2) Baudelaire L'invitation au voyage 1855
+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Discussion: 2) Baudelaire L'invitation au voyage 1855

  1. #1
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 514

    Par défaut 2) Baudelaire L'invitation au voyage 1855

    Attention, cette explication est relue souvent et enrichie :rythme, harmonie, rimes, assonances, allitérations ,musique.




    Mouvement général: commencée par une sorte de ballade amoureuse, se termine par une berceuse langoureuse et une béatitude somnolente.

    préambule:

    Pour Baudelaire la femme est médiatrice, ouverture vers l'ailleurs.C'est pour cela que le voyage est indissociable de la femme. Par les formes même de son corps, la femme est toujours l'occasion d'un voyage dans une rêverie qui se suffit. Pour notre auteur le voyage ne peut être que rêvé.
    Nous allons donc retrouver des thèmes ,chers à Baudelaire, l'ailleurs, la femme,le départ, , la béatitude, qui finissent par se fondre dans l’harmonie d'une berceuse puis d'un sommeil heureux.

    Passons maintenant à la lecture, et à la compréhension de la première strophe
    Soigner la lecture c'est ,le plus souvent, assurer une bonne note. Une bonne lecture est une lecture intelligente qui tient compte du texte et son mouvement.
    Il s'agit de séparer ce qui doit l'être, et de lier ce qui doit être lié.
    N'oublions pas que le voyage est un mouvement vers l'ailleurs: ce mouvement est une réalité (on y va) ou un rêve .
    Première partie:
    1. Mon enfant, ma sœur, Bien marquer la virgule: comme si ma soeur était déduit (c'est la même femme).Marquez dans le ton l'affection. Soulignez légèrement les deux possessifs qui marquent la familiarité , la proximité, l'intimité.,Faites, dans votre lecture , pour ainsi dire glisser (se prolonger) "enfant et sœur."Notez le balancement avec pour axe la virgule: balancement qui est bercement, filant la métaphore de l'enfant. = le ton de votre lecture doit être protecteur.

    Supposons que vous avez lu votre texte,:que dire sur ce texte? Retenez Rimes=> Assonances ==> Allitérations.
    Il ne sert à rien de les énumérer si vous ne précisez pas l'effet voulu par le poète: la douceur avec laquelle il parle à la femme aimée:- les deux premières rimes sont féminines: symbole de douceur.la répétition du même son a un effet de douceur._-les assonances (voyelles communes) accentuent la douceur-on,en,an.


    2. Songe à la douceur L'impératif de Songe ,exploitez-le en fonction du titre: c'est une invitation mais aussi une manière de "prendre les commandes " pour ainsi dire. Est ce ce qui est agréable au goût, que ce soit un parfum, un fruit, un coucher de soleil: ce qui ne heurte pas, ce qui est sans aspérité.

    D'aller là-bas vivre ensemble!
    Notez l'enjambement et le rejet D' 'aller,

    il s'agit bien d'un départ.Là-bas ,sera repris par Mallarmé (Brise marine: Fuir là-bas.) mais ici presque tout est douceur: est douceur , par les liquides allitérations , (consonnes communes: l,ll, bl. Dans votre lecture n'oubliez pas le point d'exclamation!: Il s'agit de la vraie vie .pleinement humaine. D'ailleurs la voyelle éclatante a ,a (comme dans cataracte) et la voyelle aiguë i font entendre les deux termes qui sonnent comme un appel au départ et un cri: là-bas vivre. Admirez l'harmonie du vers: L'union des contraires: douceur de VIVRE.
    Aimer à loisir, à son aise, sans se presser, librement .
    Aimer et mourir apparition de la mort comme une porte vers "l'ailleurs", vers l'inconnu pour ceux qui savent se faire "voyants"..
    Au pays qui te ressemble! Pensez au symbolisme de la femme: les monts et les vallées symbolisés par le corps de la femme. Ce accord suggère la douceur, la ressemblance du paysage dont rien ne heurte les amants. Ce vers sert de transition:
    Dans la deuxième partie de la première strophe Baudelaire ,comme souvent, se sert d'un paysage pour évoquer la femme aimée.


    Poésie = musique: un exemple: (Lamartine)

    Rythme du premier vers: t= temps (durée ) h1=hémistiche1 (demi vers)
    Quand j’étais/ jeune et fier //et que j’ouvrais/ mes ailes, Le rythme est le retour à intervalle régulier d'un
    t = t = t =t temps fort (appui de la voix)
    h1 m1 m2 // h2 m1 m2
    3 3 4 2
    si le temps pour dire la mesure est le même, quand il y a mois de trois syllabes dans une mesure (par exemple 'mes ailes" , ) le débit de la voix doit ralentir, avec pour effet d'insister, quand quand une mesure comporte plus de 3 syllabes le débit de ma vois doit augmenter avec pour effet ,par exemple d'insister sur le mouvement et st sa rapidité, par exemple: et que j'ouvrais
    Evidemment il faut vous entraîner . C'est de la musique!
    Prenons le deuxième vers:
    Les ailes /de mon âme// à tous les vents / --des mers,
    3 syllabes 3 ------- - - 4 (plus vite dit) -- 2= moins vite :insistez
    Voir :

    Moteur de recherche sur Philagora Réparé:
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.
    http://forum.philagora.net/showthrea...ecter-les-lois
    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  2. #2
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 514

    Par défaut

    Les soleils mouillés Appréciez les allitérations: tout se mêle parce que tout coule...
    De ces ciels brouillés = devenus troubles = rien ne se déplie, tout
    se forme et se déforme en se transformant: d'où le mystère,
    Pour mon esprit ont les charmes = de carmen=chant, ce qui envoûte et séduit le poète. Ce qui sollicite
    son esprit , le mettant pour ainsi dira au défi.
    Si mystérieux quel est le secret de la fascination qu'elle exerce?
    De tes traîtres yeux, "traîtres ", car la femme légère est toujours prête à le tromper.
    Brillant à travers leurs larmes. " Brillant" rendus brillant par le désir....


    Les deux premiers vers évoquent un paysage cher à Baudelaire, l'automne , la saison brumeuse , les paysages "mouillés"et les soleils dont les rayons font m traîtresiroiter et parfois resplendir ou plutôt enflamment ces paysages mouillés.
    De tes traîtres yeux,
    Brillant à travers leurs larmes.

    Comprendre que si la nature est cyclique, la femme l'est aussi. Elle peut être brûlante ou froide comme le paysage en hiver., jeune et belle comme le printemps , mystérieuse et traîtresse après l'orage, difficile à cerner, comme un mélange de contrition (aveu de la faute) et un éclair de perfidie à travers les larmes!
    Voir :

    Moteur de recherche sur Philagora Réparé:
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.
    http://forum.philagora.net/showthrea...ecter-les-lois
    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  3. #3
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 514

    Par défaut

    à, tout n'est qu'ordre et beauté,
    Luxe, calme et volupté.


    Là, insistez, marquer une légère pause: ce n'est plus un là-bas inaccessible, on y est par le songe, par le rêve on s'y est instantanément trans porté, ce qui exclut toute crainte de naufrage. Appréciez l'esprit de l'auteur : on ne peut être dans la béatitude que dans une présentification par le rêve.
    tout sans exception: rien pour blesser, pour résister , pas de contraintes ("à loisir"!)
    ne que= seulement: cela et rien d'autre= pleinitude de la béatitude.
    ordre: pensée classique, rythme qui permet de prévoir le retour du même= pas de souci.
    et beauté éclat du son "é"x3 pour saluer la beauté, ce à quoi rien ne manque, un éclat du Bien pour PLaton.( platonisme de Baudelaire.)

    Le deuxième vers présente trois caractéristiques qui sont "là":
    le luxe, la richesse de ce qu'il y a de mieux, de plus raffiné....
    calme, sans la crainte, les colères, dans l'apaisement. Sans tempêtes.
    et volupté: "é" x2 : la volupté désigne en général le plaisir des sens et en particulier le plaisir sexuel ,au moment où l'antique conscience disparaît= extase sexuelle que rien ne vient troubler puique l'origine des troubles est la conscience qui regrette ou anticipe mieux, espère et ce faisant maudit le présent.
    Votre lecture doit témoigner de l'intelligence des termes et de la musique des vers, sans oublier le rythme .
    Voir :

    Moteur de recherche sur Philagora Réparé:
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.
    http://forum.philagora.net/showthrea...ecter-les-lois
    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  4. #4
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 514

    Par défaut

    Dans la deuxième strophe c'est un paysage d' un intérieur qui nous est présenté, celui d'une chambre de rêve.
    C'est bien un paysage baudelairien que l'on retrouve ,par exemple, dans"la mort des amants: des lits , des divans profonds, d'étranges fleurs...

    a) Les meubles
    Des meubles luisants,
    Des souligne la richesse;luisants, le thème du reflet est filé.
    Polis par les ans,
    Rendus lisses comme un miroir. (thème du reflet.) Les ans: ils portent la marque du passé et l'actualisent.
    Décoreraient notre chambre;
    Notez le conditionnel: si la femme aimée accepte l'invitation! Appréciez ce qu' apporte le "notre": c'est rien que pour eux: intimité , lieu de plaisirs réservé..... A eux seuls.

    b)Les parfums



    Les plus rares fleurs
    Des fleurs exotiques qui chantent "l'ailleurs et l'autre"
    Mêlant leurs odeurs
    Dans une sorte de chœur, source d'emportements de la chair et d'ivresse partagée.
    . Aux vagues senteurs de l'ambre,
    correspond ( correspondance horizontale: ce que je vois/ce que je sens . Brouillé/ vague) au paysage brouillé de la première strophe.....Il s'agit de l'ambre gris (concrétion intestinale) qui entre dans la composition de parfums.
    Voir :

    Moteur de recherche sur Philagora Réparé:
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.
    http://forum.philagora.net/showthrea...ecter-les-lois
    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  5. #5
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 514

    Par défaut

    Dans la troisième strophe, nous avons encore un paysage baudelairien, cher à l'auteur, le port d'où l'on part, devant lequel on rêve et où les navires viennent du bout du monde.


    Vois sur ces canaux Ce n'est plus " songe " du début: l'impératif présent montre qu'ils sont entièrement dans le rêve: la vraie vie est dans le rêve.


    Dormir ces vaisseaux Notez la personnalisation , les vaisseaux appartiennent à la vraie vie

    Dont l'humeur est vagabonde;
    "l'humeur" L'auteur file la personnalisation, ici signifie le tempérament , ce à quoi on ne peut échapper, ce qui appartient aux vaisseaux et ce qui les caractérise: la mouvement figure de la liberté qu'ils symbolisent

    .
    C'est pour assouvir
    Ton moindre désir
    Notez les 2 rimes en "ir": on n'est pas loin de l'enthousiasme, ou du cri de souffrance.
    Qu'ils viennent du bout du monde. Le bout du monde c'est le suprême, ce après quoi il n'y a rien. Ce qui est suggéré c'est la mort et l'inconnu qui lui succède si on a la foi. Baudelaire n'est pas comme Rimbaud un voyant.C'est une sentinelle de l’extrême.
    Il se tient aux limites, au bout du monde,
    Voir :

    Moteur de recherche sur Philagora Réparé:
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.
    http://forum.philagora.net/showthrea...ecter-les-lois
    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  6. #6
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 514

    Par défaut

    Les soleils couchants Symbolise la mort,
    Revêtent les champs, Couvrent ,recouvrent de couleurs et de paix comme on couvre des enfants en les berçant.

    Les canaux, la ville entière,
    Notez la progressivité: les champs, puis les canaux et leurs vaisseaux, enfin la ville entière: plus rien n'est à l'hombre ,c'est un rêve doré. C'est le monde des amants.

    D'hyacinthe et d'or;. Le monde s'endort Hyacinthe pierre, couleur rouge-orangé. "or"=jaune brillant (notez l'harmonie des couleurs: correspondances) et leur symbolisme : luxe, calme, volupté.

    Dans une chaude lumière. Correspondance : l'amour réchauffe et la lumière éclaire. Symbolisme: Dieu est amour, Dieu est lumière. Les amants s’endorment dans l'espérance.



    Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
    Luxe, calme et volupté.

    Charles BAUDELAIRE, Les Fleurs du mal,
    "Spleen et idéal", LIII
    Voir :

    Moteur de recherche sur Philagora Réparé:
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.
    http://forum.philagora.net/showthrea...ecter-les-lois
    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  7. #7
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 514

    Par défaut Joseph, raconte-moi Baudelaire....

    Bien volontiers,Richard.....

    Baudelaire,adolescent,ressemble bien à un adolescent qui s'étonne des conformismes de la vie sociale, de la monotonie des comportement, de l'ennui qui guette toute réussite sociale.
    Comme tout adolescent il s'interroge: qu'est-ce que la vraie vie? Comment donner sens à ma vie?
    Ce qui le désespère c'est que la vie réelle, la vie quotidienne, suscite l'ennui , l’écœurement et le mépris: suivre des routes toutes tracées par d'autres. Baudelaire pressent que la vraie vie est "ailleurs".
    Pour lui le Romantisme n'est pas dépassé, c'est le réalisme qui ,loin de créer de la beauté, est hideux, car il calque une réalité abstraite, construite, toujours dépassée . Il sera donc "romantique" mais d'un romantisme "baudelairien", pour ainsi dire.
    Tu l'as compris,Richard, Baudelaire va tracer sa route à partir d'un problème du romantismee, dans une région sans sentiers préétablis, Baudelaire est un pionnier!

    Quel est ce problème qui se posait aux poètes de l'époque et qui les écartelait au sens figuré du terme?
    Nous le saisirons dans le prochain post.
    La problématique est de savoir si la réalité matérielle peut être réduite à rien...Baudelaire est un lanceur d'un mouvement de subversion que Mallarmé continuera et parachèvera de manière sidérante! L'abolition d'un monde matériel sera possible et réalisée par l'imaginaire.
    Accroche-toi mon grand.
    Joseph
    Voir :

    Moteur de recherche sur Philagora Réparé:
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.
    http://forum.philagora.net/showthrea...ecter-les-lois
    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  8. #8
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 514

    Par défaut

    Deux routes se présentent devant le romantisme vers le milieu du XIXéme siècle::
    1)L'exaltation des sentiments, le lyrisme de l'élégie......, le romantisme poursuivi coûte que coûte au risque d’être dépassé (=> Lamartine)
    2)Le culte de la forme, né du désespoir devant la matière.... L'école du Panasse, avec son prince :Leconte de l’isle. La beauté sur fond de désespoir.
    Un vrai dilemme !

    Dans "Les fleurs du mal" Baudelaire,en 1857, ouvre une troisième voie ,celle de l'imaginaire, créant un romantisme qu porte sa marque et que tu peux appeler un romantisme baudelairien.
    Comme l'être est en manque de lui-même, il est bouffé par le temps.Tout s'écroule. La tâche du poète est de l'amener à une existence purement spirituelle, à transfigurer le mal en beauté.=> Les Fleurs du Mal.
    Voir :

    Moteur de recherche sur Philagora Réparé:
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.
    http://forum.philagora.net/showthrea...ecter-les-lois
    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts