Bergson Essai, Virginia Woolf, Gérard de Nerval....
+ Répondre à la discussion
Page 4 sur 18
PremièrePremière 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 40 sur 176

Discussion: Bergson Essai, Virginia Woolf, Gérard de Nerval....

  1. #31
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 514

    Par défaut Bergson Etude ESSAI suite 1- Paragraphe 13-14,15,16 -17-18a,18b- Kant a,b-24=>25=>26

    Paragraphe 13
    Ce que cela est "cet acte de l'esprit":
    caractériser : donner le caractère essentiel
    essentiellement : dans ce qu'il a d'essentiel, ce qui appartient à son essence, ce qui lui appartient en propre.
    ou plutôt: l'auteur se reprend...
    pourquoi , d'après vous laisse-t-il le terme "intuition":
    cet acte n'est-il pas en même temps qu'une conception une sorte de vision?
    Dans quelle mesure?
    Pourquoi le vide ne peut-il être qu'homogène?
    Peut-il y avoir deux vides?
    Voir :

    Moteur de recherche sur Philagora Réparé:
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.
    http://forum.philagora.net/showthrea...ecter-les-lois
    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  2. #32
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 514

    Par défaut

    Paragraphe 13 suite

    Dira-t-on: croira-t-on faire une objection en disant ce que disent

    les partisans: ceux qui ont pris parti pour...
    Théorie: hypothèse générale

    des sensations simultanées: qualitatives, en même temps,: elles n'auraient pas besoin de la conception d'un milieu vide homogène (l'espace) pour être distinguées car elles sont déjà distinguées par l'impression elle même,. En effet «*il n'y a pas deux points..........*»
    nous l'accorderons: nous , pour ne pas dire «*je*»serons d'accord.

    Car: si deux points produisaient la même impression comment placer l'un à droite et l'autre à gauche?

    Mais... voilà pourquoi , loin d'être une objection, c'est une confirmation de la thèse de Bergson.
    Ensuite:
    après ces deux impressions différentes.
    Nous interprétons: c'est l'acte de l'esprit qui intervient: nous comprenons cette différence comme différence de situation gràce à la conception d'un milieu homogène, l'espace qui seul permet de distinguer dans la simultanéité de la juxtapositiondeux termes identiques en qualité.

    A fortiori:
    plus on distingue les termes plus on est forcé de recourir à l'acte de l'esprit qui conçoit un milieu vide et homogène .

    Distinction étendue/espace: point capital:

    On perçoit l'étendue , on conçoit l'espace


    la perception de l'étendue: représentation d'une chose à partir de sensations . La sensation est la matière de la représentation: les sensations sont étendues.

    La conception:
    acte de l'esprit qui conçoit l'espace comme milieu vide et homogène.


    «* Un milieu de ce genre (l'espace) n'est jamais perçu. Il n'est que conçu.*»Bergson


    Ce qui esrt perçu c'est l'étendue colorée, résistante, diverse selon les lignes qui dessinent les contours des corps.

    La conception d'un espace homogène est fonction du développement de l'intelligence.( parce que acte de l'esprit)

    Les animaux en restent (probablement ) à l'étendue.qu'ile perçoivent avec des différences qualitatives ce qui leur permet de retrouver leur chemin.
    Voir :

    Moteur de recherche sur Philagora Réparé:
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.
    http://forum.philagora.net/showthrea...ecter-les-lois
    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  3. #33
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 514

    Par défaut

    Paragraphe 14
    Comment Bergson va-t-il s'y prendre pour purifier le temps vécu de ce temps, autre forme a priori qui nous masque la durée?


    On s'accorde: tout comme on s'accordait en ce qui concernait l'espace...Ici le caractère essentiel du temps est l'homogénéité, ce qui fait de lui un fantôme de l'espace :
    «*nous retombons...*inconsciemment: sans nous rendre compte de la rechûte: ce tempsz nous masque le présent vivant, la durée: il nous faut donc remettre à sa place ce temps indéfini et homogène, simulacre de l'espace.

    Mais
    :comprendre: mais au contraire de ce temps, figure de l'espace, dans la conscience les faits se pénètrent, ils ne sont pas homogènes: par exemple un souvenir heureux teinté de mélancholie....

    l'âme tout entiére: passage très important, à marquer.Apparaît ici le moi profond qui colore , pour ainsi dire un fait de conscience. J'affirme: c'est bien de lui.Alors vous allez comprendre que la liberté est le rapport entre un acte et le moi profond: quand mon acte réfléchit mon moi.

    Fantôme: péjoratif ou bonheur du juste terme?
    «* Le temps conçu sous la forme d'un milieu indéfini et homogène n'est que le fantôme de l'espace obsédant la conscience réfléchie.*» Comment mieux dire qu'il faut nous réveiller de cette obsession?

    Paragraphes 15 et 16
    On pourra les lire et retenir la fin du pâragraphe 16

    .
    Mais le paragraphe 17 mérite toute notre attention: c'est une propédeutique au thème de l'année, le présent vivant, la durée.
    Voir :

    Moteur de recherche sur Philagora Réparé:
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.
    http://forum.philagora.net/showthrea...ecter-les-lois
    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  4. #34
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 514

    Par défaut

    Paragraphe 17---propédeutique

    De «*il est vrai que nous comptons................ à ..... on lui substitue inconsciemment de l'espace*»

    Il est vrai: Bergson accorde cela

    Il va établir que ce n'est pas la durée que nous comptons mais des images que nous juxtaposons dans l'espace.
    Ecarter les médiations pour mieux voir ce que cela est, c'est la quête de la durée comme donnée immédiate de la conscience.

    Nous comptons: et donc nous ne pouvons que juxtaposer dans l'espace ces moments en nous représentant le nombre par une juxtaposition.
    «*Toute addition implique une multiplicité de points perçus simultanément*» (fin du paragraphe 7)

    Le temps nous apparaît: cette "apparition" n'est pas celle du temps vivant mais du fantôme de l'espace selon l'expression de l'auteur. C'est une représentation par un acte de l'esprit qui conçoit un milieu vide homogène.

    Je pense...: ce que j'ai à l'esprit c'est des points sur une ligne, ça n'a rien à voir avec la durée.

    Je retiens: (rôle de la mémoire) je peux certes retenir pour compter, mais je peux aussi retenir pour apercevoir.

    Apercevoir: commencer à voir. (ce n'est pas voir: cf début du paragraphe suivant: «*l'incroyable difficulté*»
    La médiation de l'espace ayant disparue on aperçoit les deux images en relation l'une avec l'autre, chacune se colorant de l'autre.

    Se pénètrent:Plus de distinctions tranchées, «*le passé entre dans le présent et forme avec lui un tout indivisé*» dira Bergson dans L'Evolution Créatrice.

    La durée s'oppose donc au temps construit comme l'hétérogénéité pure et qualitative s'oppose à l'homogène et au mesurable (le temps de la science)

    j'obtiendrai
    (comme récompense d'un effort)

    l'image
    :la forme sensible, la réalité.une perception et non une conception.

    Ce paragraphe est une propédeutique. A la raison vivante de poursuivre !

    Vous devriez maintenant pouvoir lire sans difficulté le reste du paragraphe.
    Grandeur des intensités: voir le dernier paragraphe du chapitre premier de l'Essai.
    Voir :

    Moteur de recherche sur Philagora Réparé:
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.
    http://forum.philagora.net/showthrea...ecter-les-lois
    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  5. #35
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 514

    Par défaut

    Paragraphe 18 a Une médiation indéracinable? Pourquoi?


    Paragraphe 18

    Mais = malgré la fin du paragraphe 17 : la dénonciation de la médiation devrait faciliter l'accés à la pure durée.

    D'où vient que la médiation semble indéracinable tout comme l'opinion qui renaît sans cesse ?
    Cela tient sans doute: à ce que les choses extérieures durent d'une manière qui correspond beaucoup mieux au temps de la science un peu comme la physique classique s'applique assez bien quand on ne descend pas dans le domaine de la microphysique: «*en gros ça correspond..
    ..
    tout l'air: ressemble si on n'y regarde pas à plus prés.

    Un milieu homogène et donc vague ressemblance avec l'espace

    extérieurs: et donc sans pénétration et donc sans durée

    le mouvement:voir plus bas

    signe: ce qui désigne une réalité homogène propre à être comptée, : une durée mesurable.

    Bien plus: à l'appui de cela le temps de l'astronomie et de la physique qui quantifie cette «*durée*»

    Paraissent: je n'insisterai pas sur l'emploi de ce terme (= vu de loin,)

    extérieurs:
    drôle de durée sans pénétration des éléments...

    descorps dans l'espase que l'on pourrait compter: une multiplicité numérique
    mais: mais aussi
    le mouvement: voir plus bas

    perçu:
    et non pas conçu

    par nos sens: comme une réalité sensible

    signe: ce qui désigne

    d'une réalité palpable: qu'est-ce que je disais ?

    Homogène et mesurable: ainsi elle correspondrait au temps de la science.

    Bien plus: autre preuve encore plus forte

    Le temps de la science est quantité.
    Voir :

    Moteur de recherche sur Philagora Réparé:
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.
    http://forum.philagora.net/showthrea...ecter-les-lois
    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  6. #36
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 514

    Par défaut

    Paragraphe 18b

    On : c'est valable pour tous, l'ensemble des êtres raisonnables sensiblement affectés

    mesure: comparer un espace à un étalon..

    La vitesse : Quantité exprimée par le rapport entre une distance et le temps mis pour la parcourir : ombien de temps nécessite tel ou tel parcours?

    Implique : contient comme conséquence indiscutable. Voyez ci-dessus la définition.

    grandeur ce qui est susceptible de plus ou de moins, ce qui peut être mesuré en étant comparé directement ou à une échelle graduée.
    Cette affirmation semble indiscutable. Mais que faut-il entendre par le temps ici?Même: comprendre: ce que je viens de tenter doit être complété.( que la durée ne se mesure pas .)
    Les oscillations du pendule doivent bien mesurer quelque chose. Qu'est-ce si ce n'est pas la durée?

    À la rigueur:en allant à la limite de l'acceptable certains accorderont que...

    On admettra:la réalité de la durée serait la perception d'un emboitement qui serait un enrichissement

    graduel : progressif, qui va par degrés.

    Mais: il n'en reste pas moins que...Ils resteront fermes sur cette position:

    On maitniendra , non sans obstination ( l'opinion affirme et affirme la vérité de ce qu'elle affirme: elle s'enferre dans une double affirmation)
    que le temps de la science (ce qu'on maintient)

    grandeur mesurable: toute grandeur est mesurable,tout ce qui est mesurable est homogène Il suffit de poser "grandeur"

    --- Notez le tiret: c'est bergson qui prend la parole.Catégoriquement et avec force: il n'en est rien.

    Illusion: opinion fausse, croyance erronée qui abuse l'esprit

    dernière:
    on peut comprendre : que je viens d'exposer ou peut être «*extrème.*»

    Dissipera comme on dissipe un brouillard.

    Le paragraphe 19 va partir de la question déjà posée: que mesurent les oscillations du balancier?
    Voir :

    Moteur de recherche sur Philagora Réparé:
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.
    http://forum.philagora.net/showthrea...ecter-les-lois
    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  7. #37
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 514

    Par défaut

    Voir la suite dans
    Bergson Essai suite 1
    Joseph
    Voir :

    Moteur de recherche sur Philagora Réparé:
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.
    http://forum.philagora.net/showthrea...ecter-les-lois
    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  8. #38
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 514

    Par défaut

    Kant a

    Comment Bergson lève l'interdit Kantien! : une connaissance qui n'est plus relative


    Essayons d'y voir plus clair!
    Quelques réponses aux questions que vous vous posez vont aider à comprendre la démarche de Bergson.


    L'auteur de l'Essai voudrait trouver (constater) une donnée immédiate:sans médiation il verrait en quelque sorte la réalité du présent vivant, la durée que rien ne déformerait:ce qui est donné n'est pas construit.

    Or déformer une réalité implique qu'elle soit dans l'espace: la déformartion changera d'une manière ou d'une autre le lieu qu'elle occupe, soit en la pulvérisant , soit en lui faisant prendre une forme différente. C'est donc l'espace qui est la condition de toute déformation et la condition de toute symbolisation qui méconnaît la réalité quand nous la confondons avec un symbole.
    Etablir, dans le chapitre II de l'Essai que la durée n'est pas dans l'espace , qu'elle occuppe du temps mais pas de l'étendue c'est du même coup affirmer
    qu'elle est indéformable parce que sans lien essentiel avec l'espace.

    Derrière cela il y a un Bergson adversaire de Kant et de ses formes a priori de la sensibilité, l'espace et le temps quand on les applique à ce qui ne relève pas d'elles..

    Que nous disait Kant? Que le sujet ne retrouve dans l'objet que ce qu'il y a mis, qu'un concept sans intuition est vide et qu'une intuition sans concept est aveugle.Ce qui revient à dire que l'homme est un architecte qui construit son monde, et que, dès lors , rien n'est donné tout est construit dans le domaine de la connaissance: connaître revient à déterminer une intuition sensible par un concept. Nous voilà enfermés, au piquet et le donné, la réalité, l'être nous est interdit d'accés.

    Or les faits psychologiques , parce qu'ils n'occupent pas d'espace ne peuvent être déformés, et le temps nous est donné dans sa réalité pour peu que nous ne le déformions pas avec le temps de la numération qui joue le rôle d'un prisme déformant spatial.
    Quand la forme a priori s'applique aux faits extérieurs il y a toujours une apparence , qui masque la réalité , fruit de médiations, mais quand il s'agit de faits psychologiques connus directement et immédiatement il n'y a plus de distinction apparence / réalité: la connaissance de nos faits psychologiques est connaissance de la réalité psychologique.
    Autrement dit la donnée immédiate c'est la durée , en quelque sorte observable par la conscience.
    Ainsi, après avoir écarté les médiations la place de l'approfondissement est venue.
    Il s'agit d'observer à l'intérieur ce qui est donné de manière immédiate à toute conscience, le présent vivant, la durée.
    Voir :

    Moteur de recherche sur Philagora Réparé:
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.
    http://forum.philagora.net/showthrea...ecter-les-lois
    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  9. #39
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 514

    Par défaut

    Vous pourriez peut-être lire le post qui suit le paragraphe 19 pour rafraichir vos connaissances sur Kant et être plus à l'aise, avant de passer au paragraphe 14.....
    Voir :

    Moteur de recherche sur Philagora Réparé:
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.
    http://forum.philagora.net/showthrea...ecter-les-lois
    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  10. #40
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 514

    Par défaut Bergson, Nerval, Virginia en musardant

    Pierrot se demande s'il doit lire tout Bergson !
    Non

    Si on s'en tient à l'oeuvre l'Essai sur les données immédiates de la conscience et au second chapitre,de la multiplicité des états de conscience, l'idée de durée,:
    la durée, le présent vivant c'est ce qu'il est possible ,pour chaque lecteur, d'observer
    grâce à sa conscience , la consccience étant ce qui nous permet une observation intérieure.Un pouvoir.

    Le piège
    est de vouloir ajouter au second chapitre ce que le reste de l'oeuvre découvrira progressivement par approfondissement.D'ailleurs l'ajouter serait hors sujet de votre sujet. Le présent vivant est bien le sujet du second chapitre de L'Essai....

    Voilà pourquoi , a partir du paragraphe qui commence l'approfondissement de" la durée réelle", nous nous en tiendrons au texte de l'Essai, à la "durée-qualité"
    sans extrapoler sur d'autres sens bergsonniens et postérieurs de la durée, sans même souligner les préfigurations fantômatiques de ces autre sens soulignées par ceux qui veulent à toute force voir l'instant à travers l'avenir, rétrospectivement.
    Bien entendu , si vous avez un doute,ayez soin de faire confirmer cela par votre professeur.
    Chacun doit obéir aux lois de son pays, dit Montaigne.
    Joseph



    Pour les curieux:
    Il vous suffira de savoir que Bergson passera de la durée qualité à la durée-substance .
    Voir :

    Moteur de recherche sur Philagora Réparé:
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.
    http://forum.philagora.net/showthrea...ecter-les-lois
    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts