+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Discussion: L'origine de la raison est-elle rationnelle?

  1. #1
    dinou Guest

    Question L'origine de la raison est-elle rationnelle?

    Bonjour,

    j'ignore si vous avez receptionné mon message,
    mais le sujet :

    L'origine de la raison est-elle rationnelle?

    est toujours sur le feu...

    J'ai quelques hésitations quant à l'axe que doit suivre mon plan,
    faut-il faire un pseudo-récit des origines de la raison?
    Montrer en quoi cette origine nous échappe?
    Partir du mythe et expliqué la naissance de la philosophie de la Nature?

    J'avoue que j'ai l'inquiètude de trop me disperser...
    mais je ne sais pas dans quelle mesure circonscrire le sujet...


    En l'attente de vous lire...



    A+



    Dinou.

  2. #2
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 927

    Par défaut

    L'origine de la raison est-elle rationnelle?

    http://www.philagora.net/corrige/raison-origin.php
    http://forum.philagora.net/showthrea...-sur-Philagora

    Des pistes...pas des corrigés qui servent très peu.....

  3. #3
    ikkyu Guest

    Par défaut

    Si je peux me permettre : la réponse à cette question me semble évidente. Affirmer l'origine rationnelle de la raison, c'est affirmer que ce serait la raison qui se serait elle-même engendrée ? Cela signifie qu'elle "existait" déjà avant de naître ? Ceci est contraire aux lois de ce monde. Au niveau de l'existence, l'origine d'une chose est toujours extérieure à cette chose, l'origine du fruit c'est la plante, l'origine de l'oeuf c'est la poule. La question porte en elle-même la réponse, à partir du moment que l'on parle de l'origine de quelque chose, on sous entend un début et par conséquent une fin. Celui qui est soumis au commencement et à la fin, ne peut être à lui-même son propre principe. Il se soumet à une condition plus qu'il ne commande.
    Il n'y a que l'Etre (c'est à dire l'Essence supra-rationnelle : Dieu) qui peut s'engendrer Lui-même par Lui-même. Il est le Seul qui puisse se suffir à Lui-même. Il réalise une sorte de ternaire : il est à la fois l'Intelligent, l'Intelligible, et l'Intelligence. A son niveau la distinction sujet-objet ne se fait plus, c'est ce que l'on appelle la non-dualité. La raison qui est une faculté propre à l'homme se subordonne à cet Etre. Son origine est donc irrationnelle, tout comme l'origine de l'homme. Affirmer l'origine rationnelle de la raison c'est affirmer également l'origine rationnelle de l'homme (c'est ce qu'essayent d'établir les scientifiques sans succès d'ailleurs, ils repoussent indéfiniment toujours plus loin les schémas de la matière pour en retrouver d'autres à peu près identiques, cela n'explique rien et au contraire, ils s'éloignent du but plus qu'ils ne s'en rapprochent) .
    Mon propos s'appuie essentiellement sur l'enseignement de nature ésotérique des pré-socratiques, de Socrate lui-même et de ses disciples. Je m'appuie également sur la doctrine théologique des scolastiques.
    Il ne faut surtout pas confondre "l'intuition intellectuelle transcandente", qui est assimilée à l'Intelligence ou aux Idées de Platon et qui vient compléter la dualité sujet-objet et ainsi reformer le ternaire originelle, avec la raison qui est à un degré moindre dans la constitution de l'être humain. Cette méprise vient surtout de Descartes lui même qui a prétendu tout réduire à cette raison ; non seulement il doute sur le corps, mais il doute aussi sur l'esprit qui est de nature supra-rationnelle (ou irrationnelle)

  4. #4
    Twinny Guest

    Par défaut Référence...

    Sur quelle référence de Nietzsche vous basez-vous lorsque vous dîtes que la raison a remplacé le devenir?
    J'ai bien compris comment Nietzsche récuse le principe de causalité-même dans le Gai Savoir, maintenant, celui de plaquer la raison en guise de devenir, je ne vois pas bien...

    Quant à l'intervention de ikkyu,
    que pensez alors de la raison divine?

    Si l'origine de la raison n'est pas rationnelle,
    qu'elle est son origine?
    Une raison auto-démiurge me parait un peu cavalier en effet,
    qu'elle résulte d'un processus, beaucoup moins...
    Quant à dire que l'origine suppose un commencement et une fin, je n'en suis là encore pas persuadée... L'origine est la ligne d'horizon de la causalité... en trouvez la fin, ou même le commencement, me parait là-encore, difficile.

    Néanmoins, pensez la raison reste un exercice difficile,
    cela reviendrait à Beurrer du beurre, on ne voit pas bien où l'on va... C'est toute la difficulté...

  5. #5
    ikkyu Guest

    Par défaut

    La raison divine ...
    Peut-être veux-tu parler des lois cosmiques qui ordonnent ce monde.
    Connais-tu la loi de Manu dans l'hindouisme ? (la loi des Manvantaras)
    Dans les mots Manu ou Manvantaras, ont retrouve la racine "man" qui correspond au "men"tal et secondairement à la raison. Je crois que cette racine vient du sanscrit (mental = "manas" en sanscrit). D'ailleurs ce n'est pas un hasard si "homme" se dit "man" en anglais, car l"homme est la seule "créature" douée de raison.
    La loi des Manavantas correspond à l'échelle macroscopique à ce qu'est le "dharma" hindou à l'échelle microscopique, c'est-à-dire à l'échelle de l'individu humain. Le dharma c'est la loi qui régit et ordonne la vie de cet individu. A l'échelle macroscopique, cela correspond non plus à une seule individualité, mais à l'humanité entière. C'est donc une loi que l'on pourrait qualifier de "supra-humaine", elle régit de façon rationnelle l'humanité terrestre. C'est ce que l'on appelle la loi des cycles cosmiques. En effet tout est régit de façon cyclique que cela soit à l'échelle humaine ou à l'échelle cosmique. Cette loi est donc une détermination que l'on peut qualifier de "divine" car elle dépasse la simple volonté humaine. Mais elle se distingue de Dieu lui-même. Dieu représente la "Totalité" alors que cette loi cyclique n'en est qu'une détermination.
    Ce que l'on peut retenir c'est que la raison apparemment réservée qu'à l'homme, se retrouve également à l'échelle cosmique.
    Voilà ^^ merci de votre lecture. Je ne suis pas encore inffallible sur ce sujet et il y a peut-être quelques approximations et imperfections !

  6. #6
    Date d'inscription
    April 2001
    Localisation
    France -
    Messages
    21 927

    Par défaut

    Bonjour.

    Le 1 de mon aide devrait vous suffire, c'est à dire le point de vue historique.

    Pour ce qui est du point de vue de Nietzsche, de sa critique de l'identité, de la substance, de la causalité et de la finalité, je ne peux que vous renvoyer à l'excellent travail de Jean Granier, Le problème de la Vérité dans la philosophie de Nietzsche, Editions du Seuil, en particulier pages 101 et suivantes.

    = Si vous reprenez l'intervention de ikkyu, cela vous donnera beaucoup à penser.
    http://forum.philagora.net/showthrea...-sur-Philagora

    Des pistes...pas des corrigés qui servent très peu.....

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts