+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Discussion: Penser ou faire l'histoire?

  1. #1
    PrepaFor(n)Ever Guest

    Par défaut Penser ou faire l'histoire?

    Voila j'ai réfléchi à ce sujet en essayant de faire un plan détaillé mais les idées ne viennent pas, comment interpréter le "ou" ?
    pour moi, penser l'histoire c'est écrire l'histoire donc en faire un reportage et en aucun cas faire l'histoire. PEnser et faire sont donc inconciliable mais faire l'histoire n'est-il pas, en un sens, l'écrire?
    Puis un problème se pose en ce qui concerne la tragédie, seuls les dieux décident de l'histoire, ce sont eux qui la font du fait de l'omniprésence de la fatalité. Cependant le récit de Corneille présente quelques écarts par rapport à l'histoire romaine de Titelive, l'Horace de Corneille est un homme providentiel; il possède une puissance d'action et est capable de changer le cours de l'histoire: le meutre de Camille advient comme nécessaire.

    Voilà les seules idées qui sont plutôt des questions auxquelles je n'arrive pas à trouver d'arguments pour répondre. Si vous pouvez m'aiderdans ma recherche de plan, dans le cheminement surtout car ce "ou" m'embête énormément.

    Je vous remercie beaucoup d'avance

    Marie

  2. #2
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 927

    Par défaut

    Bonsoir
    ou = ou bien = Est-ce l'un ou l'autre?

    Pourquoi penser l'histoire ce n'est pas la faire?

    Serait-ce que penser l'histoire reviendrait à se tourner vers le passé? D'où viendrait l'énergie pour la faire?
    "La révolution sociale du XIX ème siècle ne peut pas tirer sa poésie du passé, mais seulement de l'avenir. Elle ne peut pas commencer avec elle-même avant d'avoir liquidé complètement toute superstition à l'égard du passé. Les révolutions antérieures avaient besoin de réminiscences historiques pour se dissimuler à elles mêmes leur propre contenu. La révolution du XIX ème siècle doit laisser les morts enterrer leurs morts pour réaliser son propre objet.

    Autrefois la phrase débordait le contenu, maintenant, c'est le contenu qui déborde la phrase." Marx , Le 18 Brumaire, (Premières pages)
    http://www.philagora.net/penser-l-hi...telligible.php

    Est-ce plus clair?
    http://forum.philagora.net/showthrea...-sur-Philagora

    Des pistes...pas des corrigés qui servent très peu.....

  3. #3
    PrepaFor(n)Ever Guest

    Par défaut

    Le "ou" exprime donc l'impossibilité de concilier les 2, ce qui sera la base de ma problématique? Et ensuite, au cours de ma démarche argumentative, je vais parvenir à démontrer que penser et faire l'histoire ne peuvent se dissocier, est-ce bien ca l'optique de ce sujet ?

    peut-on envisager les rapports que l'histoire établit entre passé/présent et avenir ? doit on se focalisr sur ca ?

    Merci beaucoup en tout cas mais j'avoue que ce sujet me pose beaucoup de problèmes que j'espère résoudre en discutant ici

  4. #4
    PrepaFor(n)Ever Guest

    Par défaut

    D'autres avis??

  5. #5
    PrepaFor(n)Ever Guest

    Par défaut

    A admin-philagora: quel plan proposerais tu pour ce sujet, je n'arrive toujours pas à trouver les idées necessaires pr arriver au bout de ma démonstration

  6. #6
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 927

    Par défaut

    je vais parvenir à démontrer que penser et faire l'histoire ne peuvent se dissocier, est-ce bien ca l'optique de ce sujet ?
    oui dans la mesure où vous notez bien que celui qui pense l'histoire ne la fait pas.

    par ex: (sous toute réserve )
    1- penser n'est pas faire l'histoire

    2- penser et faire relèvent de l'action

    3- penser l'histoire peut être une préparation pour la faire autrement que ce qu'elel n'a été
    http://forum.philagora.net/showthrea...-sur-Philagora

    Des pistes...pas des corrigés qui servent très peu.....

  7. #7
    PrepaFor(n)Ever Guest

    Par défaut

    j'avais plutot envisager un plan s'appuyant sur le fait que penser l'histoire apparait, par l'intutulé du sujet, comme un seul retour sur le passé. comment peut on alors envisager l'avenir

    1.penser l'histoire pour comprendre le passé et envisager l'avenir
    2penser l'histoire pour mieux faire son histoire présente
    3.Penser l'histoire ne sert a rien si l'on n'y joue pas un role

    est-ce hors sujet ?

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts