+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 89

Discussion: Une société idéale ...

Threaded View

  1. #1
    Adrien..vh Guest

    Par défaut Une société idéale ...

    Bonjour à tous,

    On se fait tous je crois une idée de la société idéale, ou à défaut de la voir dans son ensemble on s'est tous dit un jour ou l'autre à propos d'un des aspects de la société actuelle "ce serait mieux si c'était comme ca".

    J'aimerais avec vous essayer de définir les grandes lignes d'une société idéale en imaginant que l'on parte de zéro.


    Les premières questions que je vous poserais sont : cette discussion a-t-elle un intérêt ? Si oui comment l'organiser et l'orienter ?

    A la première question je réponds "oui", car je crois que l'on a tous nos propres idées pour faire un monde meilleur, mais ces idées ne sont peut-être pas partagées par tous, aussi il m'apparait constructif de confronter nos idées à des points de vu extérieurs qui nous permetteraient de les remettre en cause au vus d'arguments qui nous auraient échappés.

    Concernant l'organisation je propose de traiter un à un tous les aspects, si l'on fait abstraction de tout l'existant je ne les crois pas si nombreux que ca, et l'on peut s'arrêter aux grandes lignes. On pourrait en sortir une liste de règles ou de lois régissant cette société, en admettant que vous soyez d'accord sur la nécéssité de poser des lois et des règles sur la société humaine.

    Cette société devra bien-sûr être adapter le mieux possible à l'Homme tel qu'on le connait avec toutes ses particularités. Il serait bien sûr possible de puiser dans l'existant (avancées technologiques notamment) mais en justifiant leur intégration dans une société idéale.

    Voilà, en espérant ne pas être le seul intéressé par une discussion de ce genre même si au final elle ne mène à rien.

    Au plaisir de vous lire.

  2. #2
    zaar'nohd Guest

    Par défaut

    slu, je te conseil "le meilleur des mondes" d'aldous huxley, il est pas mal du tout, au vue du sujet qui t'intéresse.

    http://perso.wanadoo.fr/metasystems/...rDesMondes.php

    sinon là, tout de suite j'ai pas d'autres référence.

    amicalement(attention au utopie )

  3. #3
    dugogh Guest

    Par défaut

    L'utopie est-elle utile?
    Je dirais que ce qui transforme notre monde en un parc-ing modélisé sur l'Archi-cad est justement un manque d'un contre-projet de meilleur de mondes possibles géré par l'anarchie de capital et de la technologie. Vive l'Utopie!

  4. #4
    Date d'inscription
    July 2005
    Messages
    128

    Par défaut

    Je pense que dans un premier temps chacun d' entre nous devrait poster les grandes lignes de la société qui lui semblerait idéale pour pouvoir comparer l' un et l' autre nos points communs et nos divergences d' opinion quant à ce qu' est une société idéale.C' est bien cela que tu veux que nous fassions?

    Par contre , essayer de faire une synthèse de tout cela ne me semble pas forcément utile et bien inspiré car je pense que chacun d' entre nous a une vision différente de la société idéale.

  5. #5
    Adrien..vh Guest

    Par défaut

    Citation Posté par cherry moon
    Je pense que dans un premier temps chacun d' entre nous devrait poster les grandes lignes de la société qui lui semblerait idéale pour pouvoir comparer l' un et l' autre nos points communs et nos divergences d' opinion quant à ce qu' est une société idéale.C' est bien cela que tu veux que nous fassions?

    Par contre , essayer de faire une synthèse de tout cela ne me semble pas forcément utile et bien inspiré car je pense que chacun d' entre nous a une vision différente de la société idéale.
    Salut,

    Oui je crois que c'est une bonne idée que chacun pose les grandes lignes de sa société idéale, ca ferait une bonne base de discussion.

    Pour la synthèse, je ne sais pas, la possibilité d'en faire une dépendera des réponses ...

    Concernant l'utilité de l'utopie j'aurais tendance à être d'accord avec dugogh, l'utopie, même inaccessible, permet de poser un but et d'avoir une direction claire vers laquelle avancée, ne pas être utopiste cela revient à avoir une vision de l'avenir à court termes, à chercher une amélioration immédiate sur les bases existantes sans jamais prendre le temps de remettre en cause les bases en question, et si les bases sont mauvaises, à long termes, c'est toute la société qui s'écroulera.
    Le plus dur à mon avis est de définir une utopie viable, vers laquelle on peut avancer confiant car on la sait adaptée à l'homme. Beaucoup d'idéaux tombe à mon avis à l'eau car ils supposent une adaptation de l'homme, ils supposent que si l'homme comprend en quoi cette nouvelle société est bonne pour lui il s'y adaptera, mais il s'agit ici d'une utopie vers laquelle il serait vain d'éssayer d'avancer. Il ne faut donc pas imaginer une société à laquelle l'homme s'adaptera mais bien une société adapté à l'homme avec tout ses défauts.

  6. #6
    Date d'inscription
    April 2005
    Localisation
    Pariiiis
    Messages
    796

    Par défaut

    Bon ben puisque c'est le jeu, je commence:

    1. La constitution de la société parfaite concoure à son bien en tant qu'entité complexe et au bien de tous ceux qui la constituent.

    2. Elle doit permettre à l'homme de s'épanouir dans tous les domaines, selon ce que la personne reçoit à la naissance et ce qu'elle choisit d'en faire qui ne contrevienne pas à son épanouissement : au plan corporel, sensible et spirituel.

    3. Elle doit être organisée de telle sorte que la constitution et la justice soient respectées sans avoir recours à la punition. L'égalité n'est pas forcément désirable, dès l'instant que le 2 est respecté.

    4. Tout le reste pourra être développé selon ses principes.

    5. Tout le monde sera gentil avec moi.

    Scop, fondateur de Scopland.

  7. #7
    Date d'inscription
    April 2005
    Localisation
    Pariiiis
    Messages
    796

    Arrow

    L'utopie est-elle utile?

    L'idéal permet avant tout de perfectionner ce qui existe déjà. C'est ce que les anciens appelait la politique.

    Non pas celle des politiciens, mais des hommes libres.

    Mais je pense qu'on peut quand même tirer des grands principes généraux.

    Cordialement,
    Scop

  8. #8
    Kalieska Guest

    Par défaut Un but

    Pourquoi vouloir tout raser pour metre une société idéale?
    Surtout sachant qu'ayant tous des idéaux différents quelqu'un cassera tout après?
    Je propose plutôt de modifier légèrement la société dans laquelle nous vivons pour la rendre plus acceptable. A force de petit changement pourquoi ne pas envisager de s'approcher de la perfection?
    Un changement graduel permet de ne pas engendrer de conséquence trop violente.


    Mais en vérité les utopistes cherche plus souvent leur bonheur immédiat et une société qui leur convienne qu'une société adapté à tous ( et envisageable à plus ou moins long terme)...
    Mais c'est un avis purement personnelle car je pense que la perfection n'existe pas et que si elle existe elle n'est aucunement intéressante a grande échelle.

  9. #9
    Helloween Guest

    Par défaut

    Citation:
    La soci***233;t***233; actuelle est liberticide , nous n' avons pas le droit de faire ce que l' on veut quand on veut et les libert***233;s qui nous sont laiss***233;s sont presque anecdotiques :
    "pas le droit..."
    "faire ce que l'on veut..."
    Quand un argumentaire commence par ***231;a... c'est que le r***233;veil va bient***244;t sonner.

    Eh. La faute ***224; qui ?...
    ***231;a veut dire quoi: "faire ce que l'on veut" ?... Que ce que l'on ne veut pas faire, c'est aux autres de le faire pour nous ?...
    Alors, il faut bien qu'ils vivent, eux aussi; donc, comme ils ne peuvent plus faire "ce qu'ils veulent", ils demandent qu'on le fasse pour eux...

    Le "droit"... n'est-ce pas alors l'expression des devoirs que nous imposons aux autres ?...
    "droit" est le mot qui pour moi "mat***233;rialise" le "maux".
    "droit" et "peur" sont les notions qui sont ***224; l'origine de tout ce que tu rejettes, car ce sont les fondements artificiels de "pouvoir"; c'est sur ces bases que sont cr***233;ees toutes les religions, les fronti***232;res... Ce sont ces notions qui transforment la curiosit***233; en haine, l'id***233;alisme en communautarisme.


    Citation:
    quand je vois de quoi est faite la vie de mon p***232;re (qui travaille en pharmacie) franchement ***231;a me donne pas envie : lev***233; ***224; 8H , rentre du travail ***224; midi pour repartir ***224; 14 heures puis rentrer le soir ***224; 19 H.Quelques jours de libres dans sa semaine (le week end principalement).
    Jusqu'***224; ce que tu deviennes consciente de tout ***231;a (et pour que tu puisses un jour y parvenir), c'est quand m***234;me ce qui t'y a amen***233;...
    L'humain ne peut vivre que dans une soci***233;t***233; ***224; son image, ***224; sa mesure... Es-tu "humaine" ?... La perception que tu as de toi-m***234;me n'est sans doute pas si diff***233;rente de la perception qu'ont d'eux-m***234;mes pr***232;s de 6 milliards d'humains; cela emp***234;che t'il ce que tu as sous les yeux, et dont tu n'as concience que gr***226;ce ***224; la vie qu'a eu ton p***232;re pour que tu puisse y parvenir ?...

    Citation:
    En fait chaque sa semaine , on peut consid***233;rer que la soci***233;t***233; lui vole cinq jours de sa vie.Ca sert ***224; quoi de commencer sa journ***233;e ***224; 19H?
    La "soci***233;t***233;" ne vole rien ***224; personne; que l'homme travaille pour lui-m***234;me ou pour recevoir quelquechose du travail des autres, ne change rien au principe de base: si tu veux vivre, tu "gagnes" ta vie; la vie en soci***233;t***233; n'a fait que rendre incontournable la n***233;cessit***233; de ne pas le faire uniquement par soi et pour soi seul...
    Le probl***232;me, c'est la peur et le pouvoir sont toujours l***224; pour tirer les fils des marionnettes.

    Ce qui rend efficace le "travail" dans son but d'am***233;lioration de la vie de l'individu, est d***233;termin***233; par la comp***233;tence du dit individu...
    Or, s'il ***233;tait, dans les premiers temps, "concevable" que la comp***233;tence d'un individu suffisait ***224; ce qu'il savait de la notion de confort pour lui et sa famille, l'***233;volution de l'esp***232;ce, son expansion d***233;mographique, et son approche des technologies, des sciences, des connaissances, ont vite rendu impossible l'***233;volution individuelle et autarcique.

    l'homme-individu se vole lui-m***234;me, par l'interm***233;diaire de l'homme-communaut***233;, et l'humain-communaut***233; est sans cesse flou***233; par l'humain-individu.
    Il en sera ainsi tant qu'il d***233;pendra de ce que lui fabrique sur mesure sa peur de n'***234;tre rien d'autre que... lui-m***234;me.
    Dernière modification par Helloween 26/12/2005 à 23h37

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts