+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Discussion: Le temps de l'action.

  1. #1
    Date d'inscription
    October 2006
    Messages
    5

    Par défaut Le temps de l'action.

    Je ne trouve rien à ce propos sur le site et mon post semble avoir été refusé. pouvez vous me donner un coup de pouce?merci.


    " le temps de l'action." (dissertation à rédiger)

  2. #2
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 948

    Par défaut

    Bonjour
    C'est très impoli et cavalier de déposer simplement un sujet sans dire bonjour ou merci ! .
    Votre post a donc été effacé...
    Dès que j'ai un instant je vous réponds
    En voiture et...en moto "chi va piano va sano"

  3. #3
    Date d'inscription
    October 2006
    Messages
    5

    Par défaut

    Pardonnez moi, mon msg avait été effacé suite à un bugg du site et le temps m'a manqué pour le réécrire. "Mon temps pour agir" ne m'a pas laissé trop le choix! Excusez moi pour cette impolitesse, vous n'etes pas obligé de trouver le temps de repondre

  4. #4
    kachaito Guest

    Par défaut Le temps de l'action

    Bonjour !
    Moi aussi j'ai ce sujet à traiter : "le temps de l'action".
    Mais je suis un peu perdu pour trouver une contradiction et donc pour formuler une problématique adéquate.
    On peut comprendre le mot "temps" de deux façons différentes : la temporalité de l'action (kaïros ou chronos) ou le moment d'agir (comme dans la phrase : Il est temps d'agir!).
    Mais je n'arrive pas à relier ces deux conceptions.
    Si vous avez le temps de m'indiquer quelques pistes à suivre, ça m'aiderait beaucoup.
    Merci d'avance !

  5. #5
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 948

    Par défaut

    Bonsoir Kachaito
    Votre distinction est bonne
    Il me semble que dire il est temps d'agir implique que l'on a pris conscience de la temporalité exigée par l'action, nécessaire à l'action.
    Le temps propre de l'action
    Il devient possible de comprendre le sujet: il interroge non seulement sur le moment le plus propice à l'action (Hegel: l'oiseau de Minerve prend son vol à la tombée de la nuit), non seulement sur l'âge de la vie qui convient à l'action mais encore sur le temps particulier qui convient à l'action et que l'action pour être action doit faire exister.
    C'est donc bien une appropriation du temps, un temps propre que l'action de fait apparaître.
    On dira, par exemple le temps des sciences économiques, le temps de philosopher....
    Qu'est-ce qui rythme le temps de l'action?
    Agir= déployer une force capable de produire un certain effet: l'action se déploie dans la durée (continuité donnée par la fidélité à une valeur: vérité, beauté, justice). Elle produit quelque chose de nouveau (création). Celui qui agit s'implique, transforme et se transforme. Il se pose comme source =>liberté.
    => http://www.philagora.net/l-action/action-et-limites.php
    Est-ce plus clair?
    En voiture et...en moto "chi va piano va sano"

  6. #6
    Date d'inscription
    March 2008
    Messages
    103

    Par défaut

    C'est un vieu sujet je sais mais peut etre que pour des recherches futurs .

    Il y a bien ces deux idée du temps : le temps de l'action , un deroulement qui prend du temps et qui est decoupée en phases successives : deliberer , decider agir . JP Sartre en voit un 4 eme : le temps de l'insatisfaction : l'homme d'action agit parce qu'il desavou la realité , il s'oppose a ce qui est maintenant , c'est un etre insatisfait . Et ensuite l'intuition du temps qui permet le succès son accomplissement . C'est le Kairos Grec et la Virtu machiavelienne . Car dans l'accomplissement il y a quelque chose de problematique . On agit parce qu'on est libre or dans l'accomplissement il y a quelque chose de mecanique , d'incertain , nous echappe completement . Ce sixieme sens , le Kairos de Ulysse et la Virtu du prince permet le succès de l'action .

    Mais il y a aussi le temps de l'action dans le sens , ou y'a t'il des moments ou l'on accorde a l'action une valeurs superieur . JE ne sais pas si cela est dit dans la fiche de l'administrateur . Mais autant le dire directement . Il y a un siecle propre a l'action . C'est un troisieme temps . Il y a a eu des siecles on l'on accordait une primauté a la contemplation ( Athènes par exemple : dans la Republique de Platon , ce sont les philosophes qui dirigent , car ils contemplent la verité . La volonté de donner une valeur superieure a l'action viens de la modernité car elle a besoin des technicien pour que son action soit un succès . Or la modernité c'est le temps de techniciens . Le carrosier , agit mieux et plus vite parce qu'il est specialisé , c'est un technicien , le trader gagne plus d'argent parce qu'il ne s'occupe pas de la comptabilité après ses achats et ventes . Bref le temps des technicien est propices au temps de l'action .

    Voila
    Bonne journée .

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts