tout les jours le même discourt et si les jours en avait été plus court on y passerait nos jours à se dire bonjour ...... aurevoir.... et tout les soirs au même comptoir quand vient le soir on se dit bonsoir .

Bonjour.....n'est rien qu'un jour pas la peine d'y faire son bonjour
au confin la même rengaine que ce fil entraîne
au même soir revient cent fois hélas à sa traîne
au comptoir des bonsoirs la raison et sa peine
pendant longtemps cloués au temps à son pilori
jadis hélas trois fois il eut dis bonjour au saut du lit
que lanterne parmi les raisons pointe un nouveau jour
le soir comme un ricochet à l'ombre s'égare la vie
quand le jour pointe sur nous par nuées
au diable les eternels bonjours par ruées
les jours tiendront encore nos veillés
quand soir et douceur seront passés
au derniers souffle la vie balayé
nous n'aurons ni jour ni soir ni bonjour ni bonsoir
nos corps et nos âmes sans heures le dernier soir ... bonsoir .