+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2
1 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 16

Discussion: Téléthon: avancée ou escrocrerie?

  1. #1
    Date d'inscription
    April 2005
    Localisation
    Pariiiis
    Messages
    796

    Par défaut Téléthon: avancée ou escrocrerie?

    En surfant j'ai trouvé un article dont je met une partie en citation:
    L'imposture du Téléthon ci-après. Qu'en pensez-vous?
    C'est reparti pour la grande foire annuelle du Téléthon. Les 5 et 6 décembre, à vos mouchoirs et à vos poches. Pour la lutte contre la myopathie et autres maladies génétiques, nous dit-on.

    Mais une partie de l'argent récolté va au financement de recherche sur les embryons, ce qui est inadmissible.

    Et ce qu'il faut savoir aussi est que les centaines et les centaines de millions d'euros drainés par le Téléthon depuis vingt ans n'ont abouti jusqu'ici à aucune avancée thérapeutique. Ce que l'AFM (l'association française contre les myopathies, organisatrice du Téléthon) tente de maquiller en présentant à la télévision des «bébéthons», qui ne sont en aucun cas des bébés guéris de myopathie, mais tout simplement des bébés sains qui sont nés après un tri embryonnaire : on a supprimé les embryons malades et on a gardé l'embryon qui n'était pas atteint par la maladie. Ce qui est triplement immoral. D'abord on fabrique des embryons par fécondation in vitro, ce qui est une perversion de la procréation humaine, ensuite on sélectionne l'embryon auquel on donne le droit de vivre en tuant les autres, ce qui est de l'eugénisme meurtrier, enfin on présente le bébé qui naît ainsi comme une victoire de la recherche, ce qui est une escroquerie. (...)

  2. #2
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 927

    Par défaut

    Ce petit livre a fait des vagues.... qui ont essayé d'empêcher sa parution!
    http://www.philagora.net/auteurs/pichot.php
    http://forum.philagora.net/showthrea...-sur-Philagora

    Des pistes...pas des corrigés qui servent très peu.....

  3. #3
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    perpignan
    Messages
    744

    Par défaut

    Citation Posté par Scop Voir le message
    En surfant j'ai trouvé un article dont je met une partie en citation:
    L'imposture du Téléthon ci-après. Qu'en pensez-vous?
    slt.....

    Je dirais pas que c'est une escroquerie , mais plutot une supercherie...

    C'est fou ce que l'etre humain peut se contreduire....
    A partir du moment ou la science devient pointue au point de travailler sur le foetus ou l'embryon , il est clair qu'il fait de l'eugenisme...
    L'IVG est un eugenisme....le but etant d'eviter les naissances anormales ,
    on peut dire aussi que c'est un eugenisme social....

    Au train ou ca va...bientot il faudra un permis pour creer , et on donnera credit a la naissance ci celle ci est dans la norme acceptable.

    SI la meilleur facon de lutter contre les maladies genetiques est d'eliminer les embryons malades....il est clair qu'ils vont user de supercheries pour rentabiliser leurs recherches.

    IL y a d'un cotes le desir moral ou immoral de bien faire...et de l'autre la tendance economique , le telethon est tout simplement un busines qui plus est international...il n'y a pas que la france qui organise ce genre d'intervention publique , faisant bonne grace de la generosite des gens...
    quand intervient l'argent...il y a toujours suspiction sur l'utilisation de cet argent...

    De toute facon , je pense pas que l'on puisse guerir d'une maladie genetique sur un sujet deja nee....doc a priorie les recherches doivent se porter sur l'embryon

  4. #4
    Date d'inscription
    April 2005
    Localisation
    Pariiiis
    Messages
    796

    Par défaut

    OK. Puisque c'est de l'eugénisme à peine camouflé, on peut se poser la question:

    L'eugénisme est-il acceptable?

    Après tout, si c'est pour le bien de l'humanité? On pourrait sélectionner des biens portants, les faire se reproduire, et au fur et à mesure, comme on le fait déjà pour les animaux, arriver à perfectionner la race.

  5. #5
    Garrisonsdicks Guest

    Par défaut

    Si l'AFM ment sur le véritable usage qui est fait de l'argent récolté par l'utilisation de la faculté d'empathie des gens, c'est grave, c'est du détournement de pitié et de charité chrétienne.
    En revanche, je ne vois pas en quoi la recherche sur les embryons porte problème.
    Je crois que le mec qui a écrit ce truc (d'ailleurs Scop, quelle est la référence de cet article?) se sert du mensonge qu'il a découvert sur le téléthon pour propager une sorte d'obscurrantisme et de fondamentalisme religieux à l'américaine (cf cette phrase: "D'abord on fabrique des embryons par fécondation in vitro, ce qui est une perversion de la procréation humaine, ensuite on sélectionne l'embryon auquel on donne le droit de vivre en tuant les autres, ce qui est de l'eugénisme meurtrier").
    Je trouve ça moins grave, mais plus honteux que le mensonge de l'AFM.

    C'était juste à passage éclair, comme ça, pour faire un bisou à elbaid. Biz biz Fran ;-)

  6. #6
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    perpignan
    Messages
    744

    Par défaut

    Citation Posté par Scop Voir le message
    OK. Puisque c'est de l'eugénisme à peine camouflé, on peut se poser la question:

    L'eugénisme est-il acceptable?

    Après tout, si c'est pour le bien de l'humanité? On pourrait sélectionner des biens portants, les faire se reproduire, et au fur et à mesure, comme on le fait déjà pour les animaux, arriver à perfectionner la race.
    ben...je sais pas...
    C'est ptet pas acceptable a notre present , ce le sera peutetre dans le futur..

    L'homme a toujours fait de la selection , il me semble que la grece antique fait deja alusion a l'eugenisme social en selectionnant leurs meilleurs soldats afin de reussir de bon acouplement ; sous entendu qu'il faut garder le caractere hereditaire du guerier.

    Bien pour cela , je dis que l'humain se contredit tout le temps , il a toujours eu une facheuse tendance a faire de l'eugenisme en cherchant l'amelioration des caracteres hereditaires...et aussi en eliminant les sujets anormaux .

    Alors pourquoi reprocher a l'homme ce qu'il a toujours fait ?

    Evidement , entre eugenisme commun...et eugenisme scientifique , la difference est de taille.
    Vouloir le bien de l'humanite en pratiquant une selection invitro , c'est un peu comme pisser ds un violon....ce n'est pas parceque tu perfectionne une race qu'elle devient parfaite , l'humanite sera pas plus intelligente qu'avant...
    L'humain sera peutetre dans un corps sain avec une heredite saine mais c'est pas pour autant qu'il en sera raisonablement PARFAIT
    ...le super homme n'existera jamais.

    De sorte que l'eugenisme possede ses limites....a moins que l'on arive a trouver le gene du mal...le gene de la jalousie , celui de la cupidite , celui de l'avarice ...ect ect ect.

    Travailler sur des maladies genetiques....ma fois puisque la science est douee pourquoi ne pas en profiter , cela supose l'elimination de l'embryon toucher par la maladie genetique...donc un IVG.

    Le probleme ethique se posera quand l'on poura selectionner son propre enfant...comme ds un catalogue , genre catalogue d'ADN genetiquement Ameliore , et quels seront les criteres de choix ?

    le sujet est drolement passionant parcequ'il laisse entrevoir un futur possible..

    Salut a toi O garrisson...je suis sur que tu portes ds tes cellules le gene du philosophe parfait !
    Moi chui toujours en perpetuel modification de mon philogene...de sorte que je m'en sort pas..pffff.

  7. #7
    Date d'inscription
    April 2006
    Localisation
    Dans ton fondement (je parle bien entendu du cogito)
    Messages
    196

    Par défaut

    Je ne pense pas que la vraie question soit ici. La vraie question serait plutôt de savoir si le Téléthon ressemble à un "vrai" organisme de récolte de sous, transparent et tout le toutim, ou à une énième mafia caritative qui se sert de la pitié pour récolter de l'argent...
    Comme dit le dicton, souvent validé empiriquement, il faut bien le constater : "Le caritatisme, c'est quand les pauvres des pays riches donnent aux riches des pays pauvres."
    Certes, il est question de dons pour les handicapés, mais quand il y a de l'argent, c'est kif-kif.

    Au sujet de l'"eugénisme" qui serait entretenu par les gens du Téléthon, ce n'est pas étonnant. Ils ne trouvent aucun remède malgré les milliards d'euros engrangés depuis le temps, alors quitte à tricher un peu, ils doivent bien faire croire à l'avancée de quelque chose.
    Après, ça ressemble à une forme d'eugénisme, mais de là à s'offusquer ? Téléthon a peut-être trompé les gens sur ce qu'ils faisaient exactement de l'argent des dons, mais c'est ça qui semble réellement inacceptable aux donateurs, car ils n'étaient pas au courant pour ça. S'ils avaient été au courant des recherches exactes et qu'ils avaient donné quand même, il n'y aurait rien de grave. L'eugénisme est mal vu, mais ce qu'on pense de telle ou telle chose est largement relatif, et ça ne m'offusque pas plus que ça. Au fond, tout est dans la manière de considérer les choses.

  8. #8
    Date d'inscription
    April 2005
    Localisation
    Pariiiis
    Messages
    796

    Exclamation

    Ce qui m'étonne, c'est ce relativisme ambiant qui arrive à faire passer des vessies pour des lanternes à des gens pourtant vifs d'esprits (c'est à vous que je pense).
    L'éthique serait-elle question de temps et de lieux? Hitler était-il un visionnaire en avance sur son temps? Après tout nul n'est prophète en son pays... Le "Tu ne tueras point" a fait son temps: a-t-il seulement eu de la valeur d'ailleurs? On crie au scandale contre l'homophobie, contre le racisme, contre l'antisémitisme... il ne faut pas se voiler la face: ce n'est qu'une mode, qu'un voile léger que le moindre souffle lèvera. Assumer son choix jusqu'au bout. Voilà la vraie évolution: que l'homme prenne enfin les devants et choisisse son destin, librement! Exit les tarés, les incapables, les paresseux, les déformés, les chauves, les yeux trop clairs, les nez pointus, les pas-comme-moi, les...

    heu... au fait: qui fait le tri? Et... je suis de quel côté de la barrière?... Et ma femme?... Et mon fils?

  9. #9
    Date d'inscription
    March 2005
    Messages
    89

    Par défaut

    ce que je me demande c'est comment s'assurer de ce qui se passe.
    Je ne suis pas parano, mais c'est très difficile et pas très motivant d'aller voir directement si toutes les informations que l'on reçoit sont justes.
    A force on aiguise nos sens, et en discutant avec les autres on se fait son idée, mais c'est un exercice délicat.

    sinon, mon opinion de pas très éclairé sur le sujet c'est que telethon ne fait pas n'importe quoi non plus, mais que plus d'argent n'accelère pas tant que ça les recherches. Mais je ne connais pas les besoin de cette recherche, est ce que ça coute des milliards comme le large hadron collider... Est ce que mettre des milliers de chercheur sur un sujet va faire avancer plus rapidement les recherches ou juste faire se multiplier les publications qui ne racontent rien de vraiment inovant?
    et finalement l'eugénisme, c'est bien ou c'est mal? pourquoi on n'a pas de définition de bien et mal, on n'a qu'a prendre la souffrance comme critère, ce n'est pas une logique 0/1 mais un truc continu de 0 à 1.

  10. #10
    Date d'inscription
    April 2006
    Localisation
    Dans ton fondement (je parle bien entendu du cogito)
    Messages
    196

    Par défaut

    Le relativisme est pourtant le pinacle de la sagesse, comme dirait Hume...

    Blague mise à part, la tonalité morale que nous donnons à un acte est-elle vraiment en lui ? On le croit, parce qu'on la voit, mais c'est faux. Certaines choses nous dérangent parce qu'elles dérangent des principes déjà présents en nous, ou parce qu'elles blessent ceux pour qui nous avons de la sympathie. Par exemple, l'interdit de tuer est un interdit structurant de notre personnalité, disent certains psys. C'est peut-être vrai, mais ça n'empêche pas que l'horreur que nous avons pour le meurtre réside en nous. Quand nous sommes choqués par un meurtre, c'est parce qu'il va à l'encontre de nos principes, qu'il nous fait peur, etc.
    Mais est-il mauvais en lui-même ? Un acte a-t-il vraiment une qualité morale présente en lui-même, comme un bureau a une forme carrée ? On ne peut pas mettre les actes moraux sur le même plan que les objets sensibles. Le seul endroit où ils existent réellement, c'est dans notre tête.
    Au fond, tout dépend du point de vue qu'on a des choses. Un exemple : si on tue un criminel condamné à mort, est-ce bon ? Mauvais ? Notre opinion dépendra totalement de notre position. Si nous étions des proches du criminel ou des anti-peine de mort, ce sera mauvais. Mais si nous étions des proches des victimes du criminel, qui n'avaient pas pardonné son geste, ou des pro-peine de mort, ce sera bon.
    A mon avis, les plus grandes erreurs proviennent de ce qu'on croit être présent dans les phénomènes eux-mêmes alors que cela n'existe qu'en nous.

    Attention, ça ne veut pas dire non plus qu'on peut faire absolument n'importe quoi ! Les croyances normatives sont nécessaires au maintien de l'ordre social. Je ne dis pas qu'on peut tout prétendre ou tout dire, ce serait faux. Même si les phénomènes sont absolument amoraux en eux-mêmes, la contingence humaine nous oblige à en considérer certains sous l'angle de notre point de vue.
    Par exemple, mettons que je me fasse voler mon portable à l'arraché. De mon point de vue, ce sera injuste et énervant. Du point de vue du voleur, disons qu'il ait besoin d'argent pour manger, ce ne serait pas injuste mais obligé par la contingence de sa faim et de son manque d'argent. Du point de vue du policier qui enregistrera ma plainte, ce sera une affaire de plus à classer. Du point de vue du pékin moyen, c'est un truc totalement insignifiant. Est-ce que quelqu'un a plus raison que les autres ? Que je voie ça comme injuste est normal, vu ma position dans l'affaire, mais peut-on hiérarchiser les opinions des autres sur une échelle de vérité, comme on mesure les dimensions d'un objet ? Elles dépendent simplement de chacun et de son point de vue.
    Tout ce qui est normatif peut être relativisé. Autant le descriptif est absolu, autant le normatif, le jugé, dépend des collectivités ou des individus mais sûrement pas des phénomènes eux-mêmes.

    Relativisme modéré donc

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts