+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Discussion: "tu dois"

Threaded View

  1. #1
    ecail Guest

    Par défaut "tu dois"

    Bonjour, j'ai un soucis, j'ai un sujet de dissert pour dans 1semaine et je ne sais pas par quel bout commencer! Qui est autorisé à me dire "tu dois"? appart dire que mes parents les lois, les adultes y sont autorisé...je vois pas comment élaboré un plan ni quelle question poser...merci de m'éclairer

  2. #2
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    77
    Messages
    310

    Par défaut

    Que ce soit d'un point de vue légal ou moral, tu es la seule personne qui soit autorisé à te dire "tu dois".


    Les lois sont écrites par les hommes pour les hommes.
    C'est donc l'homme qui se fixe lui même ses contraintes et ses limites.
    Dans l'optique légale, admettre que quelqu'un soit autorisé à dire "tu dois" à un autre supposerait une hierarchisation des individus.
    Il est question d'égalité et de liberté dans les textes, la hierarchisation est donc impossible.



    Moralement un homme naît libre.
    Il peut être soumis à la volonté de tiers, mais lui seul peut decider de se dire "tu dois".
    Les parents et les lois (par exemple) ne sont que les inspirateurs d'une dynamique personnelle qui impose individuellement des limites pour la reussite des rapports sociaux.

  3. #3
    ecail Guest

    Par défaut oui mais...

    oui je suis d'accord mais comment puis je aborder ce sujet?je ne cherche pas spécialment des réponses mais des questions. Je ne vois pas quel type de plan je peux utiliser pour ce sujet et à quelle question il renvoit...
    Merci beaucoup pour les axes...
    Dernière modification par ecail 13/04/2005 à 20h57

  4. #4
    Augustin Guest

    Par défaut

    la question renvoie comme je te l'ai dit à la question de la morale : dans quelle mesure peut-on fonder une morale de type impérative? (pb collosal en philo) finalement c ça mais exprimé plus prosaïquement. la problématique est là, je ne vois pas quelles autres questions tu cherches?

    et pour le plan un petit plan dialectique en 3 parties, finalement les 3 axes que je t'ai donnés sont déjà bien comme progression, fidèles à l'histoire de la philo en tout cas.
    aujourd'hui on ne prétend plus fonder une telle morale impérative, où alors comme j'ai écrit si, mais uniquement dans la mesure où on la comprend comme une sorte de discipline que tu t'imposes à toi-même parce que tu le veux ainsi.
    Dernière modification par Augustin 10/04/2005 à 15h13

  5. #5
    puech Guest

    Par défaut

    pourkoi pas un plan progrssif. y a une petite aide ici

    Qui est autorisé à me dire "tu dois"?

  6. #6
    Augustin Guest

    Par défaut

    à mon avis le pb de la morale serait très fécond sur un sujet de ce type. 3 choses :

    1 - l'impératif métaphysique/religion. la morale comme vérité révélée/au-delà de la raison (les commandements divins par ex.)

    2 - la tentative de fonder cet impératif rationnellement (kant et son impératif catégorique, l'état démocratique et les droits de l'homme)

    3 - la remise en question par nietzsche aussi bien de 1 que de 2 ; dès lors le devoir devient une sorte d'auto-discipline. il n'y a plus de prétention à l'universalité du bien, mais juste ce qu'un individu veut (et peut!)



    ceci est juste qqes indications, documente-toi donc bien sur ces pistes avant de plaquer ça sur ta copie, sinon c lynchage par ton prof assuré (surtout pour nietzsche, pas tjrs très apprécié).

    a bon entendeur...

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts