Bergson Essai, Virginia Woolf, Gérard de Nerval....
+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 18
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 176

Discussion: Bergson Essai, Virginia Woolf, Gérard de Nerval....

  1. #1
    kristine06 Guest

    Par défaut Bergson Essai, Virginia Woolf, Gérard de Nerval....

    En guise d'introduction à l'étude paragraphe par paragraphe du deuxième chapitre de L'essai....!
    Vous pouvez sauter le deuxième post qui n'est pas au programme...

  2. #2
    Date d'inscription
    April 2001
    Messages
    1 599

    Par défaut

    http://www.philagora.eu/educatif/ind..._un_acte_libre

    Un acte libre est-il un acte imprévisible?

    l'acte libre serait-il création, nouveauté, surprenant pour celui même qui l'accomplit?

    Qu'est-ce que prévoir?

    1)Si l'acte était prévisible ne serait-il pas déterminé? Serait-il libre?
    L'acte libre n'implique-t-il pas que le moi soit créateur de soi par soi?

    Lecture incontournable: Bergson Essai sur les données immédiates de la conscience chapitre III. La durée réelle et la prévision pages 138 à 143.

    2)L'acte libre consiste-t-il à faire n'importe quoi? l'acte libre n'a-t-il pas un sens celui que ma décision lui donne?
    Maintenant passons à la lecture du deuxième chapitre à votre programme: c'est le fondement du troisième chapitre.


    Ne pas se prendre au sérieux mais prendre la culture au sérieux.

    Joëlle Llapasset - Internet culturel http://www.philagora.net/

  3. #3
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 588

    Par défaut Le temps vécu programme- aides pour les trois oeuvres

    Bonjour à tous
    Le thème : Le temps vécu
    Comment comprendre l'expression?
    Voir la réponse: post 22 :
    http://forum.philagora.net/showthrea...post1852420224


    Une piste qui décoiffe! => post 19
    http://forum.philagora.net/showthrea...post1852420196

    Les trois ***339;uvres :


    Henri Bergson, Essai sur les données immédiates de la conscience, chapitre II : "De la multiplicité des états de conscience : l***8217;idée de durée"
    .Pour une lecture du chapitre II (pas à pas) :
    en suivant ce lien:du début à la fin :

    http://forum.philagora.net/showthread.php?t=40668



    Virginia Woolf Mrs Dalloway, traduction de Marie-Claire Pasquier, (Folio)

    Etude: http://forum.philagora.net/showthread.php?t=40900



    Ne soyez pas les derniers à musarder le long des vacances:
    http://forum.philagora.net/showthread.php?t=40698

    1) voir post 10 et suivants: http://forum.philagora.net/showthrea...t=40668&page=5
    2) Perspectives pour une étude...1) Le moi , si l'on peut dire.....
    http://forum.philagora.net/showthread.php?t=40900


    Gérard de Nerval,
    Sylvie

    Commencez par lire le post 18a et 18 b:
    http://forum.philagora.net/showthrea...t=40698&page=4

    Perspectives pour une étude de Sylvie:
    http://forum.philagora.net/showthread.php?t=41016



    - L'auteur: Refuser le temps dans son oeuvre de mort. A la recherche de ce qui demeure : le faire exister pleinement gràce à l'écriture qui l'inscrit dans la durée. Gloire du paysage qui demeure si tout glisse dans sa solitude et son impossibilité à communiquer.
    - Le narrateur: saisir le temps: tout coule, je demeure, je persiste.

    -La persistance du passé dans le présent

    Un test: Voir le post 20
    http://forum.philagora.net/showthrea...post1852420212

    - L'écriture salvatrice: la réappropriation du temps
    A paraître







    A bientôt
    Joseph

    A partir des " erreurs fatales " régulièrement relevées:

    http://forum.philagora.net/showthrea...-r%E8gles-d-or.
    A revoir régulièrement.
    Joseph













    Joseph





    Moteur de recherche sur Philagora Réparé ,merci à John Lionnet !
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.

    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  4. #4
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 588

    Par défaut Bergson le temps vécu

    5 citations de Bergson sur le temps vécu

    http://www.philagora.net/citations/temps3.php

    A partir des " erreurs fatales " régulièrement relevées:

    http://forum.philagora.net/showthrea...-r%E8gles-d-or.
    A revoir régulièrement.
    Joseph













    Joseph





    Moteur de recherche sur Philagora Réparé ,merci à John Lionnet !
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.

    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  5. #5
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 588

    Par défaut Bergson Essai.Etude:chapitre deuxième: 1-2-3-4-5 -6-7 -8a -8b -9 -10a- 10b-etc...

    1) http://www.philagora.net/citations/temps3.php


    Pour rassurer , j'ai un doctorat de troisième cycle sur la quête des données immédiates.
    Joseph

    A partir des " erreurs fatales " régulièrement relevées:

    http://forum.philagora.net/showthrea...-r%E8gles-d-or.
    A revoir régulièrement.
    Joseph













    Joseph





    Moteur de recherche sur Philagora Réparé ,merci à John Lionnet !
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.

    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  6. #6
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 588

    Par défaut

    Pour vous secouer les neurones:

    "L'obscurité de l'instant vécu reste prisonnière de son sommeil; la conscience actuelle n'est disponible que pour une expérience à peine écoulée ou une expérience attendue et imminente, et son contenu. L'instant vécu lui même et son contenu restent par essence invisibles." Bloch, Le Principe Espérance, Gallimard, p.353.

    A comparer:
    "Nous ne percevons, pratiquement, que le passé, le présent pur étant l'insaisissable progrès du passé rongeant l'avenir." Bergson, Matière et Mémoire, PUF, p.291


    Notre durée n'est pas un instant qui remplace un instant: il n'y aurait que du présent, pas du prolongement du passé dans l'actuel ..... d'évolution..
    La durée est le progrés continu du passé qui ronge l'avenir et qui gonfle en avançant
    Bergson Evolution créatrice page 4



    Il n'est donc pas question de le confondre avec un temps abstrait, juxtaposition ou succession d'instants immobiles.




    Si le temps abstrait se laisse fractionner (discontinuité) la durée est continue,indivisible car chaque instant dépend de la totalité du passé. (cf Proust)

    Loin d'être le retour du même du temps spatialié, abstrait,la durée change de manière imprévisible. (on ne peut plus schématiser: 8+2=10)
    Poser la durée c'est poser le temps vivant (concret) qualitatif et hétérogène, une chose en soi que rien ne vient déformer, certainement pas l'espace.C'est poser la liberté comme donnée immédiate de la conscience.
    Bour le Bergson de L'essai chapite II, il s'agit de faire place à la durée , au présent vivant, en distinguant radicalement deux formes de multiplicité

    A partir des " erreurs fatales " régulièrement relevées:

    http://forum.philagora.net/showthrea...-r%E8gles-d-or.
    A revoir régulièrement.
    Joseph













    Joseph





    Moteur de recherche sur Philagora Réparé ,merci à John Lionnet !
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.

    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  7. #7
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 588

    Par défaut

    Je voudrais vous donner d'abord le mouvement du deuxième chapitre de L'Essai .
    Il s'agit d'établir qu'il n'est pas possible de dénombrer les états psychologiques (le présent vivant, la durée pour Bergson.)
    C'est une démonstration, une déduction d'une conclusion à partir d'une définition générale que Bergson complète.
    A partir d'une définition , en montrant ce qu'elle implique, l'espace,, il déduit un paramètre propre au dénombrement: l'espace. (Rien ne peut distinguer 1 et 1 , absolument semblables si ce n'est l'espace: ils ne sont pas au même endroit. S'ils étaient au même endroit on en resterait à 1, on n'arriverait jamais à deux).Les poser dans l'espace permetà l'esprit de compter.
    La multiplicité intérieure ne relevant pas de l'espace il conclut ce qu'il voulait démontrer:les états psychologiques ne sont pas arithmétiquement dénombrables.(On ne peut pas les compter)
    Soit:
    Point de départ: une définition de la multiplicité numérique
    Comparaison de la multiplicité numérique et de la multiplicité intérieure = différence essentielle ( voir post ci-dessous)
    Conclusion: les états psychologiques ne sont pas arithmétiquement dénombrables.
    CQFD


    Je pense que ce sera plus facile à lire si vous savez où il va.
    Joseph

    A partir des " erreurs fatales " régulièrement relevées:

    http://forum.philagora.net/showthrea...-r%E8gles-d-or.
    A revoir régulièrement.
    Joseph













    Joseph





    Moteur de recherche sur Philagora Réparé ,merci à John Lionnet !
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.

    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  8. #8
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 588

    Par défaut

    Brigitte me demande où Bergson veut aller...dans le chapitre suivant (pas au programme)





    8+2=10 10 est prévisible.
    Compter numériquement me permet de prévoir. Je ne suis pas libre de dire 11
    Mais je ne peux pas dire par exemple :
    Motif 1+ motif 2= action 3
    Bergson a en tête d'établir la liberté (présent vivant.Durée)Pour cela il lui faut écarter le mécanisme: l'antécédent produit nécessairement le conséquent. (8+2= 10)
    Bien Brigitte

    A partir des " erreurs fatales " régulièrement relevées:

    http://forum.philagora.net/showthrea...-r%E8gles-d-or.
    A revoir régulièrement.
    Joseph













    Joseph





    Moteur de recherche sur Philagora Réparé ,merci à John Lionnet !
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.

    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  9. #9
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 588

    Par défaut

    Première Règle d'or du prépas :ne pas faire de Bergson un ennemi de la pensée conceptuelle.
    Il veut simplement donner toute sa place à la raison vivante (par rapport à la raison pétrifiée dans ses sédimentations). L'objet de la raison vivante c'est la durée.
    La durée: un objet pour la conscience: qualité , non étendue
    Chacun peut la trouver....en lui-même
    C'est une temporalité personnelle



    (dans la suite des oeuvres Bergson lui découvrira un caractère essentiel : la créativité qui lui permettra de jeter un pont entre le moi et le monde. Mais ce n'est pas au programme, même si cela permet de mieux comprendre certains passages de L'Essai.)

    Joseph

    A partir des " erreurs fatales " régulièrement relevées:

    http://forum.philagora.net/showthrea...-r%E8gles-d-or.
    A revoir régulièrement.
    Joseph













    Joseph





    Moteur de recherche sur Philagora Réparé ,merci à John Lionnet !
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.

    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


  10. #10
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 588

    Par défaut

    Paragrahes 1,2 et 3 du deuxième chapitre de L'Essai sur......
    Dans un de ses cours Bergson nous précise ce qu'il veut établir:
    " Nous définissons les faits psychologiques d'une manière précise en disant que ces faits ont pour caractère propre de pouvoir être localisés dans la durée
    , mais pas dans l'espace, d'occuper du temps, mais pas d'étendue. C'est par là qu'ils se distinguent des faits physiques."
    Un peu plus loin Bergson ajoute:
    "Le fait psychologique est celui qui occupant une place dans la durée, n'en occupe pas dans l'étendue; qui , échappant aux sens ,n'est perçu que par la conscience; qui susceptible d'intensité, n'admet cependant pas de mesure"

    Dans L'Essai Bergson tire une preuve de la liberté en partant des états de consciences non mesurables.

    ( On remarquera la difficulté d'une pensée neuve pour s'exprimer avec des termes faits pour l'espace:localiser, occuper,)Toute oeuvre philosophique est un dictionnaire. Cf Michel Henry, Kant etc....)

    A partir des " erreurs fatales " régulièrement relevées:

    http://forum.philagora.net/showthrea...-r%E8gles-d-or.
    A revoir régulièrement.
    Joseph













    Joseph





    Moteur de recherche sur Philagora Réparé ,merci à John Lionnet !
    http://www.philagora.net/cgi/pg-recherchepro.cgi








    Une dissertation de Charles Pépin,rédigée.

    http://www.philagora.net/dissert2/respecter-lois.php

    l].


Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts