c'est quoi un philosophe?
+ Répondre à la discussion
Page 20 sur 35
PremièrePremière 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 DernièreDernière
Affichage des résultats 191 à 200 sur 347

Discussion: c'est quoi un philosophe?

  1. #191
    Gian Guest

    Par défaut

    Rachida et Aloui , vous nous dites si on vous gêne, nous insignifiants vers rampants !

  2. #192
    RACHIDA MELLITI Guest

    Par défaut gian

    pourquoi te compare tu à un vers rampant je ne me souviens pas vous avoir manqué de respect à un moment ou à un autre il se trouve qu'il existe des personne qui ne possèdent pas la même vision de l'évolution chacun d'entre nous essaye à sa façon de se reconnaître et de trouver un sens à son existence tu ne peut pas le lui reprocher .
    cela ce compare à de l'intolérence .

  3. #193
    Gian Guest

    Par défaut

    T'ai-je dit que tu avais manqué de respect ... je m'amusais simplement de vous voir discuter ensemble sur un forum ... c'est tout à fait votre droit ... mais sur un forum, on peu touours intervenir , non ? même pour dire une connerie ( A moins que l'on se prenne trop au sérieux. )

  4. #194
    Estelle br Guest

    Par défaut

    les travaux d Hercule?

  5. #195
    RACHIDA MELLITI Guest

    Par défaut Gian

    au tant pour moi je te présente bien bas mes escuses

  6. #196
    Estelle br Guest

    Par défaut

    un philosophe est un réactionnaire. où plutôt, car comme tout lemonde réagit aux maux du monde, une personne qui a conscience de sa propre incompréhension , et qui ne la noie pas dans la consomation. finalement, consomer c est remplir un manque. pour éviter d être face à soi même. où y aurait il des gens réellement stupide? on a tous une conscience alors quoi?

  7. #197
    RACHIDA MELLITI Guest

    Par défaut Estelle

    Souvent j'entend ont a une conscience , mais qui définit que l'unité corporelle et bien en posséssion de sa conscience comment évalue t'on une conscience ?

    L'unité corporelle associe l'intéligence, avec celui de la conscience et de l'esprit.

    Qu'elle sont les paramèttres qui déduisent que la personne est bien en posséssion d'une conscience et d'un esprit?

    on ce qui me concerne la conscience s'édifie par rapport à des périmèttres bien spécifique, qui se réfère à l'éveil des sens du sens de l'existence .

    la continuité de la conscience évolue vers une spiritualité pour détenir une unité spirituelle.

    cette unité spirituelle on nous l'octroie mais nous la détenons pas elle ne peut être la continuité d'une intélligence mais d'un travail spirituelle qui permet dans le temps à la reçevoir par une unité édifié qui se trouve de l'autre côté du miroir.


    c'est en tout cas ce qui c'est passée pour moi maintenant si il y en a qui possèdent des consciences des êtres , des esprits , des âmes sans rien faire du côté de la recherche spirituelle je vais me sentir laiser et demander à la première règle de la mesure de droit des comptes pour que l'ont m'explique cette différence entre celui qui cherche et celui qui attend d'être de l'autre côté du miroir.

  8. #198
    Estelle br Guest

    Par défaut

    philosophie = 1) ensemble des questions que l être humain peut se poser sur lui même et examen des réponses qu il peut y apporter; vision synthétique et générale du monde.
    2) système d idées qui cherchent à établir les fondements d un science.
    3) élévation de l esprit (sagesse)

    la question que je me pose :est ce que des connaissances apportées autrement que par la réflexion (je pense au corps) peuvent être considérées faisant parties de la philosophie,
    ici, connaissance = tirées de l observation même des choses

  9. #199
    Date d'inscription
    December 2003
    Messages
    49

    Par défaut Re: Raizord

    Provient du message de RACHIDA MELLITI
    J
    Pour en venir à ta question sur ce que je fait dans ce forum car mes messages apparament ne reflète pas votre vision du sens de la philosophie;

    Je vous dirais que je me pose la même question car plus je vous lit et plus ma vision du sens philosophique s'éloigne il me sembler que l'on nomme un philosophe un être qui cherche le sens de son existence comme il avance dans ces recherche i va trouver fatalement que Dieu est au centre de son existence on ne peut dissocier Dieu de la recherche philosophique car tout le ramenara à Dieu.
    Désolé d'avoir mis tant de temps pour répondre, j'ai eu peu de temps à moi ces dernières semaines.

    Je pense qu'il vous faudrait vous arrêter et réfléchir deux secondes à votre phrase ( je dis ca sans ton péjoratif.) car il me semble qu'elle contient une contradiction majeure : nous sommes d'accord semble-t -il sur le fait qu'un philosophe se pose comme but la recherche de la vérité ; pour se faire, il lui faut connaître, et , pour connaître, il lui faut se détacher des préjugés. Que l'on pense à Spinoza ou au doute cartésien, la démarche du philosophe reste baser sur la fuite du "sommeil dogmatique". Vous dites alors que le philosophe en cherchant la vérité va fatalement trouver Dieu.

    C'est alors faire un immense pas en avant car dès lors que vous êtes acquis au fatalisme, vous cessez d'être philosophe. Si tout ce qui arrive doit arriver nécessairement, alors il m'importe peu de conjecturer sur l'origine du tout et de le remettre en cause. Penser donc à ce sage stoicien qui, lorsque le navire coule, s'assied et passe les dernières minutes de sa vie à contempler : que lui importe à lui de chercher la vérité? La seule vérité qu'il connait c'est que le cosmos n'échappe pas à la puissance fondatrice du logos.
    Ce constat, il le pose a priori et ne cherche en aucun cas à le démentir. Est ce là une recherche de la vérité? Non car il n'y là qu'affirmation d'un présupposé.

    Rien n'empeche en soi un philosophe d'être croyant mais ce faisant il aura l'honntetêté pascallienne de reconnaître que sa foi n'est pas nécessaire ni vraie universellement comme se doit l'être la connaissance qu'il recherche.
    Pourquoi tout ramenerait-il à dieu? Les exemples sont légion de philosophes que la recherche de la vérité à amener loin des rivages de l'entité divine.
    La recherche de la vérité se doit d'être athée car les questions métaphysiques ne sont tranchées que par des conjectures hasardeuses. Que l'on suppose après comme le fait Kant, par exemple, que la croyance est une exigence issue de la morale, est tout à fait possible. Mais le philosophe ne fait alors que bâtir un système et en tant que tel il prévient son lecteur de l'hypothèse à laquelle il se livre. Qui penserait donc que l'état de nature fut un jour réel? Qui se soucie même de se poser la question? La conjecture est nécessaire, certes mais le philosophe ne tente jamais de la faire passer pour vérité.
    Il me semble donc sincérement que vous posez la conclusion (dieu) avant même de poser le problème ( son existence) et d'esquisser la démonstration (la vérité).
    Rien ne vous empêche,vous de procéder ainsi, mais telle n'est pas la démarche de tout philosophe ni sa conclusion.

  10. #200
    Date d'inscription
    May 2003
    Messages
    388

    Par défaut

    La question est inepte....

    Il faut partir de la définition de la philosophie pour savoir de
    quel philosophe il peut être question....
    Inversement,c'est-à-dire au moyen de la définition de son caractère,de ce qui constitue donc une très de cartactère possible
    "typiquement philosopique" vous ne pourrez déduire de quoi il peut bien parler....
    Or,s'il n'est pas possible de déterminer" de quoi l'on parle" le typique du philosophe,à quoi ça sert?

    En fait la question:c'est quoi un philosophe? est stupide.....
    Elle ne peut signifier qu'une chose:celui qui la pose ne sait pas
    quel objet à la philosophie et cherche,indirectement, une réponse
    dans le caractère du philosophe.
    Or,l'objet de la philosophie n'est pas la recherche d'une vérité
    mais celle d'une connaissance....
    Ce qui "caractèrise" cette connaissance est la souveraineté de l'esprit philosophique,sa liberté de pensée....
    Le philosophe définit "librement" ce qu'il entend par connaissance:UN POUVOIR SPIRITUEL.....Ni plus ni moins....

    Avec mes salutations;B.-H.

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts