+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Discussion: L'amitié est elle au fondement de la vie en société?

  1. #1
    catsay Guest

    Question L'amitié est elle au fondement de la vie en société?????

    coucou à tous!!!
    J'ai un petit sujet bien sympathique à vous transmettre:
    "L'amitié est-elle au fondement de la vie en société?" Je ne suis absolument pas inspirée par ce sujet et je ne sais pas quoi mettre. Si vous pouviez m'aider ce serait gentil!!
    bonne chance à tous ceux qui comme moi se demandent ce qu'ils foutent en prépa!!!

  2. #2
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 927

    Par défaut

    L'amitié est elle au fondement de la vie en société?
    Certainement pour des hommes libres qui ne travaillent pas (avec des esclaves qui travaillent pour eux)
    Mais, pour des hommes qui travaillent et qui échangent dans une société, n'est-ce pas la division du travail et ses conséquences qui est fondement de la vie en société? Bien entendu, ça se discute et vous le discuterez.
    Par ailleurs si l'amitié parfaite est une idée, ce à quoi rien de sensible ne correspond, un idéal peut-il être au fondement d'une société laïque?
    ==Pour la recherche des idées:

    L'amitié parfaite est une pure idée qu'il est impossible de réaliser absolument quoiqu'elle soit pratiquement nécessaire"

    Mesurez bien ce que Kant soulève comme contradiction dans Aristote. Vous avez à voir si Aristote n'échappe pas à cette remarque.
    Une idée c'est le produit d'une pensée, ce à quoi rien de sensible de correspond. C'est tout au plus un principe régulateur qui peut guider mais qui ne se réalise jamais. dans son mouvement d'unification la raison produit des idées métaphysiques en s'élevant au-dessus de toute expérience sensible.
    Or une connaissance c'est la détermination d'une intuition sensible par un concept de l'entendement (par exemple: "C'est un cheval qui s'approche de moi".)

    L'amitié parfaite serait une idée: L'illusion serait de vouloir la rencontrer pour ainsi dire dans l'expérience sensible, dans les relations réelles entre les hommes

    L'amitié parfaite serait donc une idée pure, c'est à dire sans mélange de sensible.

    En conséquence il serait impossible de la réaliser dans l'ordre de la nature, qui est l'ordre du relatif, de manière absolue c'est à dire totale, pour ainsi dire.

    Pratiquement signifie dans l'ordre de l'action: le paradoxe c'est que l'idée de l'amitié parfaite théoriquement impossible à réaliser est cependant nécessaire dans l'ordre de la conscience morale, de l'action chez Aristote

    Cela voudrait dire que l'homme peut affirmer la nécessité pratique d'idées (la liberté, l'amitié parfaite) sans pour cela pouvoir les comprendre par la raison théorique: autrement dit sur le plan théorique l'amitié parfaite est impossible sur le plan pratique elle est nécessaire.

    La lecture de l'Ethique vous permettra de juger l'éclairage proposé par Kant

    Voir http://www.philagora.net/amitie/index.php* et http://www.philagora.net/philo-poche/pochtravail.php

    -N'oubliez pas le moteur de recherche dans philagora: http://www.philagora.net/farfouineur.php*
    Si ce n'est déjà fait abonnez-vous à "Graphitti" (gratuit) http://www.philagora.net/abonne.php pour recevoir directement les nouveautés. ©
    http://forum.philagora.net/showthrea...-sur-Philagora

    Des pistes...pas des corrigés qui servent très peu.....

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts