Anticiper la "rentrée" en philosophie?
+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Discussion: Anticiper la "rentrée" en philosophie?

Threaded View

  1. #1
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 815

    Par défaut Anticiper la "rentrée" en philosophie?

    Certainement pas en jouant le rôle de l'enseignant... Laissons lui son rôle.
    Difficulté à les préparer ...

    Je ne vois que le jeu: il faut absolument rester en vacances.

    Ici il s'agit de leur faire découvrir l'importance d'un concept, par exemple celui de la justice.
    Le jeu consiste dans des questions qui vont déboucher sur l'appréhension du concept de respect.
    Il faut donc leurs donner la parole et avoir toujours en tête le "c'est toi qui le diras", cher à Socrate.

    Point de départ:
    Une question: qu'est-ce qui est toujours juste? (sans exception...)
    vous pouvez facilement obtenir:
    La gentillesse-Le respect de la parole donnée-Persévérer dans les difficultés-Le refus de blâmer autrui- ....

    Vous pouvez lancer un défi: classer les concepts. Sont-ils toujours justes?
    Vous obtenez des discussions: Oui mais...
    Qu'est-ce qui les justifie toujours?
    Proposez une caractéristique essentielle qui soit la même:Le respect est la colonne vertébrale de chaque concept. Sans lui ils ne seraient pas justes ,toujours.

    Vous avez préparé la compréhension, en laissant le champ libre au professeur.

    Quand la professeur abordera l'impératif catégorique kantien votre enfant aura été préparé.
    De quel amour blessée...
    http://forum.philagora.net/showthrea...n-de-m%E9thode.

    Bonnes rentrée à toutes et à tous
    Bonne rentrée Chloé



    Rendez-vous avecvous-même.....Ne pas manquer la citation du jour sur l'amour. : http://forum.philagora.net/forumdisp...classes-PREPAS
















    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.

    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  2. #2
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 815

    Par défaut L'impératif catégorique: ques aco????

    Le devoir est une parole intérieure que tu t'adresses à toi-même comme législateur et sujet à la fois: ce "tu dois" est un ordre (impératif) catégorique c'est à dire clair et net, indiscutable.



    Discuter revient toujours à mettre en question non pas une déduction rigoureuse (c'est impossible) mais un point de départ, une hypothèse, une condition: par exemple, si je veux réussir je dois travailler, mais si je ne veux pas réussir, la nécessité de travailler disparaît.

    -il faut donc distinguer l'ordre que l'on s'adresse à soi-même lorsqu'il est soumis à une condition (impératif hypothétique) et l'ordre sans condition (impératif catégorique) valable à priori indépendamment de toute condition - ce qui interdit de le discuter.= toujours
    -Dans le devoir la volonté n'est déterminée ni par la sensibilité, ni par l'intérêt, ni par la prudence: elle est déterminée


    A suivre:
    De quel amour blessée...
    http://forum.philagora.net/showthrea...n-de-m%E9thode.

    Bonnes rentrée à toutes et à tous
    Bonne rentrée Chloé



    Rendez-vous avecvous-même.....Ne pas manquer la citation du jour sur l'amour. : http://forum.philagora.net/forumdisp...classes-PREPAS
















    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.

    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  3. #3
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 815

    Par défaut Au secours! Un exemple par pitié

    Voici, voici:
    Dans un magasin, le commerçant fait le juste prix quel que soit son client, un enfant, un ministre, un vieillard, indépendamment de toute satisfaction, uniquement parce que c'est son devoir: impératif catégorique!

    S'il fait le juste prix pour être content de lui, le soir venu, ou parce que c'est un personnage important qui achète = impératif hypothétique!
    Dans ce deuxième cas il agit confo
    rmément au devoir sans agir par devoir.
    De quel amour blessée...
    http://forum.philagora.net/showthrea...n-de-m%E9thode.

    Bonnes rentrée à toutes et à tous
    Bonne rentrée Chloé



    Rendez-vous avecvous-même.....Ne pas manquer la citation du jour sur l'amour. : http://forum.philagora.net/forumdisp...classes-PREPAS
















    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.

    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  4. #4
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 815

    Par défaut Comprendre ce qu'est l'impératif catégorique

    . Kant affirme :: "Il n'y a qu'un impératif catégorique: Agis uniquement d'après la maxime (principe subjectif de l'action) qui fait que tu peux vouloir en même temps qu'elle devienne une loi universelle" (une obligation commandant à tous sans restriction). Fondements de la métaphysique des mœurs, page 62.

    Pourquoi faire compliqué ce qui est simple? : le secret de toute pédagogie.
    De quel amour blessée...
    http://forum.philagora.net/showthrea...n-de-m%E9thode.

    Bonnes rentrée à toutes et à tous
    Bonne rentrée Chloé



    Rendez-vous avecvous-même.....Ne pas manquer la citation du jour sur l'amour. : http://forum.philagora.net/forumdisp...classes-PREPAS
















    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.

    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  5. #5
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 815

    Unhappy Un , deux, trois..La question.

    Mais s'il n'y a qu'un seul impératif catégorique, pourquoi plusieurs formulations?


    Kant affirme en effet: "Il n'y a qu'un impératif catégorique: Agis uniquement d'après la maxime (principe subjectif de l'action) qui fait que tu peux vouloir en même temps qu'elle devienne une loi universelle" (une obligation commandant à tous sans restriction). Fondements de la métaphysique des mœurs, page 62.

    Cette première formule insiste sur le fondement du devoir: l'universalité, sans laquelle il ne peut y avoir de devoir comme obéissance à une loi. En effet toute particularité détruirait la loi en lui faisant perdre son essence d'être "pour tous", l'égalité.

    La deuxième formule, "Agis de telle sorte que tu traites l'humanité aussi bien dans ta personne que dans la personne de tout autre toujours en même temps comme une fin, et jamais simplement comme un moyen" donne le fondement de la première formule et permet de la comprendre: la personne, fin en soi, justifie l'impératif catégorique. En effet, la morale revient à respecter la raison: le respect de la raison a pour conséquence le respect de la personne humaine, de l'homme conçu comme être raisonnable.

    L'impératif catégorique prend donc son sens et n'est possible que pour et par l'ensemble des personnes capables de se déterminer non pas par les lois de la nature mais par la représentation de lois produites par la raison.
    (Voir "la personne" dans philo-poche - lien en ouverture nouvelle fenêtre).

    Enfin, la troisième formulation explicite la notion de personne en soulignant que la personne est capable de s'obliger librement en se soumettant à une loi qui émane d'elle-même: Kant distingue l'autonomie (obéir à la loi - pour tous- qu'on s'est prescrite) de l'hétéronomie, être déterminé par une loi de l'intérêt, de la sensibilité, de la prudence, autant dire de la nature.
    De quel amour blessée...
    http://forum.philagora.net/showthrea...n-de-m%E9thode.

    Bonnes rentrée à toutes et à tous
    Bonne rentrée Chloé



    Rendez-vous avecvous-même.....Ne pas manquer la citation du jour sur l'amour. : http://forum.philagora.net/forumdisp...classes-PREPAS
















    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.

    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts