+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 2
PremièrePremière 1 2
Affichage des résultats 11 à 17 sur 17

Discussion: "L'Enfer, c'est les autres" ....

  1. #11
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    est
    Messages
    1 073

    Par défaut

    l'enfer c'est les autres.

    cette phrase permet de localiser le mal et son origine. Sans l'Autre A majuscule pour définir l'absolu, les autres individus sont les fautils et doivent donc être chatiés pour leurs fautes. Les conflits sont donc inter individus: une jungle. L'Autre permet de décharger la barque du trop pleins de conflits et permet le pardon, le rachat des fautes. L'Autre est le lien indispensable entre les égoîsmes bestiaux ou entre les corps limités.
    Dernière modification par francois2 03/09/2005 à 16h09

  2. #12
    Anjinha Guest

    Wink

    "L'enfer c'est les autres"

    Quoiqu'on fasse, lorsque le regard d'autrui se pose sur nous, il nous juge!

  3. #13
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 927

    Par défaut

    "Les personnages dans "HUIS CLOS" sont morts et en enfer. Ils ne peuvent plus rien changer donc au fait qu'ils aient été lâches ou méchants.

    Or, "comme nous sommes vivants, nous confie Sartre en 1965, j'ai voulu montrer par l'absurde l'importance chez nous de la liberté, c'est à dire l'importance de changer les actes par d'autres actes. Quel que soit le cercle d'enfer dans lequel nous vivons, je pense que nous sommes libres de le briser. Et si les gens ne le brisent pas c'est encore librement qu'ils y restent. De sorte qu'ils se mettent librement en enfer" Sartre, Théâtre de situation page 238 - 239."
    http://forum.philagora.net/showthrea...-sur-Philagora

    Des pistes...pas des corrigés qui servent très peu.....

  4. #14
    Date d'inscription
    November 2006
    Localisation
    pays des ch'tis
    Messages
    270

    Par défaut combattre la domination des autres esprits

    ne pas juger les autres me parait essentiel,nous n'en avons pas le droit d'ailleurs je pense. s'accepter comme on est, et etre assez fort pour pas que le regard des autres nous dicte notre conduite.
    "je suis comme je suis", puis je choisis de devenir ce que je veux etre en fonction de valeur, d'objectif vertueux ou non a atteindre (un peu a la manière de l'existencialisme de sartre), pour se construire et devenir quelqun (quel qu'il soit). si je me dis que nous avons tous une bonne et une mauvause partie de nous meme, alors personnellement le regard des autres est la pour me dire quand cette mauvaise partie l'emporte...
    mais peut on se juger sois meme? nos actions sont tellement determinées parfois; que se soit par nos instincts, nos pulsions, nos besoins, ou de forces emanant de la vie en société, d'une construction que notre société de naissance a fait de nous; qu'il semble peut etre inutile de se juger car ce jugement serait forcément erroné. Cependant rien empeche de porter regard et examen sur sois meme, du moins pour ceux qui daignent se soucier de ce qu'il deviennent...

  5. #15
    joma Guest

    Par défaut

    L'enfer ou le paradis?

  6. #16
    Shakka Guest

    Question Opinion

    « L***8217;enfer, c***8217;est les autres », voila une petite phrase, qui depuis quelques jours me trotte dans la tête.

    Pour moi, cet enfer se traduit par le fait que l***8217;autre a le pouvoir de détruire l***8217;image que l***8217;on se fait de soit. Car, n***8217;existons nous pas au travers du regard de l***8217;autre ?

    L***8217;autre a le pouvoir de juger (même injustement) l***8217;individu que nous sommes et nous renvoi, en quelques sortes, l***8217;image que nous lui avons véhiculé.
    Et quand ce reflet ne ressemble en rien à cette image que l***8217;on pense afficher (un peut comme se lever un matin et découvrir qu***8217;un autre individu trône à notre place dans ce miroir) c***8217;est alors que l***8217;autre devient notre propre enfer.

    Reste encor à se poser une question : est-ce moi qui émet une image différente de celle que je me représente ? Ou, est-ce l***8217;autre qui interprète mal l***8217;image que je lui transmet (Est-ce mon reflet qui est ainsi ? Ou, est-ce ce miroir qui est fêlé ?).
    C***8217;est pourquoi l***8217;enfer ne peut pas être « l***8217; »autre, mais bien « les » autres, car, un miroir peut nous renvoyer une image totalement fausse. Mais si l***8217;on se regarde dans différents miroirs et que cette nouvelle image persiste, alors, c***8217;est comme découvrir que l***8217;on sait toujours regardé dans un miroir ébréché et que la représentation que l***8217;on pouvait se faire de soit est complètement fausse et c***8217;est à ce moment précis, que les autres deviennent notre enfer.

    Pourquoi un enfer ?
    Parce qu***8217;être trompé par soi même, n***8217;est-ce pas là, la pire des trahisons?

  7. #17
    Estelle br Guest

    Par défaut

    Je n'aime pas cette citation, cela me semble si facile de déverser notre haine et notre mépris sur autrui ...

    "pour moi, cet enfer se traduit par le fait que l'autre a le pouvoir de détruire l'image que l'on se fait de soi"

    N'est-ce pas, au contraire une bonne chose ? Se faire une image de soi-même n'est pas neutre . Si l'autre a le pouvoir de la détruire, peut-être est-ce parce qu'elle est fausse .. S'il m'amène à la remettre en question, peut-être est-ce parce qu'il est illusoire d'avoir une image de soi .

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts