Trois pages de liens colles et dissertations
+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 8
1 2 3 4 5 6 7 8 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 78

Discussion: Trois pages de liens colles et dissertations

  1. #1
    palimpseste Guest

    Smile l'attention : conseils méthodologiques pour une colle

    Salut a tous...
    Je m'appelle nicolas et je suis en prepa au lycee de sevres.
    Comme vous pouvez vous en douter "l'attention" est l'intitulé de ma prochaine colle qui aura lieu ... lundi !!!
    Je bosse dessus et je m'en tire comme ci comme ca...
    Toute aide, idee ou commentaire est le bienvenu !!!
    merci
    A+

  2. #2
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 545

    Par défaut

    Question de méthode:
    L'attention.
    Attention, voici quelques pistes, mais il y en a bien d'autres!
    C'est un sujet en or car votre auditoire, s'il fait attention va suivre votre propos ! Vous l'entraînerez et vous entraînerez votre professeur en même temps.
    La règle d'or d'une colle: chaque que vous parlerez à votre auditoire de ce qu'il éprouve vous l'intéresserez et à partir de là vous pourrez l'amener sur vos sentiers. Comme dans une année scolaire ou dans une relation tout se joue dans le premier silence et la première parole.

    Vous allez vous trouver devant un auditoire: si vous suscitez l'attention, vous avez gagné! Michel Henry conseillait de commencer par un bref moment de silence. Vous pourriez alors, pour intéresser votre auditoire et susciter leur attention leur parler d'eux, selon un aspect physiologique et selon un aspect psychologique qui, dans l'attention sont indissociables.
    Par exemple, est-il possible de savoir dans cette assistance, qui fait attention et qui est distrait étant donné que l'on ne voit pas les consciences et que dans l'attention un objet est fixé spontanément ou par un effort volontaire au foyer de la conscience.

    Eh bien, c'est théoriquement possible! Il existe en effet des phénomènes psychologiques communs à toutes formes d'attention. Le rythme de votre respiration, dans le meilleur des cas est actuellement ralenti et la circulation sanguine augmente dans votre cerveau grâce à une vasoconstriction de vos membres.On me répondra que je n'ai pas accès à ces mesures. Mais il y a une accommodation des yeux et même pour une vue perçante, vos oreilles se tendent vers ma parole si elle est objet de votre attention.

    A partir du moment où on vous écoute, vous pouvez lancer le problème principal que vous choisissez librement, par exemple: Qui fait attention, le corps ou l'esprit?...
    C'est lancé !
    Pour terminer votre introduction, vous pouvez apprécier l'enjeu de votre sujet, son importance sur le plan psychologique, moral, métaphysique et ontologique. Dans tous les cas, l'attention est-elle une capture ou une aliénation ou la figure d'un dynamisme, d'une coopération, ouverture à, intérêt pour un objet, une valeur, des idées qui se clarifient de plus en plus ou même l'être en tant qu'être !

    Il n'est pas interdit de dramatiser, de faire comme si l'homme risquait de se perdre, d'inquiéter votre auditoire pour l'accrocher à votre recherche par une question qui lui secoue les neurones.
    Par exemple, l'attention serait-elle aliénation?
    L'ouverture serait-elle du même coup fermeture, le dévoilement serait-il voilement?
    L'attention serait une construction selon la royauté de l'échange intéressé?
    Ou alors l'attention extrême serait-elle une prière?
    Tous ces problèmes vous les résumez dans un problème que vous envoyez comme un boulet de canon sur les faces inquiétées:
    l'attention comme simple figure de forces physiologiques ou comme manifestation d'une liberté?

    Maintenant le chemin consistera à procéder par analyses psychologiques ou phénoménologiques qui amèneront l'auditoire fasciné (?) à envisager des solutions aux problèmes. Attention vous serez aussi jugé sur le contenu de votre intervention c'est à dire sur sa précision.
    Analyse psychologique de l'attention.
    Vous pouvez procéder autour d'un certain nombre de perspectives qui éclairent des aspects de l'attention. Par exemple voici un schéma possible. Au point de départ il y a l'intensité de l'excitant par rapport aux intérêts du sujet. La nouveauté joue aussi un grand rôle. Ensuite l'attitude du corps; écoutez les réactions physiologiques dont vous avez parlé dans l'introduction et qui vous ont servi à accrocher votre auditoire. A ces conditions externes se joignent des conditions internes que nous découvrent les enquêtes et l'introspection. Tout d'abord un intérêt. Dans un paysage un géologue et un peintre ne vont pas faire attention aux mêmes éléments. Vous pouvez souligner le rôle du désir (on ne voit plus que ça !).

    Enfin il y a dans toute attention l'importance d'une connaissance préalable, d'une sorte d'une préperception ou d'une anticipation si vous préférez. L'effort vient se joindre à l'attention lorsque l'intérêt est insuffisant. Par exemple, une forme gracieuse, vous y faites attention sans effort. Au passage vous pouvez analyser rapidement la sympathie.
    Vous avez maintenant à articuler rapidement une discussion entre la théorie physiologique et la théorie intellectualiste.
    Ribot (piste de lecture...) procède à une expérience imaginaire d'un auditeur à l'Opéra: si on supprimait toutes les réactions physiologiques, il n'y aurait plus d'attention ...
    Pour la théorie intellectualiste une encyclopédie devrait vous renseigner sur Wundt et Herbart. En résumé l'attention fait passer une idée de l'obscurité à la clarté grâce au concours de tout ce qui a été acquis pour déterminer le présent.
    Vous pouvez alors indiquer une solution de bon sens: puisque tout cela semble coopérer, ne faut-il pas se demander quel est le facteur qui produit cette coopération? ...

    Votre conclusion doit envoyer un boulet de canon, de manière sèche précise, concise dans un bilan de votre colle:
    Quel était le problème, sa solution, un élargissement qui permet de faire sourire l'auditoire et de l'autoriser à relâcher son attention.
    Vous l'avez compris, dans toute colle il y a une forme et un contenu. La forme est un mouvement entraînant dans lequel vous parlez avec l'aisance de celui qui a travaillé et peut tout oublier et le contenu qui doit être clair, précis, sans poudre aux yeux.

    Cordialement.
    Joseph Llapasset

    --Si ce n'est déjà fait abonnez-vous à "Graphitti" (gratuit) http://www.philagora.net/abonne.php pour recevoir directement les nouveautés. ©
    Partez du bon pied!

    Utile toute l'année: http://forum.philagora.net/showthrea...-inqui%E9tante





    Moteur de recherche sur Philagora Réparé ,merci à John Lionnet !
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.

    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  3. #3
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 545

    Par défaut

    Pour approfondir:
    nos pensées sont-elles en notre pouvoir?
    http://www.philagora.net/dissert2/id-neuv.php
    Partez du bon pied!

    Utile toute l'année: http://forum.philagora.net/showthrea...-inqui%E9tante





    Moteur de recherche sur Philagora Réparé ,merci à John Lionnet !
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.

    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  4. #4
    palimpseste Guest

    Thumbs up MERCI !!!

    Bonjour,
    Je vous ecrit ce court message dans le simple but de vous remercier pour votre aide. C'est chose faite...
    Pour info, j'ai obtenu la note de 11.
    ( Je n'ai en effet pas voulu "piller" des idees qui de droit ne me revenaient pas, mais en ai eu le benefice personnel. A toute fin utile mon colleur a jugé comme inutile la partie dans laquelle je fesai allusion a l'alienation, me reprochant de confondre la notion et sa pathologie... )
    Encore merci...
    Nicolas

  5. #5
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 545

    Par défaut

    L'attention

    Vous pouvez largement utiliser les idées des autres car les idées n'appartiennent à personne. C'est d'ailleurs un usage constant dans les grands auteurs que de transposer des textes d'un autre auteur: personne ne s'en scandalise car il s'agit de Pascal (à l'occasionrecopieur de Montaigne) de Rousseau qui dans un texte de l'Emile sur l'échange n'hésite pas à transposer un texte de Platon (La république) c'est aussi le cas de Bergson
    qui fait plus que s'inspirer des textes de Rousseau.

    Si les idées n'appartiennent à personne c'est qu'elles sont données par la tradition et que , un penseur original, c'est assez rare.

    Vous me direz que Nietzsche est un penseur original, j'en conviens, mais on retrouve beaucoup d'Aristote dans cet auteur.

    Par contre, l'ordre, la forme, l'âme ou l'intelligence est , doit être le propre de celui qui écrit. C'est d'ailleurs ce que Pascal fait remarquer à ceux qui lui reprochaient de suivre de trop près Montaigne.

    Vous serez très souvent le maître du mouvement de la colle; si vous vous interdisez de puiser dans le trésor des textes ce sera un peu sec, pour ne pas dire assez vide. D'ailleurs, un jury d'agrégation de philosophie avait admiré la prestation très brillante à l'oral d'un actuel professeur de prépas parisien en soulignant comment dans sa parole, il laissait affleurer les grandes thèses de la philosophie. Par sa parole c'est lui qui passait l'oral, mais il convoquait toute la communauté philosophique du passé à l'appui de sa parole.

    D'ailleurs si on enlevait de tous les livres qui paraissent les idées, les auteurs, les oeuvres du passé lointain ou récent, il n'y aurait pas grand chose sinon un ordre qui est le leur. Pascal disait avec bonheur, l'ordre est de moi.

    Autrement dit, vous devez apprendre à penser par vous même avec les autres en lisant et en relisant les grands textes.

    C'est apparemment ce que vous avez fait et je vous en félicite. La prochaine colle vous vous sentirez capable de naviguer tout seul. 

    Bravo pour le 11.

    Quant aux remarques qui sont faites, s'il n'y avait pas de remarque ce serait inquiétant pour la qualité du colleur. Il y a bien entendu les remarques pertinentes et les remarques impertinentes.

    Cordialement. Joseph Llapasset.



    -N'oubliez pas le moteur de recherche dans philagora: http://www.philagora.net/farfouineur.php 



    -et en attendant n'oubliez pas de regarder METHODO http://www.philagora.net/methodo/

    --Si ce n'est déjà fait abonnez-vous à "Graphitti" (gratuit) http://www.philagora.net/abonne.php pour recevoir directement les nouveautés. ©
    Partez du bon pied!

    Utile toute l'année: http://forum.philagora.net/showthrea...-inqui%E9tante





    Moteur de recherche sur Philagora Réparé ,merci à John Lionnet !
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.

    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  6. #6
    sandy13 Guest

    Smile " le père noël " sujet de khôlle

    salut!!


    j'ai un sujet de khôlles à réaliser dont le sujet est... "le père noêl"

    je pensais aux notions de don, d'échange, de gratuité...

    mais si vous avez d'autres idées, une problématique...

    merci d'avance à tous pour votre aide!!
    bizz

  7. #7
    boudika91 Guest

    Par défaut Père Noel, champion de la laïcité ?

    Ouaah !! c'est du sérieux ton sujet ? C'est vraiment de circomstance, c'est le moins qu'on puisse dire !

    La piste du don ça me parait une bonne idée...
    Personnellement le père Noel ça m'evoque aussi la laïcité ! (tiens ça aussi c'est de circomstance !! ) il est vrai que la paternité du père Noel revient sans doute à St Nicolas mais il a su s'en détacher la preuve , dans ceratains pays on continue à célébrer la St Nicolas alors que dans d'autres c'est le père Noel qui lui vole la vedette ... Si on observe bien ce gros bonhomme débonnaire au bonnet rouge, on voit qu'il ne se rallie à aucune religion précise et qu'en fait c'est un etre "paien" (qui aurait parait-il une lointaine parenté avec Odin, divinité nordique), à ce titre considéré comme un usurpateur dans bien des familles catholiques !
    D'autant plus qu'il habite aux antipodes et distribue ces cadeaux à tous les enfants plus ou moins sages quelle que soit leur religion...

    C'est sans doute grace au pere Noel que la fete chretienne de Noel s'est "laïcisée" !!

    Le père Noel est-il pour autant un personnage moral ? (!) Rien n'est moins sûr !! certes, il est censé avant tout récompenser les enfants qui se sont bien comportés dans l'année (sinon, gare ! c'est le père Fouetard, ou la Béfana, cf en Italie, qui risquent de venir et leur traineau ou balai respectifs ne sont pas vraiment remplis de jolis joujoux !! Il s'agit donc d'un calcul d'intéret , du type : "si tu es sage, papa noel va passer", et ne relève pas d'un impératif catégorique (cf Kant)... Par ailleiurs, ses lutins ne seraient-ils pas des esclaves ? et Ne le représente -t on pas lui meme avec ce regard pétillant, à la limite de la paillardise... (!)

    Santa Claus c'est aussi la figure de l'éternel enfant (ne vit-il pas dans le monde des jouets ? ) ou plutot de l'adulte qui a su le rester !! (ne serait-ce pas ce dont chaque adulte reve ?), c'est peut etre la projection d'un des mythes les plus chers à l'homme, celui de l'innocence enfantine...Mais il incarne aussi la mainmise de l'adulte sur l'enfant, c'est l'adulte qui fait croire à l'enfant que le pere Noel existe et fait tout pour le maintenir dans cette illusion...

    C'est un sujet passionnant !! si je le pouvais j'écrirais bien un livre là dessus
    J'espère que j'ai pu te donner quelques pistes intéressante... Bon courage et vive le !!

    Ps : ça m'interesserait de savoir quel plan tu as choisi pour cette colle et comment ça s'est passé (si tu veux mon adresse email est disponible sur le site)...

  8. #8
    sandy13 Guest

    Talking meeerrciiii !

    salut!!

    boudika91 jte remercie vraiment pour ton aide! J'avais pas du tout pensé à évoquer le père noêl en tant que symbole de la laïcité.

    J'étais partie sur un plan psychologique: le don appelle, par coutume, un "contre-don" qui est fixé et peut alors produire de la culpabilité. J'ai pensé que le père noêl pouvait déculpabiliser les enfants qui n'éprouvent alors plus de sentiment "de dette" face à ces dons. Peut-être l'instance que représente le père noêl fut-elle inventée dans ce but...

    Encore MERCI pour toutes tes idées! passes de bonnes fêtes et de bonnes vacances et jte tiens au courant des résultats de ma colle!


  9. #9
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 545

    Par défaut

    un petit up pour aider tous ceux qui nous écrivent à propos de "L'attention" conseil pour une colle.
    Cela peut aider ceux qui cherchent à accrocher leur public

  10. #10
    lucie1 Guest

    Par défaut

    Pb: La laïcité exclut-elle les croyances?

    1) La coexistence des croyances: choc, exclusion, neutralisation.
    http://www.philagora.net/ph-prepa/cr...ce-coexist.php

    2) Laïcité ou libre arbitre ?
    http://forum.philagora.net/showthrea...it%E9+croyance
    Bon courage....
    Dernière modification par lucie1 28/05/2005 à 12h41

+ Répondre à la discussion

Tags for this Thread

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts