Français 5°/4°/3° Indépendante, principale,subordonnée, participiale etc...
+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Discussion: Français 5°/4°/3° Indépendante, principale,subordonnée, participiale etc...

  1. #1
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 513

    Par défaut Français 5°/4°/3° Indépendante, principale,subordonnée, participiale etc...

    Paule, en plein brouillard et dans la confusion me demande de l'éclairer par des exemples....
    En voici:
    Distinguer:
    juxtaposer = poser simplement à côté
    coordonner = relier à (mais,ou,et,donc,or,ni,car)
    subordonner: faire dépendre de
    conjonctive = introduite par une conjonction de subordination ( que, parce que, quand, Etc...)
    indépendant= qui ne dépend de rien d'autre
    principale= qui a par exemple une subordonnée relative ou conjonctive
    relative= qui dépend de (introduite par qui, que, quoi,dont, lequel)

    Bien distinguer que conjonction de subordination (introduit une proposition subordonnée conjonctive) et que pronom relatif qui a un antécédent..


    Indépendante: Le soleil se lève.

    Indépendantes juxtaposées (posées à côté); Pierre est absent,Paul est présent.

    Indépendantes coordonnées (mais,ou,et,donc,or,ni,car): Pierre est absent mais le professeur est présent.
    La voiture est arrivée et Pierre est en retard
    Clitandre mange donc il a faim

    Principale Le soleil qui réchauffe l'air est présent aujoutd'hui.
    Le soleil est présent aujourd'hui = proposition principale
    qui réchauffe l'air: proposition subordonnée relative, complément de l'antécédent soleil



    proposition subordonnée relative: Complément de l'antécédent
    qui,que, dont, lequel

    Le soleil qui réchauffe l'air est présent aujourd'hui.
    Le soleil est présent aujourd'hui = proposition principale
    qui réchauffe l'air: proposition subordonnée relative, complément de l'antécédent soleil
    Le livre que je lis me plaît.
    Le livre me plaît= proposition principale.
    Que je lis = proposition subordonnée relative complément de l'antécédent livre


    Proposition subordonnée conjonctive par que: COD
    Je dis que tu es grand.
    Je dis= proposition principale
    que tu es grand= proposition subordonnée conjonctive complément d'objet direct du verbe de la principale: je dis.

    Propositions subordonnées (conjonctives) circonstancielles: complément circonstanciel du verbe de la principale.
    Je viendrai quand tu voudras= ccde temps de je viendrai
    où tu voudras =ccde lieu de je viendrai
    parce que tu me l'as demandé = cc cause de je viendrai
    cc= complément circonstanciel
    afin que tu puisses me voir = cc de but de je viendrai
    [B]Bien que tu sois bon en maths [/B]tu es nul en français.

    tu es nul en français= principale
    bien que tu sois bon en math= subordonnée conjonctive concessive: cc de concession de tu es nul...

  2. #2
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 513

    Par défaut

    Page 2
    Les propositions subordonnées interrogatives indirectes

    La proposition subordonnée interrogative indirecte
    Je peux poser une question directement: Viendras-tu ce dimanche?
    ou bien indirectement:
    Je te demande si tu viendras ce dimanche
    C'est une interrogation au discours indirect; elle complète le verbe de la principale;elle est introduite par un mot interrogatif ( si, comment, combien, où...).

    Exemples
    Paul se demande s'il réussira
    Paul se demande combien gagne le voisin
    Paul se demande si cette croisière se passera bien
    Paul se demande où le magicien est passé.


    A suivre:

    En bleu = proposition subordonnée interrogative indirecte

  3. #3
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 513

    Par défaut

    Exercez-vous à reconnaître




    les indépendantes,

    Les subordonnées conjonctives par que

    les subordonnées circonstancielles complément circonstanciel du verbe de la principale,

    les subordonnées relatives ,

    Les subordonnées interrogatives indirectes: :

    => De nombreux exercices corrigés en suivant ce lien:
    http://forum.philagora.net/showthread.php?t=42728

  4. #4
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 513

    Par défaut

    !!!
    Les erreurs les plus fréquentes:

    1) On confond que d'une subordonnée conjonctive (COD du verbe de la principale) : Ados (mis en apostrophe) , Je dis que tu dois aller en cours (COD de Je dis )


    et que d'une subordonnée relative: Le livre que j'ai lu est bien écrit PSR complément de 'l'antécèdent livre/ expansion du nom livre)
    => http://forum.philagora.net/showthrea...post1852423359


    On n'identifie pas la proposition subordonnée interrogative indirecte: (COD du verbe de "demande".) (voir deux posts plus haut)

    Je demande si tu as fait le devoir de Maths.


    et ... on la confond avec une subordonnée CCde condition!
    Faire attention au verbe de "demande"

  5. #5
    Date d'inscription
    September 2010
    Messages
    42

    Question participiales circonstan......


    Bonjour
    Qu'est-ce qu'une circonstancielle participiale?

  6. #6
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 513

    Par défaut

    La proposition subordonnée participiale

    En voici une: Le vent soufflant en tempête , Nicolas resta à la maison.
    Le vent soufflant en tempête = proposition subordonnée participiale complément circonstanciel de cause du verbe de la principale: resta
    Parce que le vent soufflait en tempête Nicolas resta à la maison.


    C'est
    une proposition subordonnée
    dont le verbe est au participe
    qui est complément circonstanciel

    On y trouve un verbe au participe présent ou passé ( chantant, chanté.....)

    Ce verbe au participe a un sujet:
    Les cris ayant cessé, le spectacle commença.
    sujet du participe ayant cessé sujet t de la principale, différent de celui de la subordonnée participiale.

    [COLOR="rgb(160, 82, 45)"]Le sujet du verbe de la subordonnée participiale est différent du sujet de la principale.[/COLOR]

    A vous de jouer



    Remplacez la subordonnée conjonctive par une subordonnée participiale. Marquez la fonction de la participiale:
    exemple:.
    Quand le feu vert s'alluma, les voitures passèrent.
    Le feu vert allumé, les voitures passèrent. cc de temps de "passèrent"

    Quand le cours fut fini, les élèves se levèrent.
    Le cours................ Fonction?

    comme son travail est achevé, il joue .

    Fonction?

    Réponse: il manque le complément circonstanciel de comparaison

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts