+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion: L'utopie, délire de l'imagination ?

  1. #1
    Date d'inscription
    January 2011
    Messages
    1

    Par défaut L'utopie, délire de l'imagination ?

    Coucou,

    J'ai un sujet à faire en philosophie : L'utopie, délire de l'imagination ?

    Quelqun peut-il m'aider car j'ai un peu de difficulté pour problématiser, trouver un plan et des idées.

  2. #2
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    France/centre
    Messages
    1 460

    Par défaut

    Bonjour,
    Une utopie correspond à un projet, (nébuleux ou non) à un concept, une perspective non encore essayée, et encore moins validée.
    Elle est la mise en œuvre d’une « croyance » particulière…non pas religieuse, mais d’une réalisation ou création potentielle.

    Évidemment, bien souvent elle naît grâce à notre imaginaire, mais pas forcément. Pourquoi pensez-vous, par exemple qu’en politique plusieurs formules d’organisations sociétales aient été essayées, avec plus ou moins de bonheur ?
    - Monarchie, tribalisme, clanisme, dictature et plus récemment, la démocratie. (sans doute, parce que toutes se sont enlisées dans les mêmes tics et errements) !

    L’utopie est davantage une « idée, une création potentielle » et une mise en œuvre si possible. Il ne convient pas de l’opposer à la réalité, tangible et vérifiée, elle est du domaine d’une projection intellectuelle, pas délirante pour autant.

    Toute création naît de l'imaginaire. Aucun progrès n'aurait vu le jour sans utopie.
    .

  3. #3
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 927

    Par défaut

    Bonjour
    Délire est un terme péjorati, à bien définir (=> psychiatrie)
    pour la recherche des idées:
    L'utopie n'est elle qu'un rêve?

    L'utopie c'est le projet ou le rêve d'une société idéale. Le mot signifie qui n'a pas de lieu et donc qui n'existe pas. Bien noter que le rêve est considéré comme chimérique: c'est un pléonasme de dire que l'utopie est un rêve.

    Mais, n'est-ce qu'un rêve?

    D'une part dans l'utopie, il y a des ferments de progrès qui peuvent inspirer des grands hommes de l'humanité. A eux d'insérer le rêve dans la réalité pour l'améliorer. R. Ruyer: "Les utopies sont comme des enveloppes de brume sous lesquelles s'avancent des idées réalisables.

    ==C'est Marcuse qui dans son livre La fin de l'utopie
    lance un cri comme une affirmation: c'en est fini de l'utopie considérée comme irréalisable, un pouvoir intellectuel va transformer le monde par la révolution. et ce fut Mai 68.
    Voyez la page sur Marcuse http://www.philagora.net/grenier/marcuse.php :
    Marcuse. Droit naturel, droit positif

    ==L'utopie serait un rêve qui appelle des héros à transformer la réalité d'une société.
    Voir dans aide aux dissert. http://www.philagora.net/dissert.php
    l'aide N°68! Le marginal ... http://www.philagora.net/dissert2/marginal.php


    ==> Un trait caractéristique de l'utopie réside dans la prétention au gouvernement direct des esprits par la science et la technique qui s'imposent sans médiation. Tout au moins dans les utopies techno- logiques qui, selon Ruyer, succèdent aux utopies sociales, après 1850 . Dans ces utopies technologiques, en particulier architecturales, on trouve la vision de Dieu, c'est-à-dire telle que Dieu peut l'avoir. Comme le dit Louis Marin, «le spectateur, en perspective, à vol d'oiseau, se trouve à un point de vue dominant. D'une telle altitude son regard "rassemble" un espace qu'il totalise "vraiment". À cause de son œil dominant, de sa vue totalisante, de son pouvoir de contrôle scopique ou théorique de l'espace, l'observateur s'identifie pour un bref instant [...] au Maître du monde, dont il devient, grâce à son point de vue, le mandataire fictif» . Marin songeait ici à l'architecture utopique. Mais nous transposerons cette analyse à celle du corps virtuel.

    Voir le recueil de conférences de Marcuse, intitulé La fin de l'utopie http://www.philagora.net/grenier/marcuse.php dans lequel cet excellent professeur montre que l'utopie loin de disparaître est devenue possible. Loin de disqualifier le monde dans lequel nous vivons, elle nous permet simplement de le transformer à partir des valeurs positives qu'il incarne déjà comme des esquisses.
    http://forum.philagora.net/showthrea...-sur-Philagora

    Des pistes...pas des corrigés qui servent très peu.....

+ Répondre à la discussion

Tags for this Thread

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts