Un nouveau regard sur le politique?
+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Discussion: Un nouveau regard sur le politique?

  1. #1
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 513

    Par défaut Un nouveau regard sur le politique?

    "Venant de plus loin que ces idéologies, il vaut mieux que la " synthèse " centriste. A la vérité, il forme à lui seul un pôle idéologique alternatif. Ses références ne s'inscrivent pas sur l'horizontalité de l'abscisse gauche-droite, mais dans une dimension de verticalité, sur l'ordonnée d'un autre regard jeté sur l'homme. Et d'un autre combat ?"
    => http://www.philagora.net/personnalisme/index.php

  2. #2
    Date d'inscription
    February 2005
    Messages
    19

    Par défaut Le retour en fanfare :) après quelques années d'absence.

    Belle constance pour ce forum Philagora; très bien fait et pratique qui plus est.
    J'y avais parlé un peu en 2005 en quasi béotien; puis suis retourné faire mes 'classes' philo avant de revenir faire l'annonce 12 ans plus tard.

  3. #3
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    perpignan
    Messages
    784

    Par défaut

    bah ! pour le moment à part se tailler des costards le politique .... il avance pas beaucoup .

  4. #4
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 513

    Par défaut

    Bonjour
    Hume montre très bien que la morale ,on la fait aux autres sévère et on se la fait rarement,c'est peu dire.
    Rousseau dit que le peuple s'en moque.
    Ce qui règne dans l'humanité c'est la générosité restreinte à soi, à ses enfants et parfois aux voisins.
    Comment étendre la générosité restreinte c'est donc pour le politique le problème.
    La générosité restreinte se moque de la morale quand il s'agit de ses intérêts.
    Demander aux hommes politiques une morale ascétique,la morale ne pouvant être qu'ascétique , c'est peine perdue= tous pourris dès qu'ils peuvent se servir et servir leurs enfants, leurs amis,etc....

    La solution apparaît clairement à Hume: les faire incorruptibles en les faisant riches, en les payant bien.
    Quad à la vertu elle apparaît bien tard quad on devient incapable de profiter.

    On prend des attitudes scandalisées, on propose un modèle idéal, on juge d'autant plus durement qu'on n'est pas concerné,et que personne ne s'intéresse à nos crapuleries. Cette moralisation de la politique est un masque de vertu .
    Plus simplement la morale consiste à s'efforcer de donner la priorité à l'universel, quand la loi existe.
    On peut se demander pourquoi la loi qui existe dans d'autres pays n'existe pas dans tel pays...Pour en profiter.
    Il faudrait peut-être distinguer la morale et la politique pour ensuite tenter de les concilier.
    Plutôt que de dire tous pourris dire tous animès par la générosité restreinte.
    Joseph

  5. #5
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 513

    Par défaut

    Un homme politique vient de demander qu'on augmente l'indemnité des députés.
    Faut-il s'indigner ou relire Hume?

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts