Clausewitz: De la guerre. , Eschyle Les Perses ,Barbusse Le Feu....
+ Répondre à la discussion
Page 6 sur 9
PremièrePremière 1 2 3 4 5 6 7 8 9 DernièreDernière
Affichage des résultats 51 à 60 sur 82

Discussion: Clausewitz: De la guerre. , Eschyle Les Perses ,Barbusse Le Feu....

  1. #51
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 514

    Par défaut

    Thème Guerres ou guerre?

    Eschyle:
    Nous voilà réunis par la grâce des dieux infernaux qui nous accordent le temps du dialogue, sans le risque,donc, de nous voir reprocher un retard ou une mauvaise grâce à retourner aux ténèbres souterraines.

    Profitons de ces instants pour goûter le bonheur de penser et d'exercer un raisonnement vigilant, plein de hauteur, sans pour cela négliger la passion sans laquelle rien de grand ne saurait être construit ou formé.
    Voir :

    Moteur de recherche sur Philagora Réparé:
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.
    http://forum.philagora.net/showthrea...ecter-les-lois
    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  2. #52
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 514

    Par défaut

    Von Clauzewitz:
    Je veux tout de suite dire à l'auteur de Les Perses combien je saisis son projet: Ce me semble un fait peu contestable qu'il cherche à faire la leçon aux incorrigibles Perses.Il sait très bien que les Perses vaincus à Salamine ne l'écouteront pas, ne l'entendront même pas!
    Tu as l'idée de faire passer le message par la voix de Darios lui-même et tu es alors certain d'être écouté
    , par le miracle du théâtre qui fait revenir les morts.
    Tout le monde sait que les morts échappent à la critique , qu'on ne retient et regrette que leurs qualités. Tu insistes donc sur les différences entre le fils et le père même si tu prends des libertés avec l'histoire car en fait Darios était aussi teigneux et vindicatif que Xerxès.
    Voir :

    Moteur de recherche sur Philagora Réparé:
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.
    http://forum.philagora.net/showthrea...ecter-les-lois
    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  3. #53
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 514

    Par défaut

    Optique 15

    I- Rappel:

    = Pour Machiavel, la guerre, comme d'ailleurs la religion n'est qu'un moyen politique parmi d'autres. La guerre est justifiée par l'intérêt d'un État, sa conservation, elle continue donc sous d'autres formes ce que l'État conduisait comme politique en temps de paix: l'utilisation de moyens pour se conserver. C'est dire que la politique ne relève pas de la morale, de l'impératif catégorique qui légifère absolument et universellement, mais de l'impératif hypothétique qui commande au coup par coup en fonction de l'intérêt du moment: fais la guerre si tu as intérêt à la faire pour ta conservation et l'accroissement de tes forces.
    Reste que la guerre massive et rapide se brisera toujours sur un peuple uni: "Contre la barbarie (furore) la vertu s'armera."

    II- Clausewitz:
    Machiavel, Clausewitz, Raymond Aron peuvent grandement vous aider.

    = Pour Machiavel, la guerre, comme d'ailleurs la religion n'est qu'un moyen politique parmi d'autres. La guerre est justifiée par l'intérêt d'un État, sa conservation, elle continue donc sous d'autres formes ce que l'État conduisait comme politique en temps de paix: l'utilisation de moyens pour se conserver. C'est dire que la politique ne relève pas de la morale, de l'impératif catégorique qui légifère absolument et universellement, mais de l'impératif hypothétique qui commande au coup par coup en fonction de l'intérêt du moment: fais la guerre si tu as intérêt à la faire pour ta conservation et l'accroissement de tes forces.
    Reste que la guerre massive et rapide se brisera toujours sur un peuple uni: "Contre la barbarie (furore) la vertu s'armera."

    = Pour Clausewitz: De la guerre.
    La guerre serait-elle l'émergence de mécanismes inhérents à la paix. Serait-elle la simple continuation de la politique par d'autres moyens? La difficulté avec cet auteur est de ne pas faire de contresens sur sa pensée de la guerre. Essayons:
    Comprendre qu'il y a une volonté politique qui n'est pas suivie par un adversaire: les moyens diplomatiques ont échoué.
    "La guerre est donc un acte de violence destiné à contraindre l'adversaire à exécuter notre volonté." (page 51) L'essence de la guerre, parce qu'elle tient du calcul et de l'ordre peut donc être expliquée comme une politique qui a une origine, un pourquoi, une fin et des moyens. Faire la guerre c'est donc faire de la politique. Il s'agit donc d'agir, de pousser avec constance dans la même direction: contraindre l'adversaire à exécuter une volonté, celle de celui qui attaque. La fin politique propre à toute guerre est celle d'imposer une politique à l'adversaire au point que le traité de paix, lorsque l'adversaire a été mis à genoux, n'est rien d'autre que cette volonté formulée comme plan de paix imposé, ce qui marque la fin de la guerre comme acte.
    Une citation va nous amener à mieux comprendre cette pensée, ce raisonnement vigilant de Clausewitz, d'autant plus intéressante qu'elle porte sur 93:
    "Une force fit son apparition en 1793. La guerre était soudain devenue l'affaire d'un peuple ... La participation du peuple à la guerre ... faisait entrer une nation entière dans le jeu avec son poids naturel"; comprendre que la Révolution française a transformé la nature de la guerre.

    => En affirmant que la guerre est la continuation de la politique par d'autres moyens, Clausewitz ne veut pas dire que la guerre est seulement un moyen de la politique car la guerre a sa propre fin qui est d'obtenir la décision par les armes, de faire plier l'adversaire.La guerre est politique qui continue.

    => Pourtant c'est la politique qui a le dernier mot et cela se voit, pour Clausewitz comme pour Jaurès, dans les guerres de défense où le peuple dans une guerre nationale a eu le dernier mot. L'Espagne contre Napoléon qui l'envahit, la Russie contre Napoléon puis contre Hitler, le Vietnam contre l'Amérique ... Encore faut-il que le peuple soit uni ... La politique s'exerce donc particulièrement dans la guerre de défense et prendrait le dessus sur les techniques les plus sophistiquées.
    Jo

    = Pour Clausewitz: De la guerre.
    La guerre serait-elle l'émergence de mécanismes inhérents à la paix. Serait-elle la simple continuation de la politique par d'autres moyens? La difficulté avec cet auteur est de ne pas faire de contresens sur sa pensée de la guerre. Essayons:
    Comprendre qu'il y a une volonté politique qui n'est pas suivie par un adversaire: les moyens diplomatiques ont échoué.
    "La guerre est donc un acte de violence destiné à contraindre l'adversaire à exécuter notre volonté." (page 51) L'essence de la guerre, parce qu'elle tient du calcul et de l'ordre peut donc être expliquée comme une politique qui a une origine, un pourquoi, une fin et des moyens. Faire la guerre c'est donc faire de la politique. Il s'agit donc d'agir, de pousser avec constance dans la même direction: contraindre l'adversaire à exécuter une volonté, celle de celui qui attaque. La fin politique propre à toute guerre est celle d'imposer une politique à l'adversaire au point que le traité de paix, lorsque l'adversaire a été mis à genoux, n'est rien d'autre que cette volonté formulée comme plan de paix imposé, ce qui marque la fin de la guerre comme acte.
    Une citation va nous amener à mieux comprendre cette pensée, ce raisonnement vigilant de Clausewitz, d'autant plus intéressante qu'elle porte sur 93:
    "Une force fit son apparition en 1793. La guerre était soudain devenue l'affaire d'un peuple ... La participation du peuple à la guerre ... faisait entrer une nation entière dans le jeu avec son poids naturel"; comprendre que la Révolution française a transformé la nature de la guerre.

    => En affirmant que la guerre est la continuation de la politique par d'autres moyens, Clausewitz ne veut pas dire que la guerre est seulement un moyen de la politique car la guerre a sa propre fin qui est d'obtenir la décision par les armes, de faire plier l'adversaire.

    => Pourtant c'est la politique qui a le dernier mot et cela se voit, pour Clausewitz comme pour Jaurès, dans les guerres de défense où le peuple dans une guerre nationale a eu le dernier mot. L'Espagne contre Napoléon qui l'envahit, la Russie contre Napoléon puis contre Hitler, le Vietnam contre l'Amérique ... Encore faut-il que le peuple soit uni ... La politique s'exerce donc particulièrement dans la guerre de défense et prendrait le dessus sur les techniques les plus sophistiquées.
    Jo
    Voir :

    Moteur de recherche sur Philagora Réparé:
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.
    http://forum.philagora.net/showthrea...ecter-les-lois
    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  4. #54
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 514

    Par défaut

    -Penser la guerre.

    Pour illustrer ce qui précède prenons le deuxième stasimon.

    Eschyle part d'un fait peu contestable:: (page 45 et 47)
    "Oui":"seul je pense ainsi" dit Eschyle.
    On ne peut que penser un devenir: le passé n'étant plus , seule une pensée peut le sauver. C'est donc bien l'acte de penser qui anime ,dès le début les vers du deuxième stasimon.
    Eschyle part d'un constat incontestable: tout a changé comme si le vide avait succédé au plein. Le "oui" du traducteur affirme fortement et le terme "vider" suggère l'absence de tout ce qui faisait la force, la joie de l'Asie entière.
    Ce sont les hommes que l'on regrette .

    Xerxès est allé contre toute logique: Il n'a pas tenu compte du principe de contradiction.
    L'auteur met en lumière l'unique cause du désastre:Xerxès.
    L'anaphore met en évidence l'unique auteur du désastre en évoquant, puis en affirmant: emmener les hommes, les perdre,parce qu'il a tout conduit "follement" c'est à dire en ignorant la sagesse. En dépit de la raison qui demande de ne pas mêler les contraires.
    "Xerxès et ses galiotes (galères) marines !"L'exclamative a pour fonction de souligner l'indignation d'Eschyle devant l'absurdité e l'entreprise. C'est la pensée et la raison qui sont bafouée par ces galiotes marines lancées sur la mer avec une horde de barbares qui, au contraire des Grecs n'ont rien de marin. Quoi de plus absurde que des fantassins combattent sur des navires loin de la terre ferme où ils excellent; des fantassins et des marins! Autant vouloir mêler le feu et l'eau ou la terre et la mer!
    C'est d'ailleurs le sens du songe de la Reine:=> pages 17 et 18: Xerxès a la folie de vouloir réunir l'Europe et l'Asie en dépit de leur irréductible opposition.

    C'est aller contre le principe de contradiction , une chose ne peut être son contraire sous le même rapport.Le char du Grand Roi sera brisé par l'Europe comme, à la fin du songe le milan grec réduit à l'impuissance l'aigle perse.(relire le songe de la Reine)

    "Pourquoi?" Le grec dit" pourquoi donc?" (tipte) = Pourquoi en conséquence de ce que je viens de penser? Un contraire n'éclaire-t-il pas l'autre?
    Qu'est-ce que Darios avait pour ne pas avoir vidé l'Asie? Si Darios a été le roi archer, qui ne voit pas plus loin que ce qu'il peut viser, qui s'ajuste bien aux limites de son empire et qui ne l'outrepasse pas démesurément, Xerxès a eu la folle idée d'être le roi marin avec des fantassins faits pour la terre .
    Voir :

    Moteur de recherche sur Philagora Réparé:
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.
    http://forum.philagora.net/showthrea...ecter-les-lois
    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  5. #55
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 514

    Par défaut

    Penser la guerre- suite-



    En quoi ,plus précisément, peut-on dire que Eschyle pense la guerre?

    a) Bien que notre auteur soit très bien informé il ne suit pas l'histoire réelle dans laquelle la défaite de Marathon engendre la guerre pour se venger qui engendre le désir de se venger etc..... En fait Xerxès ne fait que prendre la suite de Darios qui veut dès le début se venger de Marathon: il fulmine contre Athènes et confie le rôle de le lui rappeler à quelqu'un de son entourage. Le Darios d'Eschyle est une fiction. Nous avons vu que Eschyle opposait Darius et Xerxès comme si le fils ne voulait pas réaliser le voeu de son père: punir Athènes.


    b) Pour penser la guerre et...l'histoire il crée un modèle de sagesse de toutes pièces et grâce à la magie du théâtre il fait revenir "Darios" aux rivages du théâtre, sous forme de spectre. Le théâtre donne vie à un modèle censé être un mort. Ce modèle donne des conseils éclairés par son "séjour" chez les dieux infernaux. (Lire page 63)
    Le Darios qui se faisait répéter trois fois par jour ,"Souviens-toi des Athéniens", est escamoté.


    c) C'est que , pour Eschyle, la guerre ne peut être pensée raisonnablement que comme ce qui a une fin. (end) Elle doit donc confiée à des sages quant à sa conduite, à des politiques et non à ceux qui se laissent emporter par l'ubris et la démesure . Le modèle construit inclut la mesure.Marathon et Salamine doivent être considérés comme des leçons dont il faut tenir compte et non comme des casus belli. Quelle erreur de ne pas tenir compte de la bataille de L'Artésimion qu préfigurait le désastre de Salamine!( les galiotes s'abordent les unes les autres!)
    Penser c'est annoncer la vérité et en tirer les conséquences: seul le modèle peut dire aux vivants que la vie est tout et que la mort c'est le rien:que"chez les morts la richesse ne sert plus de rien."(dernières paroles de Darios)
    Si on perd tout avec la mort, si on se vide,qu'est-ce qui peut bien justifier le sacrifice de millions d'hommes emmenés follement dans une équipée pour réaliser l'absurde et impossible union de L'Asie et de l'Europe, projet qui amènera la desruction du char que veut conduire le grand Roi? Mieux vaut jouir DE LA JOIE QUE CHAQUE JOUR offre.
    Nous voilà très près de ce "feu" de 1914et de cette ligne Maginot qui voulait (25 ans après) signifier : restez chez vous, nous ne voulons plus faire la guerre.



    Fort de Schoenenbourg 12/07/2014 ( Ligne Maginot)
    Voir :

    Moteur de recherche sur Philagora Réparé:
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.
    http://forum.philagora.net/showthrea...ecter-les-lois
    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  6. #56
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 514

    Par défaut Marathon (490)-L'Artémision et les Termopyles- Salamine(480)

    Marathon (490)-L'Artémision et les Termopyles- Salamine(480)


    Un minimum d'histoire serait nécessaire m'écrit Alex de Strasbourg.( un peu désemparé)

    Voici donc ce qu'écrit un grand historien français du XIX° siècle . Il avait le mérite d'animer une équipe de professeurs et de savants.

    Il intéressera les prépas las des banalités et avides d'histoire et de géopolitique. .



    PARUTION PROCHAINE;
    Voir :

    Moteur de recherche sur Philagora Réparé:
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.
    http://forum.philagora.net/showthrea...ecter-les-lois
    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  7. #57
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 514

    Par défaut

    A1


    La Grèce ancienne: géographie physique et politique.

    Le minimum
    Voir :

    Moteur de recherche sur Philagora Réparé:
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.
    http://forum.philagora.net/showthrea...ecter-les-lois
    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  8. #58
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 514

    Par défaut

    A1

    OPTIQUE 1

    Géographie physique et politique de la Grèce ancienne


    [COLOR="rgb(139, 0, 0)"]Multiplicité[/COLOR] et unité (la guerre comme facteur d'unité)

    «*A voir le grand nombre de divisions politiques faites en ce petit pays , on les croirait arbitraires;
    presque touttes ont pourtant été dessinèes par la nature même sur le sol.*
    »Duruy , histoire Grecque, page 5

    = importance de la géographie physique.
    = nécessité de s'unir contre un envahisseur. = en «*Europe*» la paix pour mieux résister et mieux utiliser toutes les ressources naturelles de défense

    Optique 2 Divisions géographiques

    Parution prochaine
    Voir :

    Moteur de recherche sur Philagora Réparé:
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.
    http://forum.philagora.net/showthrea...ecter-les-lois
    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  9. #59
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 514

    Par défaut

    OPTIQUE 2

    Divisions géographiques ( Prendre une carte de la Grèce ancienne )
    Montagnes, obstacle naturels., mer et cours d'eau).
    «*Le Pinde se détache des Alpes orientales comme l'Appenin des Alpes maritimes: il descend au sud , séparant l'Illyrie de la Macédoine,
    , l'Epire de la Tessalie,
    et couvrant la péninsule d'innombrables ramifications.
    Les monts Cambuniens s'appuient , au nord des sources du Pénée, sur cette chaîne centrale et courent droit à l'est, vers les bord du golfe Thermaïque,, où ils se relèvent pour former la masse colossale de l'Olympe. Cette montagne haute de plus de 3000 mètres,se présente du côté de la Macédoine, comme une immense muraille taillée à pic.
    Au sud de la Tessalie et de l'Epire , un inextricable réseau de montagnes couvre la Grèce centrale."( Duruy, la Grèce ancienne , page2, 1863)

    Autant de lignes Maginot qui peuvent être contournées= nécessité des alliances entre des peuples de marins, qui savent pour ainsidire manoeuvrer naturellement.
    Voir :

    Moteur de recherche sur Philagora Réparé:
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.
    http://forum.philagora.net/showthrea...ecter-les-lois
    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  10. #60
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 514

    Par défaut

    OPTIQUE 3


    "Athènes et son environnement

    Une presqu'île bien dessinée s'étendait: l'Attique,séparée de la Béotie par le Cithéron et le Parnès, que le Pentélique et L'Hymette partageait en deux versants et qui s'inclinait vers trois mers.
    Beaucoup de villages mais une seule ville, l'asile commun, le marché, le comptoir et la forteresse du pays: ATHENES , entre l'Ilissos et le Céphise; au pids de rocs escarpés qui portaient sa CITADELLE, à 8 Km du PIREE qui dans ses trois ports pouvait abriter 400 vaisseaux: la patrie de Socrate, de Phidias et de Sophocle.
    En suivant la côte qui regarde Salamine, on trouve Eleusis, on trouve Mégare ,protégée par ses montagnes, la porte de l'isthme: Pindare compare cet Isthme à un pont jeté par la nature au milieu des mers pour lier ensemble les deux principales parties de la Grèce. Mais ce pont hérissé de montagnes est difficile à franchir! Quelques hommes résolus y arrêteraient une armée."
    Duruy, histoire Grecque page 6


    Prenez ensemble Otique 1, Optique 2 et Optique 3
    Voir :

    Moteur de recherche sur Philagora Réparé:
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.
    http://forum.philagora.net/showthrea...ecter-les-lois
    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts