Problématique n°2:Montesquieu lettre XXIV (oral bac)
+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Discussion: Problématique n°2:Montesquieu lettre XXIV (oral bac)

  1. #1
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 526

    Par défaut Problématique n°2:Montesquieu lettre XXIV (oral bac)

    Thématique générale:Portraits du pouvoir
    Problématique:diversité des genres de l"argumentation qui peignent le pouvoir?
    Montesquieu : argumentation indirecte.

    Montesquieu, Lettres persannes,1721,Etonnants classiques GF

  2. #2
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 526

    Par défaut

    Thématique générale:Portraits du pouvoir

    Montesquieu : argumentation indirecte.



    Le roi de France est le plus puissant prince de l'Europe. Il n'a point de mines d'or comme le roi d'Espagne son voisin; mais il a plus de richesses que lui, parce qu'il les tire de la vanité de ses sujets, plus inépuisable que les mines. On lui a vu entreprendre ou soutenir de grandes guerres, n'ayant d'autres fonds que des titres d'honneur à vendre; et, par un prodige de l'orgueil humain, ses troupes se trouvaient payées, ses places munies, et ses flottes équipées.

    On notera le champ lexical du pouvoir, de la puissance d'un seul. et celui de la magie qui manipule et éblouit, rend aveugle.
    Il n'a point ... Acheter ses sujets serait échanger. Il y aurait une contrepartie (l'or) , des employés en quelque sorte, et non une servitude. Le roi est un seul qui ne donne rien en échange. On dirait, "il paie en monnaie de singe", cela ne lui coûte rien. Il obtient ce qu'il veut,
    inépuisable: Comme la bêtise la vanité est infinie,. C'est donc par leur passion qu'il les soumet.

    on lui a vu entreprendre... Notez le passé composé, c'est plusieurs faits accomplis, indiscutables.e roi n'est rien s'il n'est pas suivi et s'il na pas les moyens de sa politique.
    entreprendre ou soutenir non seulement en un instant mais dans la durée, ce qui suppose un argent qu'il n'a pas.
    grandes, ce qui suppose beaucoup d'argent.

    titres d'honneur la vanité est une passion, l'orgueil exige une reconnaissance écrite, devant laquelle la multitude s'incline, se soumet, dans un système où un seul commande en singeant Dieu: il dit et cela apparaît.
    par par l'effet

    prodige Événement extraordinaire, de caractère magique ou surnaturel. (Larousse)

    l'orgueil humain, : propre à l'homme et que l'on trouve chez tous.
    Notez le rythme ternaire qui suit, comme une salve qui enfonce le clou, en soldats et en moyens militaires.
    ses : le pluriel insiste sur les sommes énormes exigées par la guerre. C'est magiques car cela exige l'apparition de l'irréel qu'exige la monnaie de singe. Ce n'est plus des pièces d'or mais du papier qu'on pourra multiplier à volonté du monarque absolu.

    Servitude des exécutants et soumission: ils servent volontairement ayant l'illusion de recevoir en échange du risque de leur vie.

  3. #3
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 526

    Par défaut

    Par défaut
    D'ailleurs ce roi est un grand magicien : magicien il les fait penser comme il veut. S'il n'a qu'un million d'écus dans son trésor et qu'il en ait besoin de deux, il n'a qu'à leur persuader qu'un écu en vaut deux, et il le croient. S'il a une guerre difficile à soutenir, et qu'il n'ait point d'argent, il n'a qu'à leur mettre dans la tête qu'un morceau de papier est de l'argent, et ils en sont aussitôt convaincus. Il va même jusqu'à leur faire croire qu'il les guérit de toutes sortes de maux en les touchant, tant est grande la force et la puissance qu'il a sur les esprits.


    Montesquieu approfondit: il ne s'en tient pas aux effets (prodige). il met à jour la cause, le comment. La puissance du roi tient à son pouvoir d'agir sur les esprits de ses sujets: dès lors ces derniers ne peuvent plus que servir et se soumettre puisque la pensée qui les meut n'est plus la leur. Encore faut-il que la soumission soit volontaire.
    C'est l'absolutisme qui est visé: "il exerce son empire sur l'esprit "=> " il les fait penser" Il leur met dans la tête=>"Il ...leur fait croire" au point des les faire croire savoir ce qu'il veut qu'il sache".
    il n'a qu'à leur persuader: Il n'a pas besoin de les convaincre, il les persuade!

    Acte de conseiller autrui, réussi, parfaitement accompli: la persuasion agit sur la volonté.
    Acte ayant pour but de provoquer l'adhésion complète de quelqu'un, de l'amener à penser, croire, vouloir, ou faire quelque chose, en touchant son caractère et sa sensibilité: persuader c'est donc d'abord s'adresser au désir, à l'émotion ou à la passion de celui que l'on désire persuader. Il s'agit bien de plaire avant tout, de deviner les opinions qu'il affectionne, de leur donner un air de raison pour mouvoir sa volonté. Autrement dit il faut et il suffit de trouver le coeur d'autrui à travers des raisons qu'il reconnaîtra comme siennes, à tort ou à raison.

    il les fait penser comme il veut. :Il n'a que faire de la servitude par contrainte des corps, il les soumet sans quoi il ne pourrait compter, il compte sur leur soumission. Sa puissance porte sur les esprits: il leur fait croire (=> la religion ) .
    Comme Dieu , il parle et ce qu'il dit entraîne immédiatement la conviction, c'est à dire la conformité de leurs pensées à ce qu'il veut qu'elles soient.
    un morceau de papier est de l'argent:
    faire croire : non seulement il a la puissance de convaincre mais il produit en eux la foi: ses guérisons sont des miracles.


    Bien prendre ensemble pour saisir la circulation de la manipulation Le pape => le Roi => les sujets du roi . ( soit => =manipule) =Le pape manipule les sujets du roi.

  4. #4
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 526

    Par défaut

    Suite du texte : ne fait pas partie du texte d'oral, mais l'éclaire ( vous pouvez le sauter ou l'évoquer à l'oral= un plus pour la note!)

    " il y a un autre magicien plus fort que lui, qui n'est pas moins maître de son esprit qu'il l'est lui-même de celui des autres. Ce magicien s'appelle le pape : tantôt il lui fait croire que trois ne sont qu'un; que le pain qu'on mange n'est pas du pain, ou que le vin qu'on boit n'est pas du vin, et mille autres choses de cette espèce." (lettre 24).

    son : il s'agit de l'esprit du roi.

    pas moins remplacez par autant, aussi

    il : pronom personnel mis pour le roi

    lui : il fait croire au roi

    Ce magicien cet autre magicien qu'est le pape.

    Remarquez le rythme ternaire, répétition pour bien marquer.

    Pourquoi le magicien est plus grand?
    Parce que il fait croire à la réalité de quelque chose d'impossible, parce que contradictoire (à distinguer de contraire): c'est chaud et en même temps c'est pas chaud, c'est du pain et c'est du vin) 3=1 (la trinité)
    Le pain n'est pas du pain mais une partie d'un corps

    Le vin est du sang Eucharistie La soumission volontaire dans la religion est difficile à ébranler. La métaphore étant prise pour la réalité.

    Montesquieu se garde bien d'entrer dans le symbolisme, puisque ceci est déclaré le corps du Christ ou son sang.

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts