+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion: La pensée peut elle se passer de l'experience?

  1. #1
    tortue94 Guest

    Par défaut La pensée peut elle se passer de l'experience?

    Bonsoir j'aurai besoin d'aide pour une dissertation.
    Pourriez vous me donnez quelque idée afin d'avancer.
    merci

  2. #2
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 929

    Par défaut

    La connaissance exige l'expérience: c'est la détermination par un concept d'une intuition sensible:
    http://forum.philagora.net/showthrea...e+connaissance
    Mais la raison s'élève vers les idées ,ce à quoi rien de sensible ne correspond: On ne peut connaître Dieu mais on peut le penser
    Vous avez donc à distinguer l'entendement (=> connaissance) et la raison (=> pensée)
    A vous de chercher la troisième partie: y-a-t- il une expérience métaphysique?
    Bon travail
    Utilisez le moteur de recherche pour le contenu : par exemple "penser Dieu"=
    http://www.philagora.eu/educatif/ind...ertations/Dieu
    http://forum.philagora.net/showthrea...-sur-Philagora

    Des pistes...pas des corrigés qui servent très peu.....

  3. #3
    Date d'inscription
    May 2003
    Messages
    388

    Par défaut

    Citation Posté par tortue94 Voir le message
    Bonsoir j'aurai besoin d'aide pour une dissertation.
    Pourriez vous me donnez quelque idée afin d'avancer.
    merci

    Il me semble "évident" que la pensée puisse se passer de l'expérience....

    Elle le peux,par exemple, non encore parvenue à sa propre identité.... Vivant ainsi sur le mode de l'impression, formulant sa fonction propre "prélogiquement",comme dans un rêve....
    ....
    De même "ce qui joue le rôle" de ses objets est alors alléatoire: monde de réflexes sans discernement , purs automatismes mnémoniques....

    Ne pouvant donc rien communiquer de son faire elle ne sait si elle existe....

    Mais son attention sans identité ne se concentre pas sur ce qui pourrait devenir un moyen de communication..... Mais sur l'impression....
    C'est elle qui doit donner un sens parce que c'est elle qui a un sens,rien d'autre....
    La signification devient ainsi très fugitive... On peut toujours avoir l'impression d'avoir "compris" de cette manière(ou d'une autre) sans jamais savoir quoi.....
    Mais même dans le cas de l'affirmative négative le doute reste, faute d'identité....
    Il n'y a donc,non plus,un début ou une fin pour cette pensée....

    Ce qui peut débuter ou aboutir,ainsi,n'est qu'une phase plus ou moins longue limitée par deux"hasards" accidentels....Rien donc pour elle ne prouve que la réalité
    "doivent" exister.....
    Est-ce que ce que je perçois est externe ou non(?) à moi, pourrait-elle "se" de mander si ce "se" existait pour elle....
    Mais l'impression est trop courte et la réponse correspond à la durée de l'émission:il ne peut y avoir de "différence"(de soi à soi)....
    Ni une entre le sujet et l'objet,ni donc entre l'externe et l'interne,tout étant sans frontière....
    Si donc la pensée peut se passer de l'expérience ce ne peut être que pour une dont l'existence est problématique...

    Mais elle "existe" malgré tout car l'impression(fausse ou vraie) d'avoir compris existe aussi,faussement, pour une pensée ayant une identité....

    Notre "sujet" n'est donc pas adéquat ou suffisant pour éclairer l'identité de la pensée,entre autres choses...

    La tentative inverse(par exemple Kant) est,en effet, toute aussi absurde.....

    Impossible,ainsi,de démontrer que toute pensée présuppose une expérience
    ou parle d'elle (directement ou indirectement).....
    Même consciemment une pensée pourrait "se" limiter au phantasme en ayant "décidé" d'abandonner une réalité devenue toute aussi inintéressante qu'inutile.....
    Personne,ainsi, ne peut "prouver",par exemple,que "comprendre" doive,forcément, signifier" comprendre quelque chose de vécu"...
    De même la temporalité de la pensée n'est qu'un postulat"sécurisant devant "empêcher de chercher plus loin....
    Y-a-t-il,d'ailleurs,quelque chose "à trouver" en ce sens?

    Le monde de la pensée est purement théorique....

    Pratiquement elle doit être une énergie,rien de plus....
    Qui dit qu'elle ne sert qu'à penser?
    OU doive même être "utile"?

    Avec mes salutations,
    Brezing-Hamm

    P.S.Touts les rêveurs pourraient vous le confirmer si.....

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts