c'est quoi un philosophe?
+ Répondre à la discussion
Page 5 sur 35
PremièrePremière 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 DernièreDernière
Affichage des résultats 41 à 50 sur 346

Discussion: c'est quoi un philosophe?

  1. #41
    bulletin Guest

    Par défaut

    Non il y a des sujet philosophique dont le principal me semble l'existencialisme... ensuite par abus de language, il existe le style philosophe, ou la démarche philosophique, mais cette dernière est sans importance comparé aux abisses de reflexion découvrant les sujets philosophiques...

  2. #42
    Gian Guest

    Par défaut

    Je sens, comment dire, un petite dose de parti pris dans l'éréction ( non, modo, ce n'est pas un gros mot là ! ) de l'idéalisme comme étant LE thème philosophique par excellence !

    Aller, dis nous pourquoi !

  3. #43
    bulletin Guest

    Par défaut

    L'idéalisme n'est pas un theme c'est un outil philosophique...
    Me tromperai je?

  4. #44
    Gian Guest

    Par défaut

    autant pour moi, je voulais dire l'existentialisme !

  5. #45
    RACHIDA MELLITI Guest

    Par défaut c'est quoi un philosophe

    la réponse de skip the boss me parrait approcher davantage aux raisons qui fait de celui qui cherche le sens de son existence et qui en fait une priorité qui lui prend la plus par de son temps la recherche se fait en cherchant dans les témoignages des écrits mais celui qui cherche le sens de son existence n'aime pas cette étiquette de philosophe pour le chercheur motivé plus par le véritable sens de l'existence cette étiquette il la refuse dans sa totalité l'accepetter c'est se limiter en se construisant une limiter dans le champs de son invistagation il se voit comme une unité corporel en expansion dans le déploiment de ses recherches et de ce qu'il trouve qui lui permette d'avancer de l'avant (c'est comme ceux qui disent qu'ils descendent du singe ou du poisson cette thérie d'une forme banal nuit au sprituel qui se voit confronté à son unité corporel qui se voit descendre d'un animal alors qu'il peut prétendre à plus !

  6. #46
    Gian Guest

    Par défaut

    c'est pas très clair tout ça ... autre chose que ce genre de stéréotypes ?

  7. #47
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Atlantis
    Messages
    72

    Par défaut Des sujets philosophiques

    d apres moi il existe des sujets et une demarche philosophiques.

    Mais des que quelqu un se met a "réfléchir" il est entrainé ds la spiral philo et commence a arpenter le monde avec un certaine démarche philosophique (comme la remise en question de soi de son environment ...ou l'idéalisme... qui sont des outils utiles pour la réflexion mais je pense que c est surtout un rapport au monde.) et de ce faite va rejoindre par un ruisseau une riviere un peu plus grande et ainsi de suite remonté jusqu au fleuve ou converge Ces sujets philo "incontournables" (comme l existentialisme et bien d autres ) et sur lesquels il retombera sans cesse ds toutes ses réfléxions.

  8. #48
    Estelle br Guest

    Par défaut

    le philosophe est une toupie.mais la pauvre reste collée aux paroies,
    je vais lui faire pousser des aîles pour l'ouvrir.

    le language devrait être dépasser; il faudrait des philosophes artistes .mais on ne les comprendrait plus. car même avec les mots de l'intellect, l'homme est sourd
    déjà aujourd hui

    la justice . c'est la justice de l'argent. ira même pervertir ta famille.
    alors quoi ?

    bla bla bla...

  9. #49
    chouchou007 Guest

    Par défaut Re: c'est quoi un philosophe

    Provient du message de RACHIDA MELLITI
    la réponse de skip the boss me parrait approcher davantage aux raisons qui fait de celui qui cherche le sens de son existence et qui en fait une priorité qui lui prend la plus par de son temps la recherche se fait en cherchant dans les témoignages des écrits mais celui qui cherche le sens de son existence n'aime pas cette étiquette de philosophe pour le chercheur motivé plus par le véritable sens de l'existence cette étiquette il la refuse dans sa totalité l'accepetter c'est se limiter en se construisant une limiter dans le champs de son invistagation il se voit comme une unité corporel en expansion dans le déploiment de ses recherches et de ce qu'il trouve qui lui permette d'avancer de l'avant (c'est comme ceux qui disent qu'ils descendent du singe ou du poisson cette thérie d'une forme banal nuit au sprituel qui se voit confronté à son unité corporel qui se voit descendre d'un animal alors qu'il peut prétendre à plus !
    La théorie darwinienne des origines de l'Homme, cousin descendant du singe, est un fait scientifiquement avéré, et je ne vois pas en quoi cette théorie serait incompatible avec la notion de destinée humaine et de recherche siprituelle, tu ne penses pas ?
    Au contraire, les origines animales de l'Homme nous rappellent tout ce chemin parcouru par l'Homme au cours des âges pour arriver à un être capable d'arts, de civilisation et de spiritualité, cette trajectroire de l'animal vers le divin constitue, selon moi, une des grandes fièrté de l'Homme, et le socle de sa dignité

  10. #50
    Lesaigneur Guest

    Par défaut

    je suis jeunes phylosophiquement mais cela ma apprit que de reflexion en reflexion tout est toujours remit en question et chaque avis precedent se voit modifier
    il me parait donc important de commencer par ne pas juger
    je dit sa car je voit sur ce forum beaucoup de reponse qui tendent plus a discrédité l'auteur qu'a l'aider a s'epanouir d'experience qu'il na pas encore eu
    cela n'est plus de la phylosophie mais une vague recherche de pouvoir..

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts