+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Discussion: 1ère dissertation, difficultés...

  1. #1
    Date d'inscription
    February 2008
    Messages
    3

    Unhappy 1ère dissertation, difficultés...

    Bonjour,

    Ma prof nous a donné une "méthode" avec très peu de détail et le sujet de notre toute première dissertation à faire pendant les vacances.
    Or j'ai beaucoup de mal à le comprendre et surtout à trouver un plan, et comment faire des parties...
    Et je ne comprends pas non plus comment "intégrer" les trois oeuvres, car le sujet invoque plutôt Chateaubriand...

    Voici le sujet :

    Un critique contemporain observe, chez Chateaubriand, « une volonté vitale, la volonté d’ordonner son destin à l’énorme autrui collectif de son temps » (André Vial, Chateaubriand et le temps perdu, 1963).
    Dans quelle mesure ce propos éclaire-t-il la façon de penser l’individu et l’histoire ? Vous appuierez votre réflexion sur votre lecture des 3 œuvres au programme.


    Merci d'avance si vous avez quelques idées et si vous pouvez m'aider.

  2. #2
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    France/centre
    Messages
    1 460

    Exclamation Chateaubriand.

    M. F.R. de CHATEAUBRIAND très jeune fût élevé dans la foi chrétienne, qu'il reçut dans son enfance de sa famille. Il ne la choisit donc pas.

    Il s'en éloigna avec le temps, s'emballant pour la politique révolutionnaire, il voyagea en Amérique, et migra en Allemagne, fut exilé ensuite. Il fit un parcours qui l'éloigna, par la violence même de l'époque de la spiritualité et avec le temps il y revint, tant l'absurdité des massacres, des exclusions politiques qu'il vécu, lui firent faire un constat de vie assez pénible.

    Il a tenté de faire des choix personnels, tout au long de son parcours ; il pensait le monde, y participait, tout en souhaitant diriger son propre destin.

    Il voulait rester maître de sa pensée, qu'il exprima merveilleusement dans toute son œuvre poétique,
    gigantesque.

    Cependant à l'aune de l'âge, il revient à ses premières amours d'enfance (religieuses) à l'inventaire de sa vie, s'étant pensé libre et avoir agi avec sa propre détermination, il exprime une forme de regret pour son chemin parcouru à combattre certaines idées, pour en revenir à l'essence spirituelle de celle-ci. But ultime, selon Lui.

  3. #3
    Date d'inscription
    February 2008
    Messages
    3

    Par défaut

    Merci.

    Est-ce que vous pouvez m'aider pour trouver un plan ? Car je ne sais vraiment pas comment m'y prendre.

  4. #4
    Date d'inscription
    March 2008
    Messages
    2

    Par défaut

    Bonjour il s'avère que j'ai cette même dissertation à traiter et visiblement elle déroute tout le monde. est ce que tu aurais trouvé un plan qui convient ?

  5. #5
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 927

    Par défaut

    Bonjour
    Cette page
    http://www.philagora.net/penser-l-hi...memoires-8.php
    devrait vous aider à comprendre le sujet et l'éclairage qu'il donne sur les trois oeuvres.
    Remarquez qu'il est fort possible que cette affirmation ait des limites. Elle est peut-être "myope" comme tous ceux qui cherchent à s'entrmettre entre trois auteurs
    http://forum.philagora.net/showthrea...-sur-Philagora

    Des pistes...pas des corrigés qui servent très peu.....

  6. #6
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 927

    Par défaut

    Dans quelle mesure ce propos éclaire-t-il la façon de penser l’individu et l’histoire ? Vous appuierez votre réflexion sur votre lecture des 3 œuvres au programme.
    Remarquez le" la ".Vous êtes renvoyés à une essence: ce que la chose est quelles que soient les figures de ses apparitions. Or penser l'individu et l'histoire c'est en proposer un modèle rationnel. Est rationnel ce qui a un sens: c'est donc la question du sens à laquelle vous pouvez vous attacher.Ordonner n'est-ce pas donner un sens? Ajuster un sens à un autre sens. Chanter les noces d'une réconciliation du mouvement de l'individu et de celui qui est autre et pourtant, par le sens suivi, a la même fin.
    "son destin" Notez la polysémie: Ce que l'individu trace, mais aussi ce qui le traverse et l'oriente, comme une vocation d'une providence, d'un ordre des choses ou d'un matérialisme dialectique... En ce sens les trois oeuvres pensent l'individu et l'histoire selon un accord, voulu par une volonté vitale qui les anime et les traverse.
    Pour le plan,
    1)une première partie pourrait déplier le sujet, lui donner tout son sens.
    2) Puis vous soulignerez l'intérêt de l'éclairage donné sur la façon de penser l'individu en fonction d'une rationalité qui l'anime et le dépasse vers une fin qu'il n'a pas posée.
    3)Enfin vous prendrez en considération le: dans quelle mesure, ce qui vous amènera à définir ce qui déborde la citation et vous pousse à ne pas y adhérer pleinement. Dans cette partie vous vous interrogerez en interrogeant l'auteur.
    Bonne continuation
    Joseph
    http://forum.philagora.net/showthrea...-sur-Philagora

    Des pistes...pas des corrigés qui servent très peu.....

  7. #7
    Date d'inscription
    March 2008
    Messages
    2

    Par défaut

    Alors j'ai commencé à écrire ma dissertation avant même de lire votre réponse...il me semble que je suis en totale hors sujet. Comme je ne comprenais pas trop je me suis focalisée sur le " de son temps" et j'ai voulu montrer que si un écrivain s'attachait trop à son époque ces oeuvres ne plairaient qu'aux gents de son époque. C'est bien hors sujet ?

    D'autre part, le " à l'énorme autrui collectif" me pose aussi problème et vous ne semblez pas le prendre ne considération dans votre réponse, je me trompe peut être ?
    Est ce qu'il faut comprendre que Chateubraind veut à tout prix donner un sens à son destin, en prennant en compte l'avis des gens de son temps ?

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts