+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Discussion: le choix

  1. #1
    bing Guest

    Par défaut le choix

    bonjour...
    en fait J'ai un sujet de kholle a preparer et je sais pas trop quoi faire le sujet etant le choix... comment problematiser un mot et quel plan faire dessus...

  2. #2
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 924

    Par défaut

    Une "moisson" de citations comme autant de pistes pour le contenu: Libert***233; et choix

    http://www.philagora.net/citations/liberte.php

    http://forum.philagora.net/showthrea...-sur-Philagora

    Des pistes...pas des corrigés qui servent très peu.....

  3. #3
    bing Guest

    Par défaut petite idée...

    alors voila g un peu travailler sur le sujet qui était LE CHOIX mais g l'impression qu'il ny a pas bcp de contenu... est ce quelqu'un pourrait m'aider a etoffer mes idées... et peut etre me trouver une intro...
    g commence par degager la definition du choix :
    • le choix c'est une décision par laquelle on donne de la préférence à une chose, c'est une possibilité d'ecarter les autres, choisir, c'est preferer dire oui à un élément et exckure les autres
    • le choix c'ets aussi un pouvoir, une liberté de choisir ne option (par exemple pour les QCM, ou encore dans l'expression "à son choix" l'individu choisit à son gré, comme ça lui plait. ) on peut choisir les choses pour leur qualité
    problematique: etre libre est ce pouvoir choisir?
    1. oui : absence de contraintes, l'individu peut dire non
    aux appétits (enfant de 3 - 4 ans, liberte = pouvoir sur soi)
    aux opinions (liberté = distinguer l'opinion, développer l'allégorie de la caverne)
    le choix est toujours possible, il exprime notre liberté mais ne la constitue pas.
    2. non : l'état limite nos choix
    obéir a la loi ne n'est pas choisir ni etre libre la loi c'est une convention première un pacte pour tous. elle contient et borne la politique, interdit la violence, stabilise le pouvoir.
    3. le choix n'est qu'une condition de la liberté
    etre libre c'est créer le cours de sa vie non pas contre la loi mais avec la loi.
    ....
    je sais pas quoi dire g l'impression d'etre HS... c'est bien mon genre....

  4. #4
    Date d'inscription
    April 2005
    Localisation
    Pariiiis
    Messages
    796

    Par défaut

    aborder le problème en politique est intéressant, et il faut le faire, mais c'est un peu restrictif de rester dessus: le sujet n'est pas "le choix politique" ou encore "le choix et la loi", etc.

    Il faudrait trouver une problématique directrice au sein même du choix. Il y est sans doute question de liberté. Les citations, dont le lien figure dans un message plus haut, permettent un approfondissement de la notion. Il faut s'en servir! Il y a un problème qui en ressort.
    Lequel?


    Et qu'est-ce qui rend un choix libre?

    Scop

  5. #5
    bing Guest

    Par défaut la suite...

    finalement g fait ca... je sais pas si ca va... est ce que quelqu'un pourrait me dre si ca ne va pas... ou rajouter des trucs dans mes parties... je sais pas si ca tient la route... merci bcp bcp d'avance! amicalement... bing

    Khôlles de Philosophie
    LE CHOIX

    Qu’est ce que le choix ?
    C’est une décision par laquelle on donne la préférence à une chose. Choisir, c’est préférer dire oui à un élément et exclure les autres. Choisir c’est pouvoir décider par soi même sans être empêcher ni contraint par une force étrangère.
    Le choix c’est aussi un pouvoir, une liberté de choisir, une option. Prenons l’exemple du QCM, ou dans l’expression “à son choix”, l’individu choisit à son gré, comme ça lui plait.

    Problématique : être libre est-ce pouvoir choisir ? sommes-nous toujours libres de nos décisions ?

    I. Le choix, c’est l’absence de contraintes…

    ***61692; Platon, satisfaire sans frein nos passions en connaissant malgré tout ce qui est on et vrai. La sagesse, c’est la maîtrise de soi, la domination intérieure Choisir, c’est ne pas être soumis aux inclinations sensibles, aux désirs… la volonté libre obéit à une loi morale rationnelle et universelle.
    ***61692; Bergson, être libre c’est agir contre les automatismes. Par exemple, le son du réveil est lié à l’idée du lever… l’acte libre est sans raison ni explication.

    II. Mais ce n’est qu’une illusion…

    Pour Spinoza, chez l’homme, la liberté n’est qu’une illusion. Seul Dieu est véritablement libre.
    L’homme est contraint de toutes parts :
    ***61692; Par la nature, l’intuition va au cœur des choses alors que l’analyse reste extérieure.
    ***61692; Par la société et l’état, obéir à la loi, ce n’est pas choisir ni être libre. La loi est ne convention qui est valable pour tous. la loi commande les hommes et l’homme obéit.
    ***61692; Par autrui, par le regard, autrui nous fait objet. La honte naît avec l’apparition d’autrui qui me voit. Et parce que quelqu’un me regarde, je me juge moi même, donc je suis sous la dépendance d’autrui. Sartre.
    ***61692; Par lui même, le sentiment de culpabilité est identique. Il exprime la conscience morale. La conscience de la faute résulte d’une condamnation s’imposant elle même. Freud.

    III. Alors comment concevoir le choix ?

    ***61692; Kant, la raison est le fondement de la liberté. (connaître, faire, espérer) (liberté de choix = obéissance à a raison )
    ***61692; Le choix n’est qu’une condition de la liberté. Etre libre c’est créer le cours de sa vie, non pas contre la loi mais avec la loi. L’homme est libre de choisir entre le bien et le mal. “ la liberté est le droit de faire ce que les lois permettent ” Montesquieu
    ***61692; Pour choisir, il faut comprendre et accepter la nature, la liberté réside dans la connaissance des lois extérieures et intérieures. Engels.
    ***61692; Chacun est responsable de son choix.

    Conclusion : l’homme est-il fait pour choisir ?

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts