+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 3
1 2 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 27

Discussion: suicide

  1. #1
    flo_ange flo_ange Guest

    Par défaut suicide

    Que doit-on faire quand on a plus aucune raison de vivre et qu'on en peut plus ?
    Y-a-t-il quelqu'un qui sache me répondre???

  2. #2
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 942

    Par défaut

    Bonjour.

    - si on n'en peut plus c'est souvent parce qu'on éprouve une souffrance qui accompagne le moi dans l'existence. Cette souffrance ce n'est pas l'existence et il vaut mieux chercher à diminuer ou supprimer la souffrance plutôt que de se débarrasser de l'existence et donc de la souffrance, comme si on jetait l'existence alors qu'il serait mieux de se débarrasser uniquement de ce qui pèse.

    - L'être humain est un nomade, il marche et en marchant avec courage, des rencontres, des projets apparaissent, comme autant de raisons de vivre.

    - L'important paraît donc être de cerner l'origine de la souffrance et d'essayer de modifier les conditions qui la produise.
    Si c'est une souffrance morale elle vient du moi qui se sent bléssé: la solitude, le poids d'un passé de souffrances, le manque de confiance en soi.
    Il me semble que dans votre cas la première des choses est de parler, de vous parler à vous même et de parler aux autres; pour vous parler à vous même il est possible de l'objectiver en l'écrivant, en lisant ce qu'on a écrit et en tournant la page ou du moins en la déchirant.
    En parler aux autres est d'une extrême importance, encore faut-il avoir confiance et l'attitude positive qui exprime la confiance.

    Les choses vont toujours mieux en les disant, d'autant plus qu'une souffrance partagée diminue nécessairement.

    Ce peut être une déprime due au temps de l'automne. C'est passager et ça n'a rien à voir avec la dépression.

    La question à se poser est: la souffrance que j'éprouve a-t-elle une origine que je connais, ou a-t-elle une origine qui ne m'apparaît pas, qui est inconsciente?

    Selon la réponse on peut donc échanger avec l'entourage, les amis, le médecin de famille, et dans les cas d'obsession (idée de suicide qui accompagne la conscience sans interruption) à un psychiatre.

    Ces quelques lignes sont générales, il ne faut pas se les appliquer à soi même.
    Dans tous les cas, il serait profitable d'en parler.
    Il est sûr que pour prendre confiance en soi, rien de vaut d'effectuer des tâches le mieux possible: l'oeuvre est toujours une raison d'être et une raison de vivre.
    Pourquoi ne pas écrire une poésie ?

    Cordialement
    Joseph
    RESTONS PRUDENTS,



    plutôt que : Restez prudents

  3. #3
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    est
    Messages
    1 073

    Par défaut

    Citation Posté par flo_ange flo_ange Voir le message
    Que doit-on faire quand on a plus aucune raison de vivre et qu'on en peut plus ?
    Y-a-t-il quelqu'un qui sache me répondre???

    bonjour

    je viens d'allumer mon écran et découvrir ton post. Je ressents toute la tristesse du monde et les larmes me montent aux yeux. Aussi je vais laisser mes doigts te dire ce que je ressents.

    Je crois qu'il te faut pleurer toutes les larmes de ton corps et purger toute la souffrance qui t'habite. Pleurer et encore pleurer. Ensuite lorsque que tu y verras mieux regarde la souffrance en face. Cette souffrance est un guide précieux qui te montrera ce que tu désires le plus au monde. Si tu souffres c'est qu'il existe un conflit. Ose demander de l'aide, parle, exprime toi.

    Sache que la souffrance est le lot de chacun, que plus on descend loin plus la remontée sera haute. Ai confiance dans la vie et n'ai pas peur.

    Sache que la vie est difficile, que personne ne la vivra à ta place, que tu est utile.

    Sache que chaque vie qui disparait est une fleur qui se fâne, un espoir qui disparait, une bibliothèque qui se ferme, une histoire qui finit.

    Sache que le désir de mort est normal, que la mort n'est pas une ennemie mais un compagnon de route. C'est le portier de secours qui te donne de l'énergie pour continuer encore à vivre.

    Sache que tu as les yeux sales, pleure et reconstruis toi.

    Sache que tu es fragmenté alors défragmente toi. La souffrance va te guider écoute ton corps, ai confiance en toi, ne te ments pas. Parle avec toi même écoute toi, creuse et retrouve l'énergie initiale alors je t'assure que tu iras bien.

    Sache qu'il existe quelque chose et que le néant n'est pas rien.

    Sache que tu n'es pas seul

    Sache que tu as tout le temps

    Sache que tu dois écouter le silence

    Sache que je suis passé par là et que j'en suis ressorti plus fort, meilleur

    Courage, crie, pleure mais surtout ne renonce pas.

    Sache que lorsque tu baisses les bras, tu t'enfonces.

    Alors au travail et tu seras bien. Courage

    De tout coeur

    francois

  4. #4
    Date d'inscription
    May 2003
    Messages
    388

    Par défaut

    Citation Posté par flo_ange flo_ange Voir le message
    Que doit-on faire quand on a plus aucune raison de vivre et qu'on en peut plus ?
    Y-a-t-il quelqu'un qui sache me répondre???


    Il faut s'autosuggérer de la bonne humeur....
    Il faut le faire chaque jour avec tenacité.....
    C'est cette bonne humeur qui est l'enjeu.....
    Ensuite....

    Se nourrir suffisamment,dormir suffisamment(8heures).....
    et revenir à l'occupation principale:autosuggestivement
    s'insuffler de la bonne humeur.....
    Toujours et toujours de nouveau.....
    Rien n'est plus important.....
    Toute autre pensée est à laisser tomber.....comme une patate....

    Aller se promener,n'utiliser "QUE" ce sujet:comment de manière stable et constante améliorer l'état d'humeur?
    Essayer de trouver des réponses,des moyens concrets.....
    Améliorer l'expression du visage,par exemple.....
    S'écouter parleras de larmoyance dans le son de la voix,parler lentement,posément....

    Utiliser le sourire systématiquement,autosuggestivement ou consciemmment:toujours et toujours de nouveau.....Avec,bien sû, des pauses-café pas trop longues,de préférence....

    Et,ce qui est très important,refuser de prendre au sérieux quoi que ce soit.....
    Le sérieux est un ennemi: y renoncer avec prudence.....
    Il faut,entre autre,s'intéresser pour la psychologie de l'observation(de soi et des autres)....et de la pensée....
    Saisissez-vous de quoi je veux parler?

    Bonne chance....

  5. #5
    Januscream est déconnecté Renégat extatique de l'Acédie Januscream a un avenir glorieux
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    O? tu veux quand tu veux
    Messages
    365

    Par défaut "je prefère etre un garçon pleurnichard qu'une tarlouze de gothique" Butters

    L'amour dure-t-il?

    L'amour est il vrai?

    L'amour nia nia nia.....


    La mort libère-t-elle?

    La mort rend elle plus heureuse?

    La mort nia nia...


    Ma parole vous n'avez que ça à la bouche en ce moment?

    N'y-a-t-il plus que des gothiques ici-bàs?


    Je retourne me mater l'épisode "Raisins" de South Park



    "Pfff vous n'êtes que des conformistes"

  6. #6
    bulletin Guest

    Par défaut merci jannot, j'attendais la brêche.

    Pourquoi ne pas allez sur philagora pour rencontrer un concentré de dérangés de l'hexagone?

    Sinon une des solutions est de faire couler un bain d'eau très chaude et de se sectionner les veines (ce qui leurs rendraient leur vraie signification), je tiens ca d'une très bonne amie

    Sauter par une fenêtre me parait risquer et les médicaments ca me parait une solution malsaine.

    Sinon y a aussi le LSD pour différer ton départ si le billet n'est pas échangable mais ca revient cher et c'est pas bien.

    Un des problèmes pour le palmares des différentes techniques de suicides est que les plaintes sont assez rares

    Autre chose, mon papa me disait de ne jamais menacer qqun d'un baton si tu es dans l'incapacité de t'en servir.

    Et pour la réponse à ta question : "Que doit-on faire quand on a plus aucune raison de vivre et qu'on en peut plus ?"
    Il te suffit d'y reflechir, ca te prendra une vie à chercher la réponse. Et tout le monde sera content, même francois2

  7. #7
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    est
    Messages
    1 073

    Par défaut

    Citation Posté par Fibule Voir le message
    Pourquoi ne pas allez sur philagora pour rencontrer un concentré de dérangés de l'hexagone?

    Sinon une des solutions est de faire couler un bain d'eau très chaude et de se sectionner les veines (ce qui leurs rendraient leur vraie signification), je tiens ca d'une très bonne amie

    Sauter par une fenêtre me parait risquer et les médicaments ca me parait une solution malsaine.

    Sinon y a aussi le LSD pour différer ton départ si le billet n'est pas échangable mais ca revient cher et c'est pas bien.

    Un des problèmes pour le palmares des différentes techniques de suicides est que les plaintes sont assez rares

    Autre chose, mon papa me disait de ne jamais menacer qqun d'un baton si tu es dans l'incapacité de t'en servir.

    Et pour la réponse à ta question : "Que doit-on faire quand on a plus aucune raison de vivre et qu'on en peut plus ?"
    Il te suffit d'y reflechir, ca te prendra une vie à chercher la réponse. Et tout le monde sera content, même francois2

    réponse à flo ange flo ange

    du post de januscream : rien à dire c'est du januscream....

    du post de fibule seule la dernière phrase est digne d'intérêt. De cette interrogation, il ressort cette interrogation " pourquoi quelque chose plutôt que rien ", pourquoi vivre plutôt que mourir.

    Alors si le désir de mourir est en toi, va y meurt et renait quel qu'il faudrait que tu sois pour vivre bien. Mais ne t'y trompe pas tu devras pleurer ta vie passée, faire le deuil de ton ancienne vie. Ton histoire te poursuivra toute ta vie alors sans pardon tes fautes passées te poursuivront encore et encore.

    Mais ce que j'en dis n'implique que moi....

    Comprenne qui voudra regarder en lui même...

    francois

  8. #8
    Date d'inscription
    April 2006
    Localisation
    Dans ton fondement (je parle bien entendu du cogito)
    Messages
    196

    Par défaut

    Si tu essayes de te suicider et que tu échoues, ta vie sera un tel calvaire que tu auras de vraies raisons de te suicider.

    Mais il n'est pas trop tard !

    Je regarde par la fenêtre et je vois un ciel bleu, parsemé de traînées de blanc. Pourquoi ne pas sortir, plutôt que de rester enfermée chez toi, à ressasser des idées morbides ? Respire un bon coup, bombe le torse et marche d'un pas ferme. Force-toi à le faire si besoin est, et d'un coup, tu te sentiras mieux. C'est ce que je fais à chaque fois que j'ai un coup de cafard à ça marche toujours.

  9. #9
    Date d'inscription
    April 2006
    Messages
    209

    Par défaut

    pourquoi se suicider ? puisqu'un jour ça va bien arriver tout seul de disparaître. sans effort.
    et puis : le monde n'est-il pas suffisamment vaste et non connu de chacun ?
    plus rien à découvrir ?? est-ce réellement raisonnable ?
    sommes-nous déjà entiérement tout ce que nous pouvons être ?
    il n'y aurait rien dans cette complexité et cette richesse qui n'ait à nous forcer d'être plus et autre que celui que nous sommes ?
    lassé de soi ? bah , on se quitte soi , dans le sourire de quelqu'un , et des quelqu'uns à rencontrer, il y en a des tas . et des au-delà de soi, des milliers . on se déteste ? alors on se dynamite , du dedans , petit à petit ou en une fois : lancer la machine , et elle tourne toute seule .
    en fait la question du suicide ne se pose même pas

  10. #10
    Januscream est déconnecté Renégat extatique de l'Acédie Januscream a un avenir glorieux
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    O? tu veux quand tu veux
    Messages
    365

    Par défaut Portez l'athéisme au rang d'un nouvel humanisme

    Cessez donc le fétichisme mortifère des larmes au nom de.....



    Arrêtez d'errer dans la Vallée de la Mort et des Ombres.
    Apprenez le plaisir de la danse autour des tombeaux.
    Apprenez à vouloir votre vouloir.
    Apprenez à faire le deuil de la mort de Dieu.
    Apprenez à rire face à l'effroi, à faire de votre désespoir une force pour alimenter votre vie.

    Apprenez à ne plus coder le réel en binaire, à vous défier des manichéismes.

    Arrêtez à croire aux arrières-mondes, au platonismes chrétiens, aux discours contempteurs de chair.

    Vivez, proliférez, bai*ez, déborder de vos cadres, emm*rdez votre baptême et votre statut minable de créature de Dieu.

    Soyez bons envers vous-même, irrévérencieux envers les autres.
    Soyez bons envers les autres et irrévérencieux envers vous-même.

    Insurgez vous, soyez insolents, aimez votre microcosme.

    Décorez vos misères, donnez du corps à votre esprit, colorez les murs de vos prisons.

    Ne voulez pas vous échapper, aimez là où vous êtes, désirez là où vous n'êtes pas encore.

    Devenez ce que vous êtes...

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts