c'est quoi un philosophe?
+ Répondre à la discussion
Page 26 sur 35
PremièrePremière 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 DernièreDernière
Affichage des résultats 251 à 260 sur 346

Discussion: c'est quoi un philosophe?

  1. #251
    bulletin Guest

    Par défaut

    Et bien je vois que l'on ne m'a pas attendu pour débusquer les erreurs flagrantes qui tissent ta reflexion.

    "nous allons si tu le veux bien revoir la définition du mot agnostique=athée=incrédule=irréligieux=impie=sceptique=métérialiste."
    --->Voir la réponse de Raizod accompagné du petit Robert


    "Il suffit pour cela de s'ouvrir au monde et de regarder les médias pour voir la décadence et la régréssion dans tout les domaines prendre forme et s'établir de faite."
    ---> C'est extrement subjectif et relatif ce que tu dit. Est tu assez divine pour jugé objectivement de l'état du monde?
    Ils est inutile de rapeller que ce sont principallement les extrèmes qui sont depuis si longtemps fondé sur cette hypothetique déclin...

    " =la réflexion= le reflet= la lumière= le rayonnement."
    ---> Je ne saisit pas bien pourrai tu expliquer s' il te plait.


    Ensuite j'attend toujours que tu mette à plat les bases de ta réflexion... en définisant honorablement l"ange de lumière" et tout ces joyeux lurons...

    Au passage je remercie Arlekin, sur le fleuve et Raizod de s'interesser à la discution, je me sens moins seul contre l'énergie Astral


  2. #252
    RACHIDA MELLITI Guest

    Par défaut sur le fleuve, fibule, raizord, arlekin.

    pardon de ne pouvoir comprendre à ton spot dans son intégralité je répondrai si tu le veux bien à ce que j'ai compris .
    je ne vomis pas sur l'humanité dans qu'elle phrase a tu lue que je vomis ......


    la compréhension passe par l'éffort....d'un travail sur soi.

    On ne peu pas se contenter de simplement s'affirmer soi-même et son expérience (tu prêche un convaincue )

    raizord,
    nous ne devons pas avoir le même dictionnaire ni la même vision de la définition des mots .......


    je n'ai pas besoin de re expliqué les fonctions de l'énergie que j'aie longuement diffusée sur plusieurs pages dans ce forum.

    nous n'avons pas besoin de posséder effectivement une intélligence pour se faire une petite idée de la direction régréssiste de l'humanité.

    est-ill besoin de sortir de st cyr pour réalisé le fourvoiment général de l'humanité qui ose se prétendre (civilisé )

    "je suis loin....et sorti de son contexte par rapport à une réaction bien défini de fibule.

    réagir c'est bien mais ce qui est mieux c'est de ne pas transformé le sens d'une phrase.

    je veux bien que l'on m'explique ce que(l'être=unité squelitique) a avoir avec l'attrait spychique.

    par ailleurs tant que l'unité corporelle refusera d'accepeter (l'énergie vital comme une forçe qui constitue le (je) et celui qui construit (l'être par je pense donc je suis).

    indépendament de l'unité organique nous tournerons en rond .

    cela ne retire en rien de l'intelection de l'énergie que vous refusez de reconnaître aujourd'hui vous l'admettrez demain comme une force qui possède ses propres critères qui n'en rien a avoir avec les nôtres.

    cordialement

    l'homme dort..... et il rêve qu'il vie.

    tic tac ...tic tac fait le sablier du temps.

  3. #253
    bulletin Guest

    Par défaut

    C'est bien .. tu ne reponds a rien...

    Quand à la définition d'agnostique je crois bien que tu ne dois pas comprendre la défintion que le dictionnaire te donne...

    "je n'ai pas besoin de re expliqué les fonctions de l'énergie que j'aie longuement diffusée sur plusieurs pages dans ce forum."
    Et je vais te répondre :

    "Je vais définir nébuleuse ératique astral :
    Entité abstraite, qui se concretise lors d'interaction entre deux opinions opposé par des fluctuation énergetique sur le plan astral, elle bénefice d'une dualité créant sur le plan empatique cette nébuleuse.

    Puis je me servir maintenant de ce mot dans mes explications?
    Tu sera j'espere assez intelligente pour comprendre que la réponse est non."

    "nous n'avons pas besoin de posséder effectivement une intélligence pour se faire une petite idée de la direction régréssiste de l'humanité."
    ---> Tu a besoin d'être proche de l'omniscience, ce qui est loin d'être le cas, la nouriture que tu détiens de ta propre vie et des média est loin d'être suffisante pour pouvoir dire: "Lhumanité régresse" comme une vérité.

    ""je suis loin....et sorti de son contexte par rapport à une réaction bien défini de fibule.

    réagir c'est bien mais ce qui est mieux c'est de ne pas transformé le sens d'une phrase."

    --->Je ne vois pas de quel phrase tu parle


    "par ailleurs tant que l'unité corporelle refusera d'accepeter (l'énergie vital comme une forçe qui constitue le (je) et celui qui construit (l'être par je pense donc je suis).

    indépendament de l'unité organique nous tournerons en rond ."
    --->Là, je ne paut rien faire..; c'est un psy qu'il faut allez voir

  4. #254
    Sur le Fleuve Guest

    Par défaut réponse à Rachida

    Je n’ai pas écrit que tu vomis sur l’humanité…
    J’ai écrit que tu te vomis sans prendre en considération la compréhension d’autrui.
    Ce qui veut dire que tu t’exposes sans retenue, sans éclaircissements, ni référence, ni organisation concernant ton discourt.
    Je ne pense pas que tu sois naïve au point d’ignorer que ton discourt va provoquer des réactions négatives, voir du rejet autant sur la forme que sur le fond.

    Malgré cela je voudrai expliquer un aspect de la chaîne de réaction.
    La pensée intuitive affirme une individualité et refuse toute confrontation avec l’histoire de la pensée.
    Il est évident que sur un site comme celui-ci c’est un peu insupportable.
    D’autant plus que cette pensée lorsqu’elle s’énonce n’offre aucune garantie de protection contre une inspiration névrotique de ses éléments qui pourrait mener à la folie…
    D’autre part la pensée intuitive est l’antichambre de la pensée magique, c'est-à-dire la pensée de toutes les régressions.

    Quant à ta théorie, si l’exposer et la faire accepter te procure du plaisir il te faudra accepter d’organiser ton discourt en utilisant des éléments compréhensibles et acceptables par tous.
    Mais il est vrai que si tu acceptais de faire ce travail de structuration et cette relecture de tes opinions, tu en serais suffisamment modifiée pour que ton point de vue le soit également.

  5. #255
    Sur le Fleuve Guest

    Par défaut

    Provient du message de Fibule
    Merci Sur le fleuve, cependant si il y a une critique ou une contradiction entre ton post et ce que je défendais, pourrai tu l'explicité car je n'en vois point...

    (Fibule, pas Fidule )
    Y en a pas.

  6. #256
    bulletin Guest

    Par défaut

    Ok c'était juste pour confirmer...
    merci

  7. #257
    RACHIDA MELLITI Guest

    Par défaut sur le fleuve

    il est vraie que si tu lis mon spot pour la première fois sans tenir compte du premier fil de discussion écris au début de mes explications fournis à fibule tu manquera forcément de compréhension (normal)

    ce qui est insuportable sur ce cite c'est l'intorélance qui habite comme une seconde peau certains surfeurs;

    Je te rappele au passage que tout comme fibule, raizord, arlekin vous ne m'avez pas fournis votre sens de l'existence d'une métodologie logique je n'en doute pas sur un travail de réflexion qui s'incline sur l'athéisme ou bien sur le pouvoir divin.

    critiqué le travail de quelq'un c'est bien ce qui est mieux c'est de lui montré sans traversé la virulence d'autres ex: de vision du sens à partir d'un travail de réflexion.

    Que sait tu de l'histoire de la pensée intuitive et de la pensée de l'histoire?



    L'homme dort...et il r^ve qu'il vie

  8. #258
    Gian Guest

    Par défaut

    Salut à tous

    Après qlq vacances, je reviens sur le forum ... et je vois que ça cartonne toujours autant ! Mais franchement, pensez-vous qu'ilpuisse sortir quelque chose de constructif de cette discussion ???

    Rachida, pourquoi t'entéter à nous parler d'unité corporelle sans définir précisement ce concept ( j'entends avec des mots clairs, d'usage courant ... ) Il est nombres de concepts que tu utilises qui demeurent abscons, alors je t'en prie ...

    Si tu utilises des concepts pour le moins inusités par la plupart d'entre nous, c'est qu'ils doivent être porteurs d'un sens bien particulier, qu'aucun autre mot d'usage courant ne peut restituer.

    Par exemple ... : quelle est la différence entre unité corporelle, individualité, être, subjectivité etc ... qu'est-ce qui fait, en somme, que ce concept est porteur d'un sens nouveau ?

    merci de ta réponse.

  9. #259
    Estelle br Guest

    Par défaut

    je vis mes rêves ...

  10. #260
    bulletin Guest

    Par défaut

    Ca n'est pas parce que nous remettons en cause la justesse de tes raisonnements, que nous sommes intolerants.

    Pour ma part je cherche encore le sens de l'existence, je n'ai pas la prétention superficielle de répondre à cette question par une fable, et je préfere faire une démarche rationnelle qui mêne à l'absurde que faire jouer la sophisitique.
    Cependant, je suis enclin à penser que le fait même de chercher un sens à l'existence résulte uniquement de l'imagination du cerveau humain.
    En effet d'ou vient ce "pourquoi l'existance?" si ce n'est d'un schéma logique de notre cerveau. Ce pourquoi implique une cause et une conséquence, c'est a dire l'existence d'une dimension temporel, hors on trouve ici un léger problème, si l'on accepte que le temps tel que nous le définissons à une origine (l'expansion du big bang), se demander ce qu'il y avait avant ne revet aucun sens, autrement dit dans des conditions ou le temps n'existe pas le Pourquoi (qui implique cause et conséquence) n'existe pas.
    Donc le sens que cherche l'homme en vain est due au fait qu'il est depuis toujours été baigné dans une dimension temporel.
    Le fait de penser qu'il y ai un sens à l'existence serai donc un mirage due au fait que depuis toujours nous observons des évenements logiques avec un sens.
    Ce serai une sorte d' illusion naissant de la nature imparfaite de notre cerveau.
    Exemple: Comment un homme vivant dans 3 dimensions spatiales pourrais aprehender et imaginer une 4eme dimension spatiale?
    Ou encore pour reprendre l'exemple d'Aloui, qqun qui ne connait que le rouge comme couleur peut il imaginer le vert?

    Ceci pour faire le parallèle entre le fait qu'un homme qui ne connait que des choses ayant un sens (car étant dans un contexte ou le temps s'écoule) ne peut comprendre quelque chose qui n'aurait pas de sens(étant hors dimension temporel), donc il va chercher vainement à expliquer comme il peut ce qu'il ne comprend pas.
    Cela rejoint entierement l'Agnostiscisme qui comme tu le constate n'a rien a voire avec l'Athéisme.
    Je ne prétends pas détenir une vérité, ce n'est qu'un dévelloppement logique qui ne fait nullement appelle au mysticisme (contrairement à tes définition esoterique, Rachida).

    Si vous avez des questions ou des critiques la dessus je suis ouvert car ce n'est qu'un essai.
    De peur de ne pas être clair je vais finir sur:
    Le "pourquoi" est typiquement humain et ne signifie peut être rien si l'on s'extrait d'un réferentielle à 4 dimensions (surtout si il sagit du temps)

    Fibule

    Bien sur cela va relancé le débat sur autre chose et Rachida va rester avec ses sombres convictions... sans rien expliquer...
    Ita est
    Dernière modification par bulletin 23/05/2004 à 19h24

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts