Les figures de style, l' anaphore,et le reste............
+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Discussion: Les figures de style, l' anaphore,et le reste............

  1. #1
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 618

    Par défaut Les figures de style, l' anaphore,et le reste............

    Les figures de style

    L'anaphore


    Ne vous laissez pas impressionner par le nom anaphore*! Le terme vient du grec anaphora qui signifie*: reprise, tout simplement.

    Comprendre que l'anaphore consiste en la reprise d'un terme, sa répétition , si vous préférez, en début de phrase.

    Exercez-vous*: Voici une célèbre anaphore dans une suite de vers de Corneille dans sa pièce Horace*:

    1) Camille
    Rome l'unique objet de mon ressentiment
    Rome à qui vient ton bras d'immoler mon amant
    Rome qui t'a vu naître et que ton coeur adore
    Rome enfin que je hais parce qu'elle t'honore


    Corneille Acte 4 scène 5
    Question*: repérez l'anaphore*: La reprise (répétition) au début des quatre vers. du terme Rome

    2=> Le chant des partisans (1943)

    Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
    Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne ?
    Ohé ! partisans, ouvriers et paysans, c'est l'alarme !
    Ce soir l'ennemi connaîtra le prix du sang et des larmes. »
    vers 14:
    Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
    Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne ?
    Ohé ! partisans, ouvriers et paysans, c'est l'alarme !
    Ce soir l'ennemi connaîtra le prix du sang et des larmes. »

    Vers 14:
    Ami, si tu tombes un ami sort de l' ombre à ta place.
    A suivre
    Joseph

    Livre de référence choisi par le Hibou:Incontournable pour les prépas scientifique, en 114 pages!

    http://forum.philagora.net/showthrea...post1852425622




    A partir des " erreurs fatales " régulièrement relevées:

    http://forum.philagora.net/showthrea...-r%E8gles-d-or.
    A revoir régulièrement.
    Joseph









    Joseph
    Moteur de recherche sur Philagora Réparé ,merci à John Lionnet !
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi


    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.

    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  2. #2
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 618

    Par défaut Les figures de style: La comparaison, la Métaphore, la personnification, l'allégorie.

    Elles semblent bien différentes mais elles ont un trait commun elles donnent la vie ou mêmes des ailes, des ailes à la Liberté guidant les peuples.

    Les figures qui s'appuient sur une analogie: , comparaison et métaphore , personnification et allégorie:
    La comparaison et la métaphore : les figures de la ressemblance.


    La comparaison , première figure de la ressemblance rapproche deux choses par un point commun. Elle a un outil: comme

    par exemple: il est cruel comme un tigre
    Les yeux du professeurs sont perçants comme les yeux du lynx

    En poésie la comparaison surprenante produit un effet de beauté


    Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir.
    Baudelaire dernier vers de Harmonie du soir => http://www.philagora.net/lettres/harmonie.php




    La métaphore , deuxième figure de la ressemblance, est une comparaison dont on a enlevé l'outil (comme); Pour ainsi dire on a raccourci. Moi, Joseph, je dis que c'est une comparaison abrégée, dont l'effet est de faire sensation.

    Les chevaux de la mer ( les vagues comme des...)
    C'est un tigre!
    Le professeur est un lynx

    En poésie la métaphore est reine:= métaphore.

    « Je ne regarderai ni l'or du soir qui tombe » (Victor Hugo)
    en bleu: métaphores.

    Livre de référence choisi par le Hibou:Incontournable pour les prépas scientifique, en 114 pages!

    http://forum.philagora.net/showthrea...post1852425622




    A partir des " erreurs fatales " régulièrement relevées:

    http://forum.philagora.net/showthrea...-r%E8gles-d-or.
    A revoir régulièrement.
    Joseph









    Joseph
    Moteur de recherche sur Philagora Réparé ,merci à John Lionnet !
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi


    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.

    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  3. #3
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 618

    Par défaut

    La personnification:

    on fait de quelque chose ( le ciel, le vent, le peuple, la nature une personne): c'est la représentation d'une chose sous le trait d'une personne*:
    ex: Le vent frémit et pousse les branches



    L'allégorie elle représente une idée, un idéal, une absraction qui agit comme une personne*:
    La liberté guide les peuples. La Faucheuse ( la mort) ne peut être évitée .
    Astuce pour la repérer*: la première lettre est une majuscule.

    Livre de référence choisi par le Hibou:Incontournable pour les prépas scientifique, en 114 pages!

    http://forum.philagora.net/showthrea...post1852425622




    A partir des " erreurs fatales " régulièrement relevées:

    http://forum.philagora.net/showthrea...-r%E8gles-d-or.
    A revoir régulièrement.
    Joseph









    Joseph
    Moteur de recherche sur Philagora Réparé ,merci à John Lionnet !
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi


    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.

    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  4. #4
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 618

    Par défaut Avec la synecdoque , la métonymie et la périphrase : trois figures la substitution

    Les trois figures de la substitution
    Substituer c'est remplacer.


    La synecdoque:

    Substituer c'est mettre à la place

    En bleu les 3 synecdoques :




    La synecdoque désigne un objet par une de ses parties.

    .Cent voiles apparurent à l'horizon
    Ne vous évanouissez pas c'est plus facile que l'anaphore.: voiles permet de saisir l'objet par une de ses parties.
    cent voiles accoururent à son secours-,
    _
    ou par sa matière: Dans le duel on croise le fer

    ou encore le particulier pour le général: Le français est cartésien.

    En bref la synecdoque est ce qui permet de prendre ensemble plusieurs chose; de comprendre , prendre avec (cum). Or, en désignant un objet par une de ses parties je vous permet de prendre , de comprendre (prendre ensemble) l'ensemble de choses qui caractérise cet objet.
    C'est le nom qui vous semble obscur?


    Et si je vous dis que sunedokké en grec signifie "compréhension de plusieurs choses à la fois" ne direz-vous pas qu'il est bien ajusté?


    Paris défend la liberté. synecdoque car Paris est une partie de la France et permet donc de saisir la France.



    Encore une?

    23 têtes dans cette classe, seulement, heureux professeur.

    Livre de référence choisi par le Hibou:Incontournable pour les prépas scientifique, en 114 pages!

    http://forum.philagora.net/showthrea...post1852425622




    A partir des " erreurs fatales " régulièrement relevées:

    http://forum.philagora.net/showthrea...-r%E8gles-d-or.
    A revoir régulièrement.
    Joseph









    Joseph
    Moteur de recherche sur Philagora Réparé ,merci à John Lionnet !
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi


    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.

    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  5. #5
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 618

    Par défaut

    La métonymie remplace un terme par un autre : le lien entre les deux termes est logique:
    Boire un verre le contenu est relié au contenant (liquide): c'est logique.


    La périphrase:



    Elle remplace le mot par sa définition.

    Le roi des animaux pour le lion

    L'astre de la nuit pour la lune

    Livre de référence choisi par le Hibou:Incontournable pour les prépas scientifique, en 114 pages!

    http://forum.philagora.net/showthrea...post1852425622




    A partir des " erreurs fatales " régulièrement relevées:

    http://forum.philagora.net/showthrea...-r%E8gles-d-or.
    A revoir régulièrement.
    Joseph









    Joseph
    Moteur de recherche sur Philagora Réparé ,merci à John Lionnet !
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi


    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.

    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  6. #6
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 618

    Par défaut

    Les figures qui consistent à insister ou atténuer: l'hyperbole, l'euphémisme, la graduation croissante.


    L'hyperbole:


    Cette figure consiste à exagérer, dans le but de mettre en valeur un sentiment , une idée pour pour lui donner, en quelque sorte , du relief:
    Au sahara je ne peux supporter le soleil de feu de l'été.

    L'euphémisme::
    Cette figure atténue l'expression d'un sentiment pour ne pas choquer, pour ne pas déplaire, pour ne pas choquer:


    Il a expiré (= il est mort)

    La graduation

    Suite de termes placés en ordre croissant:

    Va, cours, vole et ramène les croissants.


    La litote

    Consiste à dire peu pour suggérer beaucoup:
    Va , je ne te hais pas

    Cette question n'est pas inutile dans notre recherche! ( = elle est précieuse)


    Attention: ne pas confondre l'euphémisme qui atténue, masque pour masquer

    et la litote qui atténue pour suggérer beaucoup.

    Livre de référence choisi par le Hibou:Incontournable pour les prépas scientifique, en 114 pages!

    http://forum.philagora.net/showthrea...post1852425622




    A partir des " erreurs fatales " régulièrement relevées:

    http://forum.philagora.net/showthrea...-r%E8gles-d-or.
    A revoir régulièrement.
    Joseph









    Joseph
    Moteur de recherche sur Philagora Réparé ,merci à John Lionnet !
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi


    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.

    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  7. #7
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 618

    Par défaut

    L'allitération

    Très important pour les commentaires de texte poétique!

    "Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes?"

    Repérez le son qui se répète. "s"
    Qu'est-ce qui est imité? Que fait le serpent?
    Qu'est-ce qu'une allitération? La répétition d'un son identique. (une consonne)

    Pour imiter quoi, dans l'exemple? Le son produit par l'objet en question: ici, le sifflement du serpent.
    Quels effet cela produit-il ? une harmonie musicale et et un effet de reprise, de soulignement.


    Comment? Par une imitation d'un sifflement.

    Si je vous parle d'harmonie imitative que comprenez vous? imitation par des sons du bruit fait par ce dont il est question


    Allitération certes, mais est-ce beau? :"De son sein choie son sang"

    Livre de référence choisi par le Hibou:Incontournable pour les prépas scientifique, en 114 pages!

    http://forum.philagora.net/showthrea...post1852425622




    A partir des " erreurs fatales " régulièrement relevées:

    http://forum.philagora.net/showthrea...-r%E8gles-d-or.
    A revoir régulièrement.
    Joseph









    Joseph
    Moteur de recherche sur Philagora Réparé ,merci à John Lionnet !
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi


    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.

    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts