+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2
1 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 15

Discussion: "quiconque a sondé le fond des choses sait quelle profondeur il y a chez l'homme a ..

  1. #1
    canardenfuri Guest

    Exclamation "quiconque a sondé le fond des choses sait quelle profondeur il y a chez l'homme a ..

    "Quiconque a sondé le fond des choses sait quelle profondeur il y a chez l'homme à demeurer superficiel." Nietzsche
    Dissertation sur cette citation...à l'aide...

  2. #2
    canardenfuri Guest

    Par défaut

    tu penses que quelqu'un serait suceptible de m'ouvrir quelques pistes?

  3. #3
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 950

    Par défaut

    Je le mets sur le forum pour échanger
    En voiture et...en moto "chi va piano va sano"

  4. #4
    henri2 Guest

    Par défaut

    Bonjour canardenfuri
    Je vais faire comme si c'était pas de Nietzsche (que je connais trop peu)
    Quiconque a sondé le fonds des choses :il est écrit "a sondé" (et non croit avoir sondé) ;il ne s'agit donc pas d'un homme qui est derrière "quiconque" mais de Dieu lui mème qui seul sait vraiment le fonds des choses...
    "quelle profondeur il y a chez l'homme a demeurer superficiel:"
    peut signifier que l'homme qui commence a entrevoir la profondeur des choses se rend compte(comme pris de vertige)qu'il n'est vraiment en tant que créature si éphémère et limitée qu'à la superficie des choses et qu'il y restera toujours forcément ...donc il en prend son parti et reste modeste et ne cherche pas à faire le mec profond(je schématise)
    on remarque d'ailleurs et c'est une banalité que certaines femmes dans la superficie(la mode ,les discussions sur les trucs les plus nuls)cachent ainsi une redoutable profondeur d'esprit(je dis femme parce que je suis un homme et que je me suis fais souvent piègé ainsi)
    attention !(si c'est de nietzsche )il ne faudra pas en rester parce que le
    " quiconque"va devenir l'homme qui se prend pour Dieu...
    Et alors la bon courage :ça va commencer à prendre la tète(et on sait ou çà a finit pour le pauvre Nietsche !)
    alors devant tant de profondeur qui se creuse il vaut mieux rester à la superficie
    voila j'espère que ça te donnera des pistes!(il est gonflé ton prof de vous prendre la tète avec des trucs pareils)
    PS j'aime bien ton surnom "canardenfuri"c'est trés imagé !

  5. #5
    canardenfuri Guest

    Par défaut

    bonjour henri 2

    je te remercie beaucoup d'avoir eu le courage de réfléchir sur ce sujet.
    Ces quelques pistes m'ouvrent un peu plus la voie...J'espère ne pas finir comme le pauvre Nietazsche à la fin de ce devoir. Je sens que je vais lui rendre un devoir avec une grande profondeur...mais se rendra-t-il compte qu'il demeure en fait dans une grande superficialité...?
    merci encore!

    ps: si quelqu'un d'autre veut si risquer...ce serait avec joie...

  6. #6
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    77
    Messages
    310

    Par défaut

    Citation Posté par canardenfuri
    mais se rendra-t-il compte qu'il demeure en fait dans une grande superficialité...?
    Mais justement, je pense que tu serais proche de ce qu'a voulu dire Nietzsche si tu te contentais d'une simple analyse syntaxique de sa citation.

  7. #7
    canardenfuri Guest

    Par défaut

    Sans vouloir t'offenser, mon professeur ne se contentera pas d'une simple analyse de cette citation.

  8. #8
    Januscream est déconnecté Renégat extatique de l'Acédie Januscream a un avenir glorieux
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    O? tu veux quand tu veux
    Messages
    365

    Par défaut Ils sont fous ces humains

    Salutations canardenfurie,

    Bon vu l'heure je te jette juste quelques trucs plus ou moins utiles.

    Conservons la dissociation que Nietzsche effectue entre esprits faibles (ceux qui demeurent en superficie de l'existence) et forts (ceux qui réfléchissent vers une profondeur).
    Rappelons qu'il n'y a pas de réconciliation possible immédiate entre les deux, Nietsche de préciser qu'il y a une lutte antagoniste constante entre les deux camps. Essayons de jouer là-dessus:

    -Les faibles étant plus nombreux, ils disposent du pouvoir du nombre et tendent à étouffer les "abbérations" d'un systeme qu'ils doivent impérativement défendre à n'importe quel prix car il soutient l'illusoire consistance de leur identité.
    -Les forts doivent user de la ruse (marque brevetée de leur supériorité mentale sur les autres qu'ils ont hérité de leur réflexion) pour se protéger de la barbarie du nombre. Ce qui est paradoxal car chez Nietzsche, les forts sont les plus assaillis donc les plus à protéger (comme protéger la fragilité d'un cocon puis d'une chrysalide qui donnera lieu à un futur mastard papillon qui becquetera toutes les espèces rampantes qui voulaient se farcir son embryon).
    -Pourquoi les forts ne se barrent-ils pas en exode pour éviter les assauts des philistins? Parce qu'il y a chez Nietzsche un projet politico-moral (je suis une interprétation possible de son anti-système) qui est de réaliser un "surhomme" par delà le bien et le mal, un homme meilleur car plus libre au niveau de sa responsabilité d'Être (dégagé des institutions axiologiques dans lesquelles il avait déléguer sa puissance de législateur).

    Le fort se doit donc de rester parmi ses frères de sang malgré l'antagonisme qui les sépare car il y a une certaine idée de Messie dans le surhomme qui est ironique: Niezsche évoque l'idée d'une libération de l'humanité par la voie dun leader qui mènera les Hommes par delà les valeurs institiuées

  9. #9
    Januscream est déconnecté Renégat extatique de l'Acédie Januscream a un avenir glorieux
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    O? tu veux quand tu veux
    Messages
    365

    Par défaut Re de 2...

    Donc il incombe au fort de ruser (ce qui lui est d'autant plus facile que sa reflexion lui a conféré des facultés supérieures sur le faible) en se faisant passer pour superficiel.

    C'est l'illustration du fameux: "passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est un plaisir de fin gourmet". Le fort conserve un avantage dans la mêlée car il a un degré de conscience supérieur.

    Le fort peut se faire passer pour faible (abaisser son niveau de conscience) mais la réciproque n'est pas possible (tout au plus le faible pourra donner l'illusion de se la raconter mais face à un tribunal avisé sa mascarade sera découverte).

    Aussi la dissimulation du fort lui permettra de préparer l'avènement de l'Homme futur, tout en surveillant les ripostes des faibles. Nous sommes dans une lutte ouverte où les deux camps s'affrontent sans relâche.

  10. #10
    Laphille Guest

    Par défaut

    Brillante r***233;flexion Januscream...

    C'est l'illustration du fameux: "passer pour un idiot aux yeux d'un imb***233;cile est un plaisir de fin gourmet".

    Moi j'aimerais bien ***234;tre un de ces membres du tribunal...

    -Les faibles ***233;tant plus nombreux, ils disposent du pouvoir du nombre et tendent ***224; ***233;touffer les "abb***233;rations" d'un systeme qu'ils doivent imp***233;rativement d***233;fendre ***224; n'importe quel prix car il soutient l'illusoire consistance de leur identit***233;.

    Je crois que je vais commencer a m'interresser a Neitsche. Par quel bouquin je dois commencer ce sujet la m'interresse vraiment! Puis-je avoir une suggestion de lecture!

    Bon alors, bien le bonjour au mod***233;rateur! ?? Laphille!!
    Dernière modification par Laphille 14/02/2006 à 15h40

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts