Insomnie
+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Discussion: Insomnie

  1. #1
    Date d'inscription
    March 2011
    Messages
    27

    Par défaut Insomnie


    Ah ! Dormir, se laisser aller
    se ramollir, se pelotonner
    tomber dans les bras de Morphée
    dormir comme un bébé
    bien chaud, bien doux, dans son lit lové.

    Dormir quoi !

    Parvenir à ce petit oubli de soi
    au lieu de lutter, d'être tout en émoi
    de tournicoter dans les draps
    d'avoir trop chaud, d'avoir froid
    de se lever, d'aller boire
    de se recoucher au détour d'un cauchemar.

    Ah ! Dormir !

    S'oublier le temps d'une nuit !
    Comment rester sans cesse en sa propre compagnie ?
    On n'est pas toujours si fréquentable la nuit,
    il faut se méfier de sa conscience presque endormie
    de tout de qui nous guette, ennemis,
    de ce qui refait surface, les soucis
    toutes les angoisses de la nuit... soupir...

    Dormir...

    La nuit n'en finit pas lorsque fuit le sommeil
    on voit passer toutes les minutes du réveil
    on serait prêt à le jeter, cet idiot sans pareil
    pour pouvoir retrouver Miss Morphée
    même si c'était pour y rester
    pour l'éternité.

  2. #2
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    perpignan
    Messages
    742

    Par défaut

    Citation Posté par mouette Voir le message

    Ah ! Dormir, se laisser aller
    se ramollir, se pelotonner
    tomber dans les bras de Morphée
    dormir comme un bébé
    bien chaud, bien doux, dans son lit lové.

    Dormir quoi !

    Parvenir à ce petit oubli de soi
    au lieu de lutter, d'être tout en émoi
    de tournicoter dans les draps
    d'avoir trop chaud, d'avoir froid
    de se lever, d'aller boire
    de se recoucher au détour d'un cauchemar.

    Ah ! Dormir !

    S'oublier le temps d'une nuit !
    Comment rester sans cesse en sa propre compagnie ?
    On n'est pas toujours si fréquentable la nuit,
    il faut se méfier de sa conscience presque endormie
    de tout de qui nous guette, ennemis,
    de ce qui refait surface, les soucis
    toutes les angoisses de la nuit... soupir...

    Dormir...

    La nuit n'en finit pas lorsque fuit le sommeil
    on voit passer toutes les minutes du réveil
    on serait prêt à le jeter, cet idiot sans pareil
    pour pouvoir retrouver Miss Morphée
    même si c'était pour y rester
    pour l'éternité.
    oui c'est pénible la nuit sans sommeil , j'aime ta poésie avec une préference pour le 3iem couplet.
    ok en espérant que vos nuits soient plus calme : calme des nuits , silence profond....

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts