+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Discussion: sujet de dissertation

  1. #1
    Date d'inscription
    April 2008
    Messages
    1

    Par défaut sujet de dissertation

    bonjour à tous. Je suis bloqué sur ce sujet quelqu'un peu m'aider?

    Dans quelle mesure l'action humaine peut elle se fonder sur la connaissance?

  2. #2
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 927

    Par défaut

    Bonjour
    Pour débloquer suivre ce lien
    http://forum.philagora.net/showthrea...n+connaissance
    http://forum.philagora.net/showthrea...-sur-Philagora

    Des pistes...pas des corrigés qui servent très peu.....

  3. #3
    Date d'inscription
    March 2008
    Messages
    103

    Par défaut

    L'action tu a du voir pas mal de chose dessus si tu est en HEC : agere , pousser en avant , etc .... qu'il y a trois temps de l'action : deliberer , decider et accomplir .

    Le notionel normalement ca doit etre bon

    Ensuite tu plusieurs auteurs sur le sujet , Bergson notamment , Marx egalement . Chacun des deux attestera que face a l'inconnu l'homme rappel du connu . Donc necessité d'une connaissance historique en quelque sorte , de savoir ce que les predecesseurs ont fait , ou pas .
    Mais pourtant dans " la melodie du mouvant "( l'expression est de Bergson ) il y a de l'incertain , comment peut on parier sur l'incertain . Et puisque les conditions ne sont jamais les memes comment peut on, ramener du passé au present . C'est la phornesis d'Aristote , cette sorte de sagesse, qui veut la prudence . Pour Bergson l'homme d'action est l'homme qui contrairement au reveurs et au poete ( il le dit lui meme ) qui eux restent constament dans le passé , est l'homme qui sait faire ressurgir au present les evenement passé qui lui permettront de surmonter l'obstacle , et d'accomplir l'action .

    Pourtant pour Marx , en revanche le souvenir historique est trop pesant . Ainsi il parle de travestissmement , d'une sorte de theatre de l'action , ou les hommes rejouent betement ce qui a deja ete fait , en se referant au passé , et de fait ne change rien , n'avance en rien . TU peux pensé a l'Education Sentimental de Flaubert qui decrit les revolution entre 1840 et 1851 . Il dit " voila le peuple souverain [...] Quel mythe " Il fait la description de la prise du Palais des Tulipes et des ces hommes qui se deguisent , prennent des chapeaux , et imite les sans culottes . Il dit ensuite qu'ils prennent des " costumes dans la vaste penderie des souvenirs historiques " . Malraux dans la Condition humaine , prend l'exemple du perroquet et parle de psitacisme ( repeter sans comprendre ) et exprimant ce que les hommes font quand il se revolte . Bref la " l'appel au secour " ( Marx ) de la connaissance pour agir semble bloquer le changement , l'action est en fait non pas une action ,mais une simple parodie du passé .

    Mais c'est peut etre la connaissance du temps de l'action qui peut servir l'action . C'est la Virtu machiavelienne ou le Kairos Grec , l'homme s'est agir quand il le faut , il s'est capter les tendance ( si c'est un decideur ) ou capter le bon moment ( si il agit simplement pour lui meme ) . Par exemple lorsque Cesar , franchit le Rubicon ( signe de l'entrée en guerre ) il a l'intuition d'etre dans le bon moment , il va repondre aux attentes tout en sachant qu'il c'est pour lui l'occasion revée de le faire . Bref a la facon d'Ulysse , c'est un sixieme sens plus qu'une conscience historique qui est necessaire pour l'action .

    Et de toute les facon la connaissance (historique ou non , mais a mon avis le sujet le comprend comme historique ) n'est necessaire que dans les deux premieres phases de l'action ( deliberer et decider ) puisque dans l'accomplissement , l'action nous echappe , on est dans le feu de l'action , on ne controle plus rien , c'est l'incertain qui domine . La connaissance sert la preparation de l'action , ses debuts , mais une fois l'action proprement en action , en accomplissement , les actes echappent à leur maitre , qui ne l'est dès lors plus et n'est alors qu'un simple spectateur .


    En esperant t'avoir aider un peu , et ne mettre pas trop tromber dans l'ennocé du sujet ( j'ai dit ce qui me venais a l'esprit )
    Bonne chance a toi
    ++

  4. #4
    Date d'inscription
    March 2008
    Messages
    103

    Par défaut

    j'ai fait de très vulgaires fautes , excusez moi et je corrige la plus grosse , lorsque je dis "s'est" , c'est "sait" , du verbe savoir , excusez moi encore . Mais avec les ordinateurs , l'appréciation change radicalement ( fausse excuse , je ne sais pas ecrire un point c'est tout .... ) . Bonne journée

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts