Affichage des résultats du sondage: Devenir prof de philo ? est ce raisonnable ?

Votants
28. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • Oui

    10 35,71%
  • Non

    4 14,29%
  • Totalement suicidaire !!

    10 35,71%
  • y'a pas mieux !!

    4 14,29%
+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 3
1 2 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 31

Discussion: est il raisonnable de vouloir devenir prof de philo ??

Threaded View

  1. #1
    jujudu022004 Guest

    Par défaut est il raisonnable de vouloir devenir prof de philo ??

    est il raisonable de vouloir devenir prof de philo ?

    Oui ?
    Non ?
    totalement suicidaire !!
    ya rien de mieux !!

  2. #2
    chaloupe Guest

    Par défaut Re: est il raisonnable de vouloir devenir prof de philo ??

    Si tu te sens appelé, pourquoi pas...

  3. #3
    Date d'inscription
    May 2003
    Messages
    388

    Par défaut

    Il n'y a aucune raison de devenir prof de philo.....

    Mis à part la difficulté administrative il y a d'autres raisons.....
    Servir tout une vie l'histoire de la philo,pourquoi faire?

    Philosopher n'est-ce pas,évidemment ,vouloir penser librement?....

    Il est certain,comme s'agissant de n'importe quoi qu'il faille avoir un savoir de base.....Même aussi large que possible.....
    Mais,est-ce si difficile dans un domaine où,s'agissant de presque chaque thème, il peut exister jusqu'à dix opinions différentes?....

    A mon avis l'essentiel se situe plutôt dans le but:si l'on étudie la philosophie(à la maison ou à l'université,c'est d'ailleurs égal)
    il faut comme dans n'importe quel autre domaine, maîtriser la technique du métier pour faire du bon travail.....

    Ensuite il faut un ou plusieurs "objectifs" si l'on veut chercher
    pour trouver.....
    ...Car "faire de la philo" sans vouloir trouver cela me semble être moins qu'idiot.....
    ....Bien sûr qu'il n'est pas nécessaire de trouver beaucoup ni qualitativement de manière excellente.....
    Mais toujours répéter ce qu'ont dit les autres (les philosophes
    du passé) ou soi-même revient au même idiotisme stérile:en fait,pourquoi??......
    Pour que les autres apprennent (quoi)?) qu'ils auraient pu lire d'eux-mêmes......
    Le vrai objectif de la philo:faire apprendre à penser...Les "classiques" en ont été incapables ....

    et les profs n'y comprennent rien pour deux raisons:
    a)ils ne sont pas payés pour cela...
    b)pédagogiquement cela ne les intéressent pas ......
    Pourquoi donc devenir un prof de philo?

    ....Comme dans la caserne municipale d'une armée quelconque: pour apprendre aux autres à s'interdire de rigoler

  4. #4
    noreil Guest

    Par défaut

    En espérant tout de même qu'avec de telles platitudes, tu ne prétends pas Ã_ la libre pensée dont tu fais l'apologie dans ton post....

  5. #5
    Corinthe Guest

    Par défaut

    Est-ce que c'est vrai qu'après avoir tant pâli sur ces montagnes de bouquins et cogité sur toutes ces réflexions contradictoires, les profs de philo ne sont guère plus féru que le gamma du coin en ce qui concerne l'art de vivre ?

    Qui nous apprendra un jour comment il faut vivre et savoir mourir ?

  6. #6
    noreil Guest

    Par défaut

    Qui nous apprendra un jour comment il faut vivre et savoir mourir ?
    La philo c 'est pas une recette de cuisine... Prenez 100g de Kant, un litre de Hegel et saupoudrez d'Aristote, et vous "saurez comment vivre".

    Et puis c'est quoi, d'abord, l'art de vivre?????

    Est-ce que c'est vrai qu'après avoir tant pâli sur ces montagnes de bouquins et cogité sur toutes ces réflexions contradictoires, les profs de philo ne sont guère plus féru que le gamma du coin en ce qui concerne l'art de vivre ?
    Finalement, si tu veux des réponses univoques, sûres, et dogmatiques, sur quoi faire dans la vie et comment diriger ton existence..... ben faut aller voir les curés.
    Dernière modification par noreil 18/11/2004 à 16h47

  7. #7
    Zitune Guest

    Par défaut

    Finalement, si tu veux des réponses univoques, sûres, et dogmatiques, sur quoi faire dans la vie et comment diriger ton existence..... ben faut aller voir les curés.
    Moui ...
    je sais que ca va pas etre très bien pris par tout le monde, mais globalement il y a parfois peu de différence entre les philosophe et les curé.

    Ne serait ce que parce que les philosophe ouvre parfois très sypatiquement la voie au curé.

    la philosophie dans tout ce qu'elle a de
    "oui mais d'apres zanopi ...."
    "Pas du tout car d'apres zeleu ..."
    est DOGMATIQUE.

    apres tout :
    Aimer une idée, c'est l'aimer un peu plus qu'on ne devrait.

  8. #8
    noreil Guest

    Par défaut

    Mon pôvre Zitune,

    Passer bassement par internet pour revenir sur des discussions où tu ne tiens pas la longueur en face a face..... Lamentable.....

    Mais je t aime bien quand même.....

    Et puis autant relancer le sujet, ça égayera nos longues soirées d'hiver a venir .

    Helene

  9. #9
    Zitune Guest

    Par défaut

    RHO
    l'attaque personnelle ...
    c'est pas bÔ.

    Olivier

  10. #10
    Corinthe Guest

    Par défaut A Noreil

    Noreil,
    Merci de ta réponse, qui n'en est pas une.
    Si j'ai bien compris la ou le philosophe n'enseigne qu'une sorte d'art de l'ESQUIVE.
    D'art de vivre, nenni. Le philosophe n'en connaît pas plus que le gamma.
    Pire, la (le) philosophe me renvoie chez le curé du coin.
    Autrement dit, il peut très bien expédier ses élèves chez l'ayatollah de la "rue sombre", en leur suggérant : "Allez voir là-bas. Moi je ne connais pas l'art de vivre, je ne sais même pas ce que c'est. Je ne connais qu'une chose : c'est que je ne sais rien."
    C'est pas grâââve çà ?

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts