+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion: Le fondement de la démocratie (Spinoza)

  1. #1
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 927

    Par défaut Le fondement de la démocratie (Spinoza)

    Traité théologico-politique,Chapitre XVI.

    L'Etat le plus naturel est la démocratie ;
    En effet les fondements de l l'Etat démocratique font de lui le régime le plus naturel :
    car
    il exprime l'égalité de l'état de nature et
    il permet la liberté
    en ce sens le statut démocratique est le plus conforme à la nature et à La liberté.


    En effet les hommes sont soustraits la. domination absurde. de leurs désirs et maintenus dans les limites de la => paix et concorde ( limites de la raison) . =. fondement et fin de la Démocratie.
    http://forum.philagora.net/showthrea...-sur-Philagora

    Des pistes...pas des corrigés qui servent très peu.....

  2. #2
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 927

    Par défaut

    SPINOZA, alors qu'il dénonce l'absurdité de la liberté de l'homme face à la nature, face à l'univers ("l'univers est nécessaire" = déterminé), jette les bases d'un Etat démocratique où les individus seraient libres et en sécurité.
    Pour SPINOZA, la démocratie, c'est pouvoir critiquer autant que l'on veut, sur tous les sujets mais les individus ne peuvent pas renverser l'organisation politique mise en place. En gros, cela rappelle la liberté d'expression dans un espace public dans le but d'améliorer les institutions (sans les renverser tout de même).

    Guillemette
    http://forum.philagora.net/showthrea...-sur-Philagora

    Des pistes...pas des corrigés qui servent très peu.....

  3. #3
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 927

    Par défaut

    Une piste:
    - "En vérité le but de l'État c'est la liberté". Spinoza, Traité théologico-politique, 20.
    - Dans cet État, en effet, nul ne transfère son droit naturel à un autre de telle sorte qu'il n'est plus ensuite à être consulté, il le transfère à la majorité de la Société dont lui même fait partie; et dans ces conditions tous demeurent égaux." Spinoza, Traité théologico-politique,
    http://forum.philagora.net/showthrea...-sur-Philagora

    Des pistes...pas des corrigés qui servent très peu.....

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts