les rites funeraires
+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion: les rites funeraires

  1. #1
    melissaurore Guest

    Exclamation les rites funeraires

    salut,
    nous sommes en terminale L et recherchons des informations sur le passage entre la vie et la mort et les differents rites funéraire selon les peuples et les civilisations.merci de nous répondre et de nous aider dans nos TPE...

  2. #2
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 798

    Par défaut

    Malgré le titre c'est très clair et , chaque année, très apprécié par les terminales toutes séries: tout y est!
    http://www.philagora.net/philo-fac/brohm.php
    Bonnes vacances à toutes et à tous


















    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.

    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  3. #3
    Date d'inscription
    April 2001
    Messages
    1 599

    Par défaut

    Pourquoi des rites? Pour quoi? Signification?
    En quoi le culte des morts est-il un signe d'humanité?

    Culte: action de conserver, de préserver, de rendre des honneurs par des rites,
    des cérémonies, des sépultures.

    morts: ceux qui ont cessé de vivre.

    signe : ce qui permet de conclure à l'existence de ... une marque e tune
    preuve de ...

    humanité: ensemble des individus, des êtres raisonnables sensiblement
    affectés, capables de penser, d'ajouter à la nature en produisant de la
    culture, capables de se représenter une fin en tant que personnes dignes de
    respect par sa liberté; capables de mener une existence individuelle.

    => N'est-ce pas un effort de l'homme pour arracher son semblable à la disparition
    totale, à la destruction dans la nature?

    1- Le culte des morts ne signifie t-il pas qu'ils n'ont pas complètement
    disparu, qu'ils existent encore d'une certaine manière pour les survivants? Le
    mort n'est donc pas réductible à un simple cadavre: il poursuit une existence
    individuelle, il mérite donc d'être honoré et d'être respecté.

    2- Si l'individualité, l'âme ne se perd pas dans la nature, n'est pas
    détruite, c'est que en quelque façon ne nous quitte pas car l'âme est
    immortelle.

    En ce sens, le culte des morts ne serait-il pas un signe d'humanité? De la
    reconnaissance de l'homme comme esprit personnel et individuel? L'esprit peut-il
    exister autrement  que comme un esprit qui se met à part de tout ce qui
    n'est pas lui? Conséquence pour votre sujet.

    3- Méditez sur cette affirmation de Hegel dans Esthétique, PUF, page 28
    "Aussi devons-nous regarder ces honneurs rendus aux morts, et leur
    conservation, comme un premier pas important vers l'avènement de
    l'individualité spirituelle; puisqu'ici c'est l'individualité qui , au lieu
    d'être aba,ndonnée, apparaît conservée, puisqu'au moins le corps comme
    représentant cette individualité dans sa forme visible et naturelle est prisé
    et honoré."

    Vous pouvez analyser la momie: en quoi est-elle le signe de la croyance
    d'une permanence de l'esprit individuel et donc de l'humanité?

    Revenez sur la pièce de Sophocle, Antigone. En quoi le culte des morts est-il
    signe d'humanité chez Antigone?

    ==Pour élargir: les morts ont-ils des droits? http://www.philagora.net/pole-int/editor4.php 

    ==Pour l'introduction voir l'aide n°68 dans
    aide aux dissertations http://www.philagora.net/dissert.php 



    -N'oubliez pas le moteur de recherche dans philagora: http://www.philagora.net/farfouineur.php 



    --Si ce n'est déjà fait abonnez-vous à "Graphitti" (gratuit) http://www.philagora.net/abonne.php pour recevoir directement les nouveautés.


    Ne pas se prendre au sérieux mais prendre la culture au sérieux.

    Joëlle Llapasset - Internet culturel http://www.philagora.net/

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts