c'est quoi un philosophe?
+ Répondre à la discussion
Page 24 sur 35
PremièrePremière 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 DernièreDernière
Affichage des résultats 231 à 240 sur 347

Discussion: c'est quoi un philosophe?

  1. #231
    RACHIDA MELLITI Guest

    Par défaut Gian

    bien dit c'est toi qui le dis car moi je n'ai rien compris si certaine chose me passe par dessus la tête car je ne suis pas intélligente soyer assez aimable pour avoir un tout petit peu de patience peut tu me dire la fonction de L'ange de Lumière dans le corps matérielle ou dans le reste j'avoue n'avoir rien compris mais bon ...........

  2. #232
    bulletin Guest

    Par défaut

    Ce n'était pas de l'ironie Rachida...



  3. #233
    Gian Guest

    Par défaut

    Alors bienvenue au club ... tu viens de vivre ta première expérience extra-corporelle ... ou comment les autres peuvent percevoir tes explications

  4. #234
    Date d'inscription
    December 2003
    Messages
    49

    Par défaut

    lol ce post devient de plus en plus surréaliste.
    Mais je suppose que la définition du philosophe sur laquelle Rachida et moi sommes tombés d'accord reste valable. Le reste concerne plus une vision très nettement personnel - et dans le cas présent particulièrement dure à communiquer - de la présence de Dieu.
    Le plus sage serait de revenir au débat sur l'essence du philosophe en oubliant les dérives

    Fibule :
    "car si je pose une question du style sur quoi te base tu pour dire que l'homme rêve sa vie (a part sur Matrix)"

    je trouve que l'on ne parle pas assez de la profondeur existentielle de Matrix et de son impact sur la modernité

  5. #235
    Ellaurenzovfoot Guest

    Par défaut

    J'ai une questoin a posé dans le fil de ce sujet.


    Qu'est qu'un bon philosophe?

    Je sais que c'st que ce topic discute depuis un nombre massif de pages, mais...

    Un bon philosophe, est-il quelqu'un quoi doit S'intérréssé a tous? qui est très au courant des dèrnière actualité (sans excluant les résultats de la star ac )

    Parce que j'ai eu des profs, qui m'enseignait l'objectivité et la subjectivé, l'allégorie de la caverne, la république, tous cela textuellement, san allussion a l'actalité. Et ca passe long et difficile.
    Tandis que j'ai eu un prof qui me faisait passé cela avec du rousseau, du descarte, marx et autres, avec des faits de l'actualité toujours, et ca passe comme dans du beurre.

    Là je parle de cas d'enseignant, mais je pense que c'st pareil pour tous les cas de philosophes, philosophies ou autres, de comptoir, au serieux, si vous parlez du doute categorique, sans donné d'exemple actuel, vous perdez un peu de la compréhension. Parlez de l'allégorie de la caver , sans parlez de matrix maintenant, reste assez peu orthodoxe

  6. #236
    Gian Guest

    Par défaut


  7. #237
    RACHIDA MELLITI Guest

    Par défaut Raizord

    Doit on dire qu'est ce qu'un bon philosophe?

    Est ce que c'est dans ce sens que l'ont doit se poser la question?

    Sur qui ou sur quoi peut ton se référer pour débuté pour se dérigé vers ce sens ?

    De quoi j'ai besoin comme outils?

    Est-ce que j'utilise bien les bon outils pour celà?

    Le bon initié va dans un premier temps se penché sur l'étude des témoignages de ces pères pour tenter de découvrir comment il doit réagir par rapport à cette matière inexploré qu'il a du mal à ressentir et a visualisé, pour lui permettre de la repositionner dans son époque.

    Il va dans un premier temps faire le point avec ce qu'il possède de commun et de ce qui ne concorde pas.

    ll remarque quoi ? Un mot revient sans cesse soit par les oeuvres de scupltures , ou les témoignages de celui çi ou bien des autres qui pointe le sens de la réflexion comme outil indispensable dans cette matière.

    La question suivante est donc est-ce que je possède le même sens de la réflexion est qu'est ce que la refléxion ?

    Je vais donc dans un premier temps m'appliqué pour définir de façon clair cette outil.

    Le travail entrepris dans cette démarche pour découvrir si je suis en posséssion du même sens de la réflexion cité par nos pères va conduire le concient à ce nourrir du travail entrepris dans ce sens .

    Par ailleur il apparaît que celui çi n'est pas une option incluse dans le mécanisme de l'unité corporelle de faite.

    Il s'achète (si l'on peut user de ce terme sans choqué ce qui me lise) .

    Avec un travail de recherche spirituelle du sens de l'existence qui va nourrir le sens de la réflexion pour le développé l'accroître jusqu'à le rendre réceptif.

    l'initié se trouve inscrit dans une recherche qui va faire naître une question ayant attrait ausens de l'existence; ou bien d'une forçe supérieur qui domine l'humanité .

    cette phase survient généralement d'une analyse de la lecture des dogmes religieux =dit provenant de Dieu Créateur de l'homme et de la femme.

    son étude lui fait naître une analyse qui traduit une logique =qui se confronte avec celle des écritures religieuses.

    Il va donc opposé systématiquement tout ce qu'il analyse avec ce que les écritures lui reflète.

    La diversité est multiple est varié prenant comme par exemple: quest-ce que la puissance de Dieu = elle est divine ainssi que sa sagesse ,sa justice, et son incomsensurable Amour.

    l'initié par du fait que Dieu exite bien et il va opposé ce qui fait vibré sa communauté avec ce qu'il vient de retiré: il les confronte directement avec ce que la communauté lui reflète.

    c'est le cumul des forçes déployés qui crée l'énergie qui nourrie la réflexion.

    L'unité corporelle est tellement imbue d'elle même qu'elle est pérsuadé posséder de fait ce sens .

    Hors ce sens si il est vraie qu'il existe bien dans les différents outils que l'unité corporelle possède l'adaptation fonctionnelle de ce sens reste limité dans le programme du conscient.

    par manque d'expérience relative à la recherche individuel du sens de l'existence .

    Quand ce sens atteint une réception optimal éxercé dans celui de la recherche des différentes questions 'les bonnes réponses ) si l'ont peut les nommer ainssi vont nourrir de façon positive la réflexion.

    Il passera ensuite à un autre sens sans même sans rendrecompte par la recherche sur celui de la compréhension de soi.

    C'est les début de la fondation de tout adepte philosophique Et encore il ne pourra réalisé ces développement des sens qu'a une seule condition qu'ils possèdent les acquisitions cumulé dans sa première phase qui se situe dans l'enfance jusqu'à l'éveil declui de l'adulte dans ce que l'on nomme les valeurs nobles.

    ILs doivent adhérer aux principes de la première règle de droit première mesure de la volonté divine.

    Si par ex: l'unité corporelle n'a pas cumulé ces acquisitions pendant sa jeunesse alors il faudra qu'elle fasse pour pouvoir avancé dans la sphère philosophique.

    Car chaque éffort engendre une force= qui exprime la nourriture des sens que l'on développe cette nourriture énergitique ne peut que pêtre positive si elle est négative elle ne résonne pas.

    Et par conséquent ne fait pas évoluer l'unité corporelle. Voilà mon sens de la philosophie nos pères nous ont ouvert en perçant une brèche dans l'obqcurantisme et l'igniorance de notre civilisation de l'humanité une voie qui répond à des principes bien précis et nul ne pourra les contourné à sa guise.

    Etudier pendant toute l'existence les témoignages de nos pères sans réalisé parallèlement son propre travail philosophique ne fera pas entré l'initié débutant dans la voie tant désiré.

  8. #238
    RACHIDA MELLITI Guest

    Par défaut

    qu'est-ce qui ce passe pourquoi ce silence , aucune réaction cela m'étonne de fibule et de gian ?

    personne ne veut opposé d'argument , sur mon spot vous avez peut être besoin d'un peu de temps celui d'aller cherché dans les livres encore pour tenter de répondre à ce spot .

    vous pouvez le faire sans ouvrir un seul livre étant donné l'expérience philosophique que vous posséder cela ne vous sera pas difficile.

    je me lache grave oui!

    mais c'est pour vous je sais que quel part cela n'est pas de votre faute et que vous ne faite que suivre un cursus scolaire qui vous a induit dans l'erreur car le philosophe c'est autre chose que de disséqué, les témoignages philosophiques et de les confrontés entre eux .

    c'est votre propre recherche qui doit être confronté pour pouvoir avancé dans la voie philosophique.

  9. #239
    bulletin Guest

    Par défaut Becherel vs Bachelard

    Bon on ne me laisse pas le choix...

    Déja le "s" de spot est mal placé (sauf si il sagit de publicité ce qui ne m'étonerai pas vue la ^philosophie de supermarché que tu nous propose)... ca c'est un détail mais a la longue c'est usant...

    Quand au livre dans lequel il faudrait chercher pour te répondre c'est plus dans un dico histoire de t'aprendre le sens des mots (style énergie) que dans un bouquin philosophique...
    (Je ne critique nullement ta qualité de francais, sinon je me servirai du Becherel)

    Ensuite pour le cursus scolaire , ne parle pas de ce que tu ne connais pas (dixit Estelle), si il y a erreur c'est bien dans tes discours essensé (incensé ne convenait pas), ce que l'on diseque n'est autre que le flou artistique(dénué de raisonement logique) de tes textes...

    Tu ne m as que trops usé avec tes affirmations empiriques, ton manque serieux d'argumentation (scolaire si tu veux) accompagné d'un manque de réflexion latent, je dois dire que de tout les autres sophistes du forum, les autres font pâle figure face à tes opinions proche de l'absurdité...

    Donc voila pourquoi j'ai baissé les bras à te repondre gentillement avec patience ( et m'adonne honteusement à l"ad hominem"...)
    Je vais plutot me porter sur l'études d'Aloui dont je viens enfin de recevoir les textes .
    Dernière modification par bulletin 22/05/2004 à 22h09

  10. #240
    RACHIDA MELLITI Guest

    Par défaut fibule

    toujours le même discours creux , vide de sens qui nourris pas l'intégrisme se trouve dans chacun de tes mots c'est cela qui est triste dommage!

    mais bon ne dit t-on pas que l'homme est libre de ses ordonnances.

    l'intolérance que tu use n'est pas vis de moi c'est toi qu'elle touche mais tu es loin de t'en rendre compte tu ésquive de répondre par des arguments pour me confronté de façon plosible car tu ne possède pas une analyse qui soit en mesure de contré ma vision .

    l'homme crois moi n'a plus rien à m'apprendre , le niveau auquel tu aspire tu ne pourra pas prétendre l'atteindre en faisant référence à des fautes d'ortographe.

    tant que tu ne fera pas un travail qui soit digne du centre de la sphère philosohique tu ne pourra pas prétendre y accéder c'est comme ça se sont ces règles .

    est tu seleument capable de dire comment à germé en toi l'inclinaison que tu as prise dans ton choix ?

    Je suis en mesure d'espliqué pourquoi je crois en l'existence de Dieu et de faire un schéma de ma logique par rapport à un raisonnement et une métodologie de ce que représente l'unité corporelle , de son devenir et de son édification.

    est tu en mesure puisque tu affirme ton inclinaison comment cette vision est née dans ton fondement .

    Dire que Dieu n'existe pas et que cela n'est qu'une fable c'est bien jolie , mais tu avouvera que c'est bien mince comme développement rationnelle sur une question qui mérite que l'on si intérèsse car c'est l'édifice de toute une évolution qui est mise en jeu . ton évolution.

    cette argumentation en tout les cas est très loin de me satisfaire car elle ne résume rien , tu ne crois pas en Dieu certes dis moi pourquoi donne moi des arguments d'un raisonemment qui soit logique qui tienne la route démontre moi que j'ai tort que j'allucinne par A +B mais ne me ressort pas que tu n'aprécie pas mon spot car il résonne de fautes d'ortographes peu m'importe à moi que la personne m'écrie avec des fautes quand son message me révèle des points intéréssant à médité.

    t'est tu seulement posé la question dans ta petite tête sur mon raisonnement de mon travail sur le sens de l'existence .
    Ademéttons que j'ai tort de A à Z d'accord avec toi.

    Admettons maintenant une autre option que celui que tout ce que je t'ai révéler soit exact vraie de chez de vraie tout chercheur fera la démarche avant de répondre à un sujet aussi complexe que celui là une étude appronffondie dans un travail de raisonemment et de métodologie.

    La raison c'est que tu refuse de toutes tes forçes que le monde se révèle dans la vision d'une unité corporelle autremment que une planète en orbitre quelque part dans l'espace et pour clore avec des règles qui définissent que pour accéder à la transition qui attend tout un chacun il faille bosser dure pour transformer et transfuguré à l'Image divin l'homme si tu doit t'en prendre à qu'elqun ne t'en prend pas au méssager car lui il n'y est pour rien l'énergie possède sa propre conception de vie et une inlection qui reste incontournable .

    c'est comme ça l'unité corporelle reçevra once par once que ce qu'elle mérite et pas une once en plus ou moins.

    tout ce que j'ai écrie tout un chacun qui fait une démarche sincère dans la recherche d'une vérité pourra y trouvé la lumière car ce monde n'est pas le mien je suis ici comme un chacun je le traverse et je rend comte point par point de mes découvertes .

    que celà déroute d'accord choque d'accord aussi, mais une fois ce choque passée il faut passer à la phase suivante et travailler dans un véritable travail de méditation pour voir si tout ceci est vraie ou faux.

    n'est-ce pas ce que fait un philosophe digne de ce nom ?

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts