Bac blanc 2018-Suffit-il d'être certain pour être dans le vrai?
+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Discussion: Bac blanc 2018-Suffit-il d'être certain pour être dans le vrai?

  1. #1
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 760

    Par défaut Bac blanc 2018-Suffit-il d'être certain pour être dans le vrai?

    I) reformulation:
    La certitude est-elle un critère de vérité?
    critère: ce qui permet de reconnaître, celui permet de juger de la vérité d'une affirmation: c'est vrai: je suis certain = c'est vrai.
    " La fin du monde est pour demain, j'en suis certain, c'est vrai"
    Le critère c'est un instrument . Il faut que l'instrument marche à tous les c as...Pas une fois sur 10.
    Le critère doit donc être universel =pour tous les c as . Dire que la certitude est un critère universel de vérité c'est dire que la fin du monde est pour demain si et seulement si ( =cela suffit ) la certitude est un critère universel de vérité..

    I bis: UTILISEZ:


    La certitude est-elle un signe de pensée morte?
    === moteur de recherche









    II)
    == Pour la recherche des idées: Une piste: (il y en a d'autres)

    Problème: quelle relation et quelle distance y a-t-il entre la certitude et l'évidence?

    suffit-il: ne manque-t-il rien d'autre lorsqu'on est certain.
    "Certain" se distingue d'évident: c'est l'état de celui qui est assuré de la vérité d'une affirmation, d'un discours: ce discours est vrai dans la mesure où il propose une connaissance conforme à son objet, bien ajustée, bien adaptée. Mais la certitude est "la pleine croyance qui exclut entièrement le doute."

    être dans le vrai: avoir un discours correspondant à son objet, avoir une idée (forme intellectuelle d'un objet claire, distincte et adéquate).

    Mais cette certitude qui accompagne l'évidence, le caractère de ce qui s'affirme avec une telle force, qu'il n'y a besoin d'aucune autre preuve, renvoie en fait à l'évidence de l'opinion qui transforme ses désirs en connaissance et qui accompagne souvent la conscience spontanée et à l'évidence rationnelle d'une déduction par exemple ou d'un calcul (1+1=2).

    Selon que vous envisagerez l'évidence sensible ou l'évidence rationnelle, la réponse au sujet va être différente.

    Pourtant ne faut-il pas distinguer la certitude et l'évidence. Alors que l'évidence désigne une qualité de l'objet "la certitude est simplement le repos de l'esprit qui a cessé de douter" (Vinet).

    CONSÉQUENCE: "La seule chose qui soit vraiment indépendante de nous c'est la vérité: la certitude ne l'est jamais." Brochard, De l'erreur page 131.

    De même si vous distinguez la vérité formelle du discours (sa
    cohérence logique) et sa vérité matérielle (l'accord de son contenu et de la réalité).

    Il peut donc y avoir des certitudes sans évidences.

    "Sans certitude impossible d'exprimer un doute? Celui qui doute rend hommage au caractère absolu de la vérité; car, en énonçant sa pensée avec réserve il proclame que la pensée comme telle est nécessaire." Ortegat, Philosophie de la religion.
    ILs auront le Bac. le Bac...
    Elle,il va s'éloigner...Pi de panique, pas de panique nous dit Héraclite...

    Elle va partir, il va partir: que lui dire ? Que leur dirait Héraclite?
    http://forum.philagora.net/showthrea...grand-d%E9part.[/SIZE][/B]





    A partir des " erreurs fatales " régulièrement relevées:
    http://forum.philagora.net/showthrea...-r%E8gles-d-or.
    A revoir régulièrement.
    Joseph









    Joseph
    Moteur de recherche sur Philagora Réparé ,merci à John!
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi


    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.

    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  2. #2
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 760

    Par défaut

    ° Rubrique Aide aux dissertations > Aides réflexion: Philo corrige 1 Philo corrige 2 Philo corrige 3

    La certitude est elle un critère de vérité?
    Pourquoi devons nous nous méfier de nos certitudes?



    Site Philagora, tous droits réservés

    _______________________________________________________

    == Pour la compréhension du sujet, vers le problème:

    La Certitude

    Commencer par bien distinguer la certitude et l'évidence: L'évidence désigne une qualité de l'objet alors que la certitude désigne un état de l'esprit: son repos, il cesse de douter. Comprendre que l'évidence dépend de la clarté de la chose alors que la certitude dépend des raisons de croire.

    "La certitude est un cas particulier de la croyance, une espèce de croyance" Victor Brochard, De l'erreur page 131.

    Analyser la dépendance de la certitude par rapport au sujet ce qui vous permet de la distinguer de la vérité. Cependant ce rapport ne noie pas la certitude dans la subjectivité: il y a plus dans la certitude que la subjectivité.

    "La certitude est une région profonde où la pensée ne se maintient que par l'action, mais quelle action? Il n'y en a qu'une, celle qui combat la nature et la crée ainsi, qui pétrit le moi en le froissant." J. Lagneau, Célèbres
    leçons page 94.

    "Les certitudes sont assimilables à des ressources que j'ai à la disposition." Gabriel Marcel, Présence et immortalité page 155.

    Classiquement on distingue la certitude physique (il pleut), la certitude métaphysique, la certitude morale. (certitude pratique qui est suffisante pour régler nos manières de vivre.

    "Une certitude morale, c'est une certitude qui peut pâlir avec le temps" Jean Rostand.

    - La certitude est elle un critère de vérité?

    Un critère c'est un instrument de reconnaissance. Ici de la vérité c'est à dire de la correspondance entre une connaissance et son objet. Cela ne peut venir que de la considération de l'objet. Comment la certitude suffirait-elle!

    Vous pouvez utiliser l'aide suivante en distinguant certitude et vérité:

    Pourquoi devons nous nous méfier de nos certitudes?
    Pourquoi = pour quelles raisons.
    Se méfier = ne pas faire confiance à.

    Dans la page philo-express: CLIC sur Vérité

    Bien distinguer la vérité et la certitude, l'opinion et la science: voir Platon le soleil la ligne la caverne

    En fait la certitude est souvent une opinion qui ne pense pas et qui affirme ce qui lui va bien. L'opinion est immédiate, elle n'a pas pour origine la pensée, la recherche de la vérité, elle n'est pas justifiée.

    On a pu dire que la certitude était signe de pensée morte: Voir l'aide N°18 la certitude est-elle un signe de pensée morte?

    C'est la certitude et non le doute qui rend fou"

    Analyser l'opinion qui transforme ses désirs en connaissance qui fait disparaître autrui et la différence.

    Qui rend fou = qui amène progressivement à l'aliénation.

    Analyser le fanatisme.

    La certitude d'être libre accompagne les aliénés pratiquement jusqu'à la fin.

    Celui qui conduit en état d'ivresse est certain de bien conduire: cette certitude n'est pas partagée par l'équipage
    ILs auront le Bac. le Bac...
    Elle,il va s'éloigner...Pi de panique, pas de panique nous dit Héraclite...

    Elle va partir, il va partir: que lui dire ? Que leur dirait Héraclite?
    http://forum.philagora.net/showthrea...grand-d%E9part.[/SIZE][/B]





    A partir des " erreurs fatales " régulièrement relevées:
    http://forum.philagora.net/showthrea...-r%E8gles-d-or.
    A revoir régulièrement.
    Joseph









    Joseph
    Moteur de recherche sur Philagora Réparé ,merci à John!
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi


    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.

    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts