Le paragraphe: forme, contenu, les genres littéraires.
+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Discussion: Le paragraphe: forme, contenu, les genres littéraires.

  1. #1
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 624

    Par défaut Le paragraphe: forme, contenu, les genres littéraires.

    Dans ma boite à outil je mets l'essentiel.
    Pourquoi le paragraphe en premier?
    1) annonce du thème: mon point de vue que je vais justifier: : le sujet du paragraphe en une phrase concise.
    ex: C'est un poème sur la mort que le souvenir cherche à exorciser

    2) Développement: ce que je vois qui confirme mon interprétation, qui la rend plausible. Habilement j'insère dans mes phrases des citations qui vont dans le sens de mon interprétation.
    ex: il se termine par la mort "comme un long linceul " ....

    3) Reprise du thème ( et élargissement si possible)

    Un exemple de paragraphe: Montaigne , Les Essais, Livre II, chapitre V[/B]




    C'est une dangereuse invention que celle des géhennes, et semble que ce soit plutôt un essai de patience que de vérité. Et celui qui les peut souffrir, cache la vérité, et celui qui ne les peut souffrir. Car pourquoi la douleur me fera elle plutôt confesser ce qui en est, qu'elle ne me forcera de dire ce qui n'est pas ? Et au rebours, si celui qui n'a pas fait ce de quoi on l'accuse, est assez patient pour supporter ces tourments, pourquoi ne le sera celui qui l'a fait, un si beau guerdon, que de la vie, lui étant proposé ? Je pense que le fondement de cette invention, vient de la considération de l'effort de la conscience. Car au coupable il semble qu'elle aide à la torture pour lui faire confesser sa faute, et qu'elle l'affaiblisse : et de l'autre part qu'elle fortifie l'innocent contre la torture. Pour dire vrai, c'est un moyen plein d'incertitude et de danger.

    Que ne dirait on, que ne ferait on pour fuir à si griefves douleurs ?

    Etiam innocentes cogit mentiri dolor.

    D'où il advient, que celui que le juge a géhenné pour ne le faire mourir innocent, il le fasse mourir et innocent et géhenné. Mille et mille en ont chargé leur teste ...( astuce: les exemples arrivent après= argumentation directe.)


    A retenir et à mettre dans la boite à outil: 3

    Livre de référence choisi par le Hibou:Incontournable pour les prépas scientifique, en 114 pages!

    http://forum.philagora.net/showthrea...post1852425622




    A partir des " erreurs fatales " régulièrement relevées:

    http://forum.philagora.net/showthrea...-r%E8gles-d-or.
    A revoir régulièrement.
    Joseph









    Joseph
    Moteur de recherche sur Philagora Réparé ,merci à John Lionnet !
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi


    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.

    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  2. #2
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 624

    Par défaut

    Le contenu du paragraphe.

    Cela dépend du genre de texte.

    Outil n°2: le genre.


    Les genres littéraires



    Vus de loin, en gros on distingue: 3
    -Le genre romanesque (le roman)
    -Le genre théâtral (le théâtre)
    -Le genre poétique (la poésie)




    De plus près on en voit d'autres:
    Le conte (philosophique ou merveilleux), la fable,



    Outil n°3:L'apologue: il s'agit d'un récit qui a l'ambition de faire accepter par le lecteur une moralité, en le mettant dans de bonnes disposition, en le distrayant et en lui plaisant:il met en scène une vérité, sous forme déguisée, parfois avec humour ou ironie. /SIZE].
    l

    Outil: Une fable relève toujours de l'apologue. Quelle que soit la fable proposée, dans tous les cas, vous allez pouvoir insister sur l'union du narratif et de l'argumentatif.

    les articles d'encyclopédie. Ils ont la caractéristique d'être plus ou moins brefs. Sans se fatiguer on les nomme: les genres brefs.
    D'autres marquent un effort pour bien parler,pour persuader... Le discours de l'homme politique, de l'avocat, de celui qui fait un sermon,un éloge....On les appelle genres rhétoriques. => Essentiels pour l'écrit.


    D'autres se répandent en confession et en confidence. Autobiographie, journal intime, lettre, confession....
    Enfin il reste les ouvrages de réflexion. Essai,critique littéraires....
    => Essentiel pour l'écrit. On vous demande la capacité d'écrire un Essai.





    Encore de plus près on saisit combien ces distinctions sont un découpage de la réalité. Dans chaque genre à côté de ce qui domine on trouve les autres genres: par exemple le un roman peut avoir de la poésie et un poème peut être descriptif...(Hélas!) Un roman peut être bref et devenir une nouvelle etc....

    Livre de référence choisi par le Hibou:Incontournable pour les prépas scientifique, en 114 pages!

    http://forum.philagora.net/showthrea...post1852425622




    A partir des " erreurs fatales " régulièrement relevées:

    http://forum.philagora.net/showthrea...-r%E8gles-d-or.
    A revoir régulièrement.
    Joseph









    Joseph
    Moteur de recherche sur Philagora Réparé ,merci à John Lionnet !
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi


    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.

    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts