+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Discussion: biurgie

  1. #1
    Date d'inscription
    April 2010
    Messages
    2

    Par défaut biurgie

    Merci par avance à celui ou celle qui me donnera une définition précise du terme "biurgie".


    D’après le contexte, ce mot pourrait être formé à partir de « demiurge », c’est-à-dire « divinité qui donne forme à l'univers (chez les platoniciens) » ou « être émanant de l'Être suprême et parfois considéré comme malfaisant (chez les gnostiques) » (www.les-dicos.com). Ce terme suggérerait donc que l’homme osant manipuler les êtres vivants (modifications génétiques, xénotransplantations, clônages...) aspirerait à devenir une sorte de co-créateur (malfaisant) ? Néanmoins, je ne suis pas sûre que ma définition et compréhension de ce mot soit correcte.


    (Je ai trouvé "biurgie" dans les écrits des philosophes françaises Florence Burgat et Elisabeth de Fontenay. Ce mot serait défini dans l'ouvrage de François Dagognet intitulé La maîtrise du vivant qui est introuvable en Rép.tchèque...)


    Dans le forum WordReference, on m'a déjà donné cette explication de biurgie mais pas une définition précise...

    Bonjour

    je n'ai pas le livre en question, mais le terme "biurgie" est cité dans d'autres ouvrages. Voilà ce que j'ai trouvé, mais ce n'est pas une définition :
    "Si la « biurgie », troisième âge de la biologie selon François Dagognet, prolonge l’enrichissement des formes que le philosophe croit inscrit dans la logique du vivant, s’il ne s’agit que d’une maîtrise palliant les échecs de la vie dans « sa recherche de la maximalité et de l’ampleur », si effectivement la techno-science se contente de prolonger la « polyphénoménalité sans frein » de la nature et de « favoriser son déploiement »"

    Il s'agirait peut-être de la création (artificielle) en biologie ?

  2. #2
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 924

    Par défaut

    Bonjour
    Bon travail d'approche
    Il ne faut pas entendre création de la vie, mais plutôt donation (impositon) d'une forme, action de faire surgir
    de bios (vie) et urguein (faire surgir)
    le démiurge n'étant pas un créateur mais celui qui organise en fonction d'un modèle mathématique, sans pouvoir atteindre la perfection.... Ce qui nous rapproche des chercheurs parfois "apprentis sorcier""
    Je ne sais si cela vous aidera de savoir que vos difficultés viennent de ce que toute définition risque de n'être qu'opératoire... La plus mauvaise
    http://forum.philagora.net/showthrea...-sur-Philagora

    Des pistes...pas des corrigés qui servent très peu.....

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts