'acte de transcendance de la conscience, mais s'éprouve soi-même comme sentiment.

    ==>Quelques pistes de lecture:
    -Sartre: L'Être et le Néant, page 147,148.
    -Jankélévitch:Traité des vertus, page613...
    Husserl,Méditations Cartésiennes, Cinquième méditation.
    -M. Henry, Généalogie de la psychanalyse,page 115: "Mais l'Ouvert suppose son Ouverture préalable......."
    Page 315: "C'est surtout......."

    Quelques citations:
    "L'essence de l'ipséité n'est pas une essence idéale, le corrélat d'une intuition eidétique....En tant qu'essence réelle, ...,en tant que vie effective et vivante,elle est chaque fois un Soi effectif ,
    l'identité de l'affectant et de l'affecté dans une auto-affection qui individualise radicalement, qui pose le sceau de l'individualité sur tout ce qui s'auto-affecte en elle. La subjectivité est le principium individuationis . En elle prend naissance nécessairement et chaque fois un ego, un Individu....
    " M. Henry, Phénoménologie matérielle, page 163.

    "Il n'y a que le moi qui puisse m'affecter..." Lavelle, L'Intimité spirituelle page 75

    "...c'est au contraire la conscience dans son ipséité fondamentale qui permet m'apparition de l'Ego...comme le phénomène transcendant de cette ipséité.", Sartre, L'Être et le Néant, page 148.

    Joseph LLapasset

    http://www.philagora.net/abonne.php
    En voiture et...en moto "chi va piano va sano"

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts