"Se savoir libre." "Se sentir libre implique t il qu'on le soit ?"
+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Discussion: "Se savoir libre." "Se sentir libre implique t il qu'on le soit ?"

  1. #1
    berbera Guest

    Par défaut "Se savoir libre." "Se sentir libre implique t il qu'on le soit ?"

    bonjour,
    je n'arrive pas à trouver une problématique convenable pour ce sujet,je me sens désemparée face à un intitulé qui ne se présente pas sous la forme d'une question, je ne sais comment traiter un tel sujet.pourriez-vous me donner quelques pistes de réflexion sur ce sujet,ou des liens intéressants pour que je puisse avoir des références à exploiter ?
    je vous remercie d'avance pour votre aide.

  2. #2
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 514

    Par défaut

    Essayez de voir ce qui choque, quels sont les termes qui se heurtent, pour dégager un problème auquel vous chercherez une solution
    La liberté peut-elle un objet de savoir?

    Une piste :distinction du savoir et de la science:
    http://www.philagora.net/ph-prepa/la...ir-science.php

  3. #3
    Date d'inscription
    April 2001
    Messages
    1 599

    Par défaut

    Se sentir libre implique t il qu'on le soit ?
    Le sentiment de liberté suffit il a prouver la liberté elle-même?
    http://www.philagora.net/corrige3/liberte-sentiment.php


    Ne pas se prendre au sérieux mais prendre la culture au sérieux.

    Joëlle Llapasset - Internet culturel http://www.philagora.net/

  4. #4
    Date d'inscription
    May 2003
    Messages
    388

    Par défaut

    Citation Posté par berbera Voir le message
    bonjour,
    je n'arrive pas à trouver une problématique convenable pour ce sujet,je me sens désemparée face à un intitulé qui ne se présente pas sous la forme d'une question, je ne sais comment traiter un tel sujet.pourriez-vous me donner quelques pistes de réflexion sur ce sujet,ou des liens intéressants pour que je puisse avoir des références à exploiter ?
    je vous remercie d'avance pour votre aide.

    Il me semble très exact de limiter la liberté à un savoir personnel.C'est réaliste.... Plus on en sait plus on est libre,en conséquence....Surtout si ce savoir se limite à la connaissance du "comment" l'on est libre.Ce qui est réel....
    Toute différente est la question suivante....
    Est-ce que"se sentir libre" n'est pas déjà l'expression d'une forme de liberté?
    Si la liberté se limite à son savoir peut-elle "impliquer" qu'on le soit?
    NON......
    Elle prouve qu'elle peut exister au-delà du fait d'être ou de ne pas être.Elle peut même devenir une forme de croyance en soi selon les deux formes:a)un soi personnel b)un hermétisme....
    La liberté,ainsi, existe au-delà de toute réalité: paix universelle,image immuable.....
    Qui peut la comprendre?
    Par contre un"se sentir libre" peut être une illusion....Il peut impliquer qu'on ne le soit pas ou même la révélation d'une "non-liberté de fait".....

    C'est pour cette raison qu'il faut se méfier d'un "sentir" à coté d'une liberté qui n'est,il faut bien le dire, que fort "problématique"....
    Ainsi ce qui fait la force d'une liberté est sa force intellectuelle.....
    Je cite à ce sujet toujours Gandhi.....

    Il a toujours été,à mon avis, mal compris.....
    Principalement,d'un point de vue théorique,il ne libère pas l'Inde de la domination anglaise"à cause" d'une liberté à acquérir.....Ça ce n'est qu'un exemple.....

    Il (Gandhi) veut montrer que la force "intérieure" de la paix psychique est
    dans son invariabilité plus forte que la violence,là est la liberté.....

    Si donc Gandhi est ensuite tué parce qu'il voulait revenir à une tradition c'est exact:Sa définition de la libérté ne nécessite AUCUN changement externe
    EN PRINCIPE......
    Même la libération des anglais était une farce,une simple démonstration de
    la force nécessaire pour rester libre.....
    Gandhi n'a pas été compris parce qu'il était trop intelligent.....
    De même la liberté ne l'est pas parce que,stupidement,elle n'a pas de sens.....
    Libre pourquoi? D'ailleurs....
    On peut donc comprendre(SI L'ON VEUT!!) qu'un sentir est contraire à son idée.....
    La difficulté est donc là:sans une INVENTION PSYCHIQUE qui fonctionne la liberté reste un concept tout aussi vide que stupide....

    Voilà donc la difficulté de votre sujet de dissertation:la distinction entre une liberté
    stupide et une intelligente.....

    Avec mes salutations

  5. #5
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 514

    Par défaut

    Précieux, avec une aide de Joëlle
    Voir :

    Moteur de recherche sur Philagora Réparé:
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.
    http://forum.philagora.net/showthrea...ecter-les-lois
    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts