Affichage des résultats 1 à 10 sur 14

Discussion: peut on tirer des leçons du passé?

Threaded View

  1. #9
    Date d'inscription
    May 2003
    Messages
    388

    Par défaut

    Monsieur,

    Il me semble que vous ne vouliez pas voir ce dont il "peut" ***234;tre question.....

    Il n'est pas question "d'histoire" ou de la question"utopique" :est-ce que les hommes sont de bonne foi ou non selon la couleur politique?

    Il n'est donc pas question,philosophiquement,de "croire" ou de ne pas
    "croire".Ce serait na***239;f.....
    En philosophie,l'on ne croit pas....Me semble-t-il....

    Il est donc question,par contre, de ceci:
    a)Que faut-il "entendre" par le***231;on?
    b)Qui a-t-il ***224; "tirer" d'une le***231;on?
    c)Est-ce que la "relation" au pass***233; peut correspondre ***224; une le***231;on?

    Que les homme puisse ***234;tre "volontairement" de bonne ou de mauvaise foi,se tromper ou tromper,dans quelle "mesure" consciemment ou non,que cela soit criminel,irresponsable ou insignifiant n'est pas l'objet ici en jeu....

    On pourrait bien dire,bien s***251;r,que de cette mani***232;re l'objet du d***233;bat devient un non-sens et qu'une discussion "formelle" sur le rapport le***231;on-pass***233; est sans valeur,sans objet:
    un non-lieu vide,
    m***234;me un cr***233;tinisme.....

    Et pourtant....La mise en cause de l'***233;vidence,***233;videmment la forme la plus stupide de la philosophie, a un sens.....
    Car ce dont il est question,formellement,th***233;oriquement et,en quelque sorte,
    absolument (en philosophie) est toujours deux.....

    D'abord nous avons(toujours) un th***232;me de r***233;flexion premier,un moyen
    tout aussi r***233;gressif que progressif(pour "paraphraser "utilement" Sartre):

    a)Comment "PENSER" le th***232;me de r***233;flexion ici en jeu?
    Ensuite....
    b) le probl***232;me de la RAISON,c'est-***224;-dire des FORCES qui meuvent l'***234;tre
    humain de diff***233;rentes mani***232;res....

    Car c'est cela dont il est TOUJOURS question:des forces et des faiblesses
    humaines avec lesquelles la nature humaine "lutte" en pens***233;e....
    La pens***233;e est donc"aussi" ce combat int***233;rieur,cette lutte avec la question:

    faut-il se "tenir" ***224; l'exp***233;rience,faut-il"***233;couter" ce que l'on sait?

    Ou,plut***244;t,peut-on prendre un risque,tenter quelque chose de nouveau?

    L'***234;tre humain"vit" dans ce conflit,personne ne peut l'***233;liminer "totalement" et,comme le dit Platon "justement",nul ne fait le mal volontairement....

    Il n'est donc pas question de l'histoire,comme d'habitude,comme on pourrait dire....

    Il est donc toujours question de cette lutte acharn***233;e entre la philosophie
    et notre nonde qui n'y comprend rien....
    Qui ne comprend pas que,par exemple, qu'il ne sert ***224; rien de"pr***233;tendre" si l'on ment...Sans en conna***238;tre toutes les formes ...m***234;me dans le d***233;tail(si possible)....

    Car le mensonge n'emp***234;che pas seulement de "voir"exactement....Cela permet de "tout" fausser ,m***234;me dans le d***233;tail avec de la subtilit***233;,parfois....

    Ce qui"donc" est la le***231;on que l'on peut "tirer" du rapport entre la philo et la non-philo:les humains continuerons ***224; mentir(***224; l'avenir) selon leurs go***251;ts et leurs "couleurs".....
    Bien s***251;r"facilement" selon le modus vivendi qui leurs est si "cher".

    Bien s***251;r...
    Comme d'habitude...
    Voil***224; la le***231;on...

    Avec mes salutations distingu***233;es,
    Brezing-Hamm
    Dernière modification par Brezing-Hamm 11/04/2006 à 17h42

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts