+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion: Politique et écriture

  1. #1
    glénat Guest

    Par défaut Politique et écriture

    Bonsoir J'ai un sujet de dissertation qui s'intitule "Politique et Ecriture". J'avoue que je n'arrive pas à trouver de problématique ni vers quelle voie m'orienter pour ce sujet.
    Faut-il parler de l'écriture des lois qui les rend publiques, du caractère "rationnel", universel des lois écrites ? Faut-il l'opposer au discours oral ??
    Merci d'avance pour votre aide
    Camille

  2. #2
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 927

    Par défaut


    J'ai bien lu votre mot et je recherche...
    http://forum.philagora.net/showthrea...-sur-Philagora

    Des pistes...pas des corrigés qui servent très peu.....

  3. #3
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 927

    Par défaut

    Une suggestion:
    tapez les mots écriture ecriture ecrit dans le moteur de recherche du site Philagora

    http://www.philagora.net/cgi/pg-farfouineurpro.cgi/

    choisissez l'option: dans tout le site!

    vous trouverez en premier:

    http://www.philagora.net/philo-fac/joseph.php
    "Lorsque nous parlons, en utilisant de façon personnelle une langue, nous sommes entraînés souvent à choisir une expression sans trop savoir ce qu'elle recouvre ou si ce qu'elle désigne existe. Mais la philosophie, fidèle à Socrate, exige cet effort de détermination pour savoir au moins de quoi l'on parle avant de chercher si c'est du domaine de l'être ou du devoir être, comme existence ou valeur...

    http://www.philagora.net/philo-fac/joseph1.php
    Au-delà du tiers exclu et du tiers donné: le tiers recomposé"

    http://www.philagora.net/philo-fac/joseph2.php
    "Ecrits et paroles, ou pour une intersubjectivité synchronique vivante".

    ..."Le secret de lois écrites grâce à des idéogrammes (linéaire B) est jalousement gardé par l'obscurité de ce que seuls les scribes peuvent comprendre grâce à une culture particulière, un privilège, apanage exclusif. Autant dire que la violence se justifie par la conservation de lois arbitraires qui ne peuvent, par essence, être diffusées ou discutées. ..."

    ..."De ce "fait", ce qui fonde l'exercice du pouvoir sera la loi: ce qui concerne les actions de tous va apparaître comme "la chose commune", que tous partagent, accessible à tous..."

    D'autres pages peuvent également vous éclairer.

    http://www.philagora.net/abonne.php
    http://forum.philagora.net/showthrea...-sur-Philagora

    Des pistes...pas des corrigés qui servent très peu.....

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts