J'mettrais dans mon tiroir
Des années de brouillard
Un plein d'idée noire
Des pleins d'cafard
Des broies le noir .

Je mettrais dans mon tiroir
Une enfance , une insolence
Une insouciance
Le passé en connivence
Un eternel bain de jouvence.

J'y mettrais des facéties
Des rires un parfum de vie
Des joies , des peines
Des rengaines
Des souffrances
Au douleurs d'une enfance .

J'y mettrais aussi les souvenirs
Les copains l'ivresse et l'ennuie
La passion en excès de griserie
Un pardon à la mélancolie .

J'y mettrais des larmes
Et des vacances
Un plein de soleil
Et de chaleur
En son cœur .

J'y mettrais une bouée
Pour y sauver ses chagrins
Une main en guise de grappin
Un jolie billet doux
En filet le parfait amour .

J'mettrais dans mon tiroir
Une araignée , un espoir
Pour tisser au fil de l'envie
Un lien à nos vies
Une sombre lumière en ce noir .

J'y mettrais des nuages
Un coin d'ciel bleu
La pluie , le bel orage
Un bel ombrage
Le paradis en mirage
Un trop plein de visage .

J'y mettrais aussi un tableau noir
Des crayons de couleurs
Un dessin de beau rivage
A tout les jeunes âges
La jeunesse volage
Un été en partage .

J'y mettrais
Tout mes désirs
Mes jalousies
Et ses plaisirs
Un par terre de fleur
Du bonheur
Au matin calme
Des joies des rires et des larmes .